samedi 19 avril 2014

Starters

Starters
"Survivre n'est qu'un début"
de Lissa Price
Éditions Robert Laffon
449 pages

Description:
Callie Woodland, son frère Tyler et Michael, un ami, vivent dans des immeubles abandonnés, pourchassés par les marshals. Depuis la guerre des spores, auxquels n'ont été vaccinés que les enfants et les personnes âgées (les plus faibles face à l'attaque, et finalement les seuls survivants), tous les starters (âgés de moins de 19 ans) qui n'ont plus de famille sont dans le même cas qu'eux. Tandis que ceux dont les grands-parents ont survécus, ou qui ont des tuteurs légaux, vivent dans le luxe. L'écart pauvreté-richesse est énorme.
Callie, voulant sortir son frère de cet enfer, et du même coup le soigner (car Tyler est malade depuis la fin de la guerre, soit environ un an), décide de louer son corps à Prime Destination pour une coquette somme.

Cela consiste à relier l'esprit du Starter "propriétaire" à celui de l'Ender (nom donné aux personnes âgées) "locataire" à un ordinateur afin que l'Ender s'approprie le corps du Starter pour une période donnée, durant laquelle il ne pourra ni blesser, ni tuer avec le corps dont il est locataire. Pendant cette période, le Starter n'aura conscience de rien. Son esprit sera comme endormi.
Seulement, après avoir loué son corps et s'être "endormie", voilà que Callie se réveille en plein milieu d'une location: sa puce grâce à laquelle elle est reliée à l'ordinateur à un disfonctionnement.
En fouillant un peu, elle apprendra que sa locataire avait des idées sinistres en tête et que, en voulant sauver son frère, elle s'est mise dans un sacré pétrin.

Mon avis:
La couverture:
Elle est MA-GNI-FI-QUE!! Même si le résumé me plaisait, c'est en partie pour elle que j'ai acheté cette saga. On se rend compte encore une fois que la couverture est très importante dans le choix d'un livre... et je me rends compte aussi de ma faiblesse! ^^

Le livre:
Le résumé au dos du livre m'avait bien plu: je trouvais l'idée très intéressante. Mais quand j'ai commencé, je me suis tout de suite rendue compte qu'il n'était pas du tout comme je l'imaginais (ce qui n'est pas mal en soit, juste surprenant).
Dans ce futur, les personnes âgées sont horribles, à jouer avec le corps des plus jeunes, et le manque des Middles (entre 19 et la soixantaine environ, quasiments tous morts pendant la guerre) se fait cruellement sentir.

Le trio Callie/Tyler/Michael est attachant mais il manque un peu de profondeur. Je ne sais pas comment l'expliquer, car ils ont une histoire, une vie, mais je trouve qu'il manque quelque chose. Une plus proche proximité entre eux? Une amitié plus flagrante? Et surtout: des moments plus nombreux passés ensemble?

Sinon, l'intrigue est bien trouvée, surtout que Callie est impliquée comme elle a des sortes de "pertes de connaissance" durant lesquelles sa locataire reprend le contrôle de son corps, et avance dans ses plans. Cela a un côté étrange de voir qu'elle n'est plus maîtresse de sa propre enveloppe corporelle...
Niveau intrigue, aussi, -spoile- lorsque l'on apprend que Blake n'était en fait que le "vieux", on a envie de relire le livre pour voir tous les moments où ils sont ensemble -spoile-.

Mon avis final:
Une idée fort intéressante (mais avec une manière de la tournée surprenante), une écriture fluide (sans être parfaite) et notre monde dans un futur, qui, je l'espère, ne nous arrivera jamais? À trouver dans ce livre pas exceptionnel, mais sympa quand même et qui donne à réfléchir, dans une histoire pas forcément "rose".

6 commentaires:

  1. Ma sœur l'a. Je tenterais peut être le coup. :) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre sympa, avec quelques bémols, mais à essayer!

      Supprimer
  2. C'est une saga que j'hésite beaucoup à commencer...
    Et comme toi, je crois que c'est la couverture qui va finir par me convaincre de craquer ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai qu'elle est magnifique! J'aime un peu moins celle de Enders (dont la critique va bientôt arriver, comme elle est faite depuis presque un an maintenant) mais elle reste très belle aussi! L'écriture et le fond faits comme des puces électriques sont très attirants! ^^

      Supprimer
  3. Starters est ma première dystopie et je pense que c'est pour cela que je n'est pas été très exigeante en la chroniquant, ça avait été un méga coup de cœur pour moi <3 Dommage qu'il n'en ai pas été d'autant pour toi...
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça n'a pas été une excellente lecture, mais elle fut agréable tout de même!
      Bisous! ;)

      Supprimer