dimanche 27 avril 2014

Terrienne

Terrienne
de Jean-Claude Mourlevat
Éditions Gallimard Jeunesse
387 pages



Description:
Tout commence le jour où Gabrielle Collodi présente à sa sœur Anne son petit ami Jens. Immédiatement, Anna le trouve étrange et fait des rêves inquiétants sur lui. Elle en parle, inquiète, à sa sœur, qui ne prend pas compte de ses inquiétudes et ils finissent par se marier.
Malheureusement, le soir même du mariage, après une soirée dansante, Gabrielle s'éloigne au bras de Jens pour... disparaître.

Un an passe, un an sans nouvelle de la mariée, quand un appel au secours parvient à Anne: il existerait une route menant à Campagne qu'elle doit prendre pour sauver Gabrielle. Elle trouve le panneau indiquant la route et s'y rend.
Elle se retrouve alors dans un autre monde, où, aidée par Mme Stormiwell (une employée d'un hôtel de là-bas), elle apprend qu'elle ne doit ni respirer, ni pleurer, ni demander combien tel article coûte, etc. sous peine de se faire repérer par les autorités. Ce sont de choses qui n'existent pas dans cet autre monde, rendant ses habitants quelque peu étranges.

Anne aura bien des difficultés à retrouver sa sœur dans ce lieu étrange où rien n'est comme sur Terre.

Mon avis:
La couverture:
Je l'aime bien car elle est simple, mais aussi mystérieuse. On voit Anne enveloppée dans de la brume, et qui est en train d'en immerger. Elle est très belle (à mes yeux) car la dominante blanche la rend assez épurée, mais en même temps, elle contient tout ce qu'il faut: le personnage principal, le passage d'un monde à un autre, et une pointe de mystère à cause de la brume.

Le livre:
Quand j'ai acheté ce livre, et avant de commencer à le lire, je ne m'attendais pas à quelque chose d'exceptionnel, mais ce serait mentir que dire de mon impression qu'elle était juste.
L'écriture est vraiment excellente, car elle est fluide, et assez simple. C'est merveilleusement bien écrit, vraiment. C'est donc un énorme point fort pour l'auteur qui me donne envie de lire d'autres de ses romans.

La narration est intéressante: On commence par voir Anne en voiture sur une route. Elle se rend quelque part, mais l'on ne sait pas où. Il y a ensuite, tout le long du livre, des passages entre "présent" (Anne qui vit l'action principale) et passé (la rencontre avec le petit ami de Gabrielle, le mariage, etc.). Ainsi, on apprend au fur et à mesure. Je trouve cela pas mal car ça permet que ce ne soit pas "brut". C'est-à-dire que l'histoire ne soit qu'un fil, perdant les questions qu'il nous fait nous poser au début. Car au début, on ne comprend pas tout, et c'est tant mieux. Je n'arrive pas bien à l'expliquer, mais comme ça on apprend petit à petit, pas tout d'un coup, ce qui rendrait la narration beaucoup moins sympa.

Les personnages sont supers aussi, les gens de là-bas avec leurs airs de robots, leurs dégoûts des terriens et leurs manières étonnantes de mourir, en s'asseyant, et Anne, qui, au fur et à mesure de son voyage, prend conscience qu'elle aime la Terre.

Mon avis final:
L'écriture est superbe, l'histoire sympa et les personnages ont une certaine profondeur... un coup de cœur pour moi ! Si bien que je préfère ne pas trop en dire (et j'en ai déjà dit assez) car ça se résume à deux mots: Lisez-le !!


6 commentaires:

  1. Il peut être bien. C'est un coup de coeur de plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai les coups de cœurs faciles ses derniers temps ! ;-)

      Supprimer
  2. Hello,
    L'histoire me fait penser à un conte que j'ai entendu (c'était sur YouTube). Je pense qu'il m'aurait tenté s'il était brut, comme tu dis, car je n'aime pas être perdu dans une histoire.
    Il a fallu un film d'"au bonheur des ogres" de Daniel Pennac pour que j'arrive à lire ce roman. Donc voilà, si les choses ne sont pas claires dès le début, j'ai tendance à m’ennuyer, car je n'aime pas ne pas comprendre, à moins que le personnage découvre les choses comme moi (ce qui ne semble pas être le cas pour le mariage). Exemple: Harry Potter qui apprend qu'il est un sorcier. John H. Watson qui fait la connaissance de Sherlock Holmes en même temps que nous.

    Donc voilà, autrement le résumé m'a bien plus et ta chronique est claire, comme toujours!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça va, on n'est pas trop perdu. C'est assez facile à comprendre, en fait. C'est juste que ce n'est pas linéaire, et que l'on retourne parfois dans le passé pour en apprendre un peu plus, mais on n'est pas du tout perdu, loin de là !! Justement, c'est même une narration intéressante, je trouve !

      Supprimer
  3. Tu me donnes encore plus envie de lire ce livre =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien ! ^^
      Il est vraiment sympa, et l'écriture est... superbement bien maîtrisée.

      Supprimer