Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

lundi 30 juin 2014

C'est lundi, que lisez-vous ? 30/06/2014



Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

 
 Qu'ai-je lu cette semaine?

 Cette semaine, j'ai lu:

La pâtisserie Bliss tome 2: "Une pincée de magie", de Kathryn Littlewood.
Un livre que j'ai largement préféré au précédent tome. J'attends de lire le prochain tome !
 
Couverture : La pâtisserie Bliss, Tome 2 : Une pincée de magie

et aussi "La nuit des temps" de René Barjavel.
Un livre de science-fiction, pas mal du tout, mais dont l'écriture m'a parfois un peu découragée de lire la suite... ce que j'ai finalement fait !


Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis:

 Les éveilleurs tome 2: "Ailleurs" de Pauline Alphen.
Je dois avouer ne pas me souvenir entièrement du premier tome que j'ai lu il y a un moment, mais je ne pense pas que ce sera trop grave, puisqu'il y a un résumé au début.
La couverture est toujours très belle, bien qu'un peu moins que celle du premier tome.

Couverture Les Éveilleurs, tome 2 : Ailleurs


 Que vais-je lire ensuite?

Ensuite, je pense lire "Croc-blanc" de Jack London (désolée, les contours du livre ne se voient pas trop, puisqu'ils sont blancs). Je fais baisser ma PAL. Elle n'était déjà pas bien grande, mais comme je pense passer une grosse commande d'ici peu avec pas mal des belles sorties qui ont eu lieu ces derniers mois (Lucides, Love Letters to the dead, etc.), il faut faire un peu de place: je n'aime pas avoir trop de livres à lire dans ma PAL, encore moins s'ils s'accumulent.

Couverture Croc-Blanc
 
Bonnes lectures à vous,
 
À très vite,
Coccinelle

La nuit des temps


Couverture : La nuit des temps
La nuit des temps,
de René Barjavel
Éditions Presses de la Cité
360 pages

4ème de couverture:
Dans le grand silence blanc de l'Antarctique, les membres d'une mission des Expéditions polaires françaises s'activent à prélever des carottes de glace. L'épaisseur de la banquise atteint plus de 1000 mètres, les couches les plus profondes remontant à 900 000 ans...
 
C'est alors que l'incroyable intervient: les appareils sondeurs enregistrent un signal provenant du niveau du sol. Il y a un émetteur sous la glace. La nouvelle éclate comme une bombe et les journaux du monde entier rivalisent de gros titres: "Une civilisation congelée", "La plus grande découverte de tous les temps", etc. Que vont déécouvrir les savants et les techniciens qui, venus du monde entier, forent la glace à la rencontre du mystère ?
 
Reportage, épopée et chant d'amour passionnés, La Nuit des temps est tout cela à la fois.
 
Mon avis:
La couverture:
Je dois bien l'avouer, c'est ce qui m'a freinée à commencer ce livre. Je ne vois tout d'abord pas le rapport avec le livre, et puis je trouve que l'ensemble fait trop "vieillot". À la limite, l'eau, les falaises et les deux pierres pourraient passer, mais le soleil est juste... Berk ! Mais ce n'est que mon avis. Je trouve sa couleur trop jaune canari, et ça ne se voit pas sur la photo, mais c'est le seul élément en relief, ce qui accentue je trouve sa couleur étrange. Pas entièrement convaincue par la couverture, donc.
 
Le livre:
Pas mal de bons points, pas mal de négatifs aussi. On va commencer par ces derniers.
 
En tout premier lieu, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire. Et même par la suite, il y a eu des moments où j'ai un peu dû me forcer à continuer à lire. Je trouve par moment l'écriture un peu... lourde ? Je ne mets pas tous les livres dans le même paquet, et ce n'est absolument pas une critique, mais ça se sentait bien que c'est un vieux livre. Pour ceux qui ont déjà lu des "vieux" livres (celui-ci date de 1968), je pense qu'ils comprennent ce que je veux dire. Les anciens auteurs n'avaient pas le même style que maintenant, et bien que je l'apprécie aussi, j'ai trouvé qu'il était là trop marqué. Désolée si tout ça n'est pas très clair, mais c'est difficile de décrire l'écriture de quelqu'un.
 
L'écriture m'a aussi parfois perdu dans l'architecture, dans l'environnement. Je ne comprenais plus forcément où tout ça se passait (et pourtant, il n'y a pas beaucoup d'endroits différents), et j'ai trouvé ça un peu dommage. J'aurais préféré mieux comprendre, et mieux pouvoir situer les actions.
 
Et voilà, c'est finit pour les critiques. Vous voyez, ce n'était pas long !
 
La narration est aussi un peu particulière. Juste le temps de s'habituer, et j'y ai finalement pris goût. Attendez que je vous explique un peu. Tout d'abord, il n'y a aucun chapitre, juste des sautes de lignes. J'ai été un peu surprise au départ, mais ça passe finalement très bien, et je trouve cela même mieux, car chaque "paragraphe" est très dense.
Ensuite, il y a une alternance de plusieurs points de vues (le narrateur est quasiment à chaque fois interne, bien que la narration soit à la troisième personne): celui du Docteur Simon, que j'ai supposé être le personnage principal; celui de Simon, mais "dans sa tête". Ces moments-là sont à la première personne du singulier, et en italique pour que l'on ne se perde pas; celui d'Elea, une jeune femme qu'ils retrouvent dans la glace; puis aussi, mais dans ce cas-là le narrateur est complètement externe, celui du peuple. Ce dernier est utilisé pour montrer les réactions du peuple, ou des grands gouverneurs au fur et à mesure des découvertes des scientifiques.
J'ai trouvé cette alternance de point de vue vraiment très intéressante, car on insiste ainsi à l'événement d'un point de vue planétaire. De plus, il permet que le lecteur découvre en "avant-première" en même temps que les personnages concernés ce qui se passe.
Une idée donc originale, mais vraiment pas mal du tout.
 
Une chose qui me chagrine un peu, mais peut-être que l'on se serait perdus dans toutes ces explications, c'est que les personnages ne sont finalement pas trop détaillés, et on ne connait pas grand-chose d'eux. Ça se situe entre le bien et le dommage je pense, car d'un autre côté, en apprendre trop soûlerait le lecteur, et empêcherait l'histoire d'avancer, puisque ce ne sont pas des éléments essentiels. Les seuls un "réellement" travaillés sont Simon et Elea. Plus un ou deux autres membres de l'équipe qui sont mis plus en avant que d'autres (comme une femme aux valeurs humaines mais parfois un peu ronchonne, Leonova).
 
Avant de commencer le livre, je m'attendais à de la pure science-fiction. Notez que cela ne m'aurait pas dérangée, puisque j'aime bien ce genre. Mais j'ai été agréablement surprise de constater que ce n'est pas le cas ici. En effet, il y a de la science-fiction, mais pas que. On y parle aussi beaucoup de science (ce qui est normal dans de la science-fiction me direz-vous), et de politique ! Je n'ai pas été une fane absolue de ces moments-là, et je dois avouer avoir parfois un peu décroché, mais c'est vraiment tiptop de faire entrer de la politique dans tout ça. Déjà parce-que ça donne une autre dimension à l'histoire, parce-que ça rentre en partie dans le programme de 3ème en Histoire, et que franchement, même si je galère dans cette matière, c'était très sympa de retrouver des éléments de mes cours. Et aussi car ça permet de manière très subtile de faire passer des messages sur la guerre, du genre: ce n'est pas bien, unissons-nous. Pourquoi de manière subtile, tout simplement parce-que René Barjavel fait passer ça pour une histoire, avec des personnages de plusieurs nations différentes pour lesquels on s'attache comme des êtres humains, et pas des ennemis.
Il ne faut pas oublier aussi que ce livre a été écrit en 1968, donc en plein dans la guerre froide. Et pourtant, l'auteur réuni tous ces gens de nations opposés pour les alliés tous ensemble pour la science. Un message subtil pour faire comprendre que l'on peut accomplir de belles choses... tous ensemble.
 
Juste avant de finir: j'ai aussi adoré découvrir la "vraie" histoire de la Terre. Mais je ne vous en dis pas plus, car c'est vraiment chouette de tout découvrir soi-même ! ;-)
 
Et donc, pour finir, j'ai absolument adoré la fin !!! Je ne m'attendais pas du tout à ça, et c'est tant mieux. J'ai été surprise, et aussi... Non ! À vous de lire !
 
René Barjavel aura réussis a rendre certains personnages attachants, malgré le peu de choses que l'on sait d'eux pour frissonner des dangers qu'ils encourt. Un grand chapeau bas, même si je n'ai pas forcément été comblée par tous les côtés de son écriture.
 
Mon avis final:
Au final, donc, une écriture parfois un peu trop lourde, mais qui réussis, sans trop s'attarder aux personnages, à les rendre attachants.
Une narration particulière pour une histoire vraiment bien trouvée. De la science-fiction, ça, c'est sûr. Mais pas que ! Il y a aussi que la politique et une flopée de valeurs humaines.
Un livre qui ne m'a pas complètement satisfaite, mais dont l'histoire est vraiment magique, et qui, même si j'ai parfois eu du mal à lire et à rentrer dedans, m'a fait passer un chouette moment !
 

vendredi 27 juin 2014

Test Pocket Jeunesse: Avez-vous déjà lu... ?




Me revoilà avec un tag Pocket Jeunesse ! Celui-ci s'appelle "Avez-vous déjà lu... ?" (vous pouvez le voir ici), et consiste à dire si oui ou non, nous avons déjà lu... (la suite change à chaque nouvelle question). À la fin, les points sont totalisés, pour voir quel genre de lecteur nous sommes...

Et c'est... partiiiiit !!

Avez-vous déjà lu... ?

1) en marchant
Oui, bien que jamais longtemps, et jamais de gros livres non plus. Les rares fois où j'ai lu en marchant, c'était plus des prospectus ou des magazines... Ça compte ?

2) pendant votre pause déjeuner
Encore une fois, oui, mais cette fois-ci, ça n'ait arrivé qu'avec des programmes télé.

3) un roman d'une traite
Oui, forcément, même si aucun nom ne me vient directement à l'esprit. Ça a dû m'arriver avec de petits livres, comme Victoria Rêve de Timothée de Fombelle par exemple.

4) dans votre bain
Non, déjà parce-que ce ne serait pas pratique, mais aussi car si je me mettais à lire dans mon bain, ma douche durerait plus d'une heure (et en plus, je risque d'avoir froid). Alors non.

5) plusieurs livres en même temps
Non. Jamais. Jamais. Jamais.

6) un livre avant de voir l'adaptation cinématographique
Oui, les Harry Potter à partir du 4 ou du 5, je ne sais plus bien. Ce sera aussi le cas pour Nos Étoiles Contraires, bien entendu ^^

7) un livre après avoir vu l'adaptation cinématographique
Et bien encore une fois oui, pour les Harry Potter du premier tome jusqu'au 3 ou 4.

8) deux fois (ou plus) le même livre
J'ai l'impression de me répéter... Alors encore une fois oui, j'ai lu chacun des Harry Potter plusieurs fois.

9) aux toilettes
Non. Déjà tu es mal installé et en plus, ben... ce sont des toilettes quoi. Ce n'est pas fait pour lire !!

10) dans les transports en commun aux heures de pointe
Je ne prends pas de transport en commun, mais peut-être que l'année prochaine, je lirai dans le bus. On ne sait jamais. Et puis ça fait passer le temps, donc je pense que oui, mais l'année prochaine.

11) toute une série d'affilée
Si vous en avez marre, dîtes-le moi, il ne faut pas vous laisser souffrir comme ça, mes pauvres chéris. Je disais donc que oui, j'ai lu tous les Harry Potter d'affilée (ne me frapper pas, je vous en prie !!)

12) à la place d'aller à un rendez-vous/une soirée
Non. Si j'ai un rendez-vous ou quelque chose de prévu, je m'y tiens. Par contre, c'est déjà arrivé qu'une amie vienne me chercher pour aller faire un tour et que je lui réponde que je ne pouvais pas, car je lisais (si elle lit le tag, elle se reconnaîtra ^^).

13) les premières pages d’un roman dans une librairie en étant captivé: passage en caisse indispensable
Oui. Je ne sais plus avec quel livre par contre, mais ça m'est déjà arrivé. Sauf que ces derniers temps ça ne m'arrive plus trop: je commande sur internet.

14) à des heures improbables
Non, jamais. Je peux veiller très tard, mais jamais lire très tard, car je n'arrive plus à me concentrer et que mes yeux se ferment tous seuls.

15) en prétendant faire autre chose (travailler/écouter en cours...)
Non jamais. Je ne fais pas forcément passer le travail avant les loisirs, mais je ne mens pas en faisait croire que je travaille alors que ce n'est pas le cas. De toute façon, je lis la porte de ma chambre ouverte, alors ce serait un peu difficile de mentir.

16) un livre que tout le monde a aimé sauf vous
Mathieu Hidalf, le premier tome. Je n'ai pas non plus détesté, mais c'est vrai que je n'ai absolument pas accroché non plus. Et pourtant, je vois de bonnes critiques un peu partout. Suis-je une martienne ?

17) un livre que tout le monde a détesté sauf vous
Il y en a sûrement, mais franchement, je ne vois pas du tout. En tous cas, pas tout de suite là maintenant.

18) ou essayer de lire dans une autre langue, parce que attendre, c’est long
Ahahahahah !! Oui, ça m'est déjà arrivé ! ^^
Quand j'étais petite principalement, mais encore maintenant. C'est vrai que s'il y a quelque chose écrit en anglais, ce sera celui que j'essayerai de lire en premier, car j'aimerais vraiment devenir bilingue en anglais (le rêve ! ;-) ) !

19) un livre dont vous n'avez jamais entendu parler avant de le tenir dans vos mains
90% des livres que je prends à la bibliothèque. Moins ces derniers temps, car je charge ma mère de me prendre les livres que j'ai écrit sur une liste, mais quand je fais le déplacement moi-même, c'est très souvent que je prends un livre... Je ne dirais quand même pas au hasard, mais juste avec le résumé et la couverture, alors que je ne l'ai jamais vu nulle part, et que je ne sais rien dessus.

20) un livre si merveilleux que vous ne pouvez pas vous empêcher d’en parler à TOUT LE MONDE
Ça m'est arrivé, mais là, il n'y a rien qui me vient en tête. Du coup tant pis, je compterai une réponse négative.

21) un livre si merveilleux que vous aimeriez le garder rien que pour vous
Encore une fois, je suppose qu'il y en a eu, mais rien ne me vient en tête.

22) un livre plus gros qu'Harry Potter 5 (qui fait 976 pages)
On ne doit pas avoir la même édition, la mienne fait plus de 1000 pages...
Donc en réponse, encore une fois il ne me semble pas (j'ai vérifier dans ma bibliothèque, et même l'intégrale du Livre des Étoiles n'en a pas autant... par contre, je ne me souviens pas de tous les livres que j'ai lu, donc je ne suis pas sûre de n'en avoir jamais lu de plus gros que le tome 5 d'Harry Potter), mais ça ne saurait tarder. Pendant les vacances, je vais lire "Chroniques du monde émergé" de Licia Troisi, mais attention, l'intégrale !! Elle fait 1200 pages !

23) tous les livres d'un auteur
Je suppose que si l'auteur n'a écrit qu'un livre, ça ne compte pas ? On va dire que non...
Dans ce cas-là, alors, non, mais comme vous le savez peut-être, je me suis fixée comme objectif personnel et non limité dans le temps, de lire tous les livres de Pierre Bottero.

24) un roman qui vous a fait rire
Oui, pour n'en cité qu'un: "Pensées de Manon D. sur moi-même et quelques autres sujets", de Sophie Dieuaide.

25) un roman qui vous a fait pleurer
Encore une fois plusieurs, mais si je ne devais en citer qu'un, ce serait "Nos étoiles Contraires" de John Green.

26) un roman qui vous a fait sortir de votre zone de confort
Étrangement, un livre tout bête en anglais, pour élèves de 6ème (que j'avais eu en 6ème, ça tombe bien) qui racontait des histoires d' "horreur". Par contre, ce n'est pas un livre qui se trouve sur le commerce puisque je l'ai eu à un concours.

27) un livre auquel vous n'avez rien compris
Plusieurs, que je n'ai d'ailleurs pas finis. Le plus récent est "Chronique des jours de cendre" de je ne sais plus comment désolée... Je n'avais rien compris, et c'est d'ailleurs ma pire lecture depuis mars.

28) un livre parce-que la couverture était jolie
Ben, à peu près tous ceux que je prends à la bibliothèque, puisque lorsqu'on ne connait pas un livre, la couverture est un critère important. Mais il y a un livre que j'ai acheté en grande partie pour la couverture (mais pas que, car j'ai quand même lu le résumé avant), c'est... Multiversum !

29) un classique en appréciant votre lecture
Ah parce-que classique=mauvaise lecture ? Je n'ai pas lu tant de classiques que ça, mais j'ai bien aimé "Vendredi ou la vie sauvage".

30) un livre qui rassemble plus de 5 points de ce test
Alors voyons voir déjà où j'ai répondu positif... Et bien non, dommage.

Maintenant, parce-que c'est bien beau de répondre aux questions, mais ce serait quand même sympa de regarder...
Les résultats !!
Je ne vous mets que la catégorie à laquelle j'appartiens, mais n'hésiter pas à reprendre ce test, car comme on dit: plus on est de fous plus on rit!
 
J'ai donc 17 points, ce qui fait que j'appartiens à la catégorie:
 
Vous avez entre 10 et 20 points: Attention! On pourrait vous confondre avec un passionné de lecture! Oui oui! Il se pourrait même que bientôt, vous ne vous déplaciez pas sans livre!
 
Voilà, c'est tout pour ce test, j'espère que ça vous aura plu, en tous cas, moi, ça m'a fait plaisir de le faire, alors surtout, n'hésitez pas à le reprendre et à me mettre un lien vers votre article dans les commentaires, ça me ferait plaisir d'aller voir vos réponses !!

En vacances !!

Ça y est, les épreuves du brevet sont derrière moi, et je suis... en vacances !!


Ce qui veut dire que j'aurai beaucoup plus de temps pour lire (bon. J'en aurai aussi beaucoup pour faire des sorties avec des ami(e)s, donc ce sera du temps où je ne lirai pas) !!

Voilà ! C'était le petit message inutile du jour, mais puisque c'est la fin de l'année un peu pour tout le monde, je vous souhaite à tous de bonnes vacances, et... ben... du bon travail pour les autres !

Le brevet et le bac sont dernière nous, alors profitez tous, vraiment. Et les résultats viendront au moment venu, arrêtez de vous stresser pour ça (pour ceux qui stressait), et parce-que j'en connais beaucoup qui sont dans ce cas-là: Si vous êtes sûrs d'avoir votre bac ou votre brevet, ne stressez pas pour savoir si vous avez la mention très bien ou je ne sais quoi... Sans mention, c'est déjà bien !!

Pour les étudiants, j'espère que vous êtes tous acceptés où vous vouliez aller, le bon lycée ou le bon BTS/ université/et les autres...

Enfin bref, tous ça pour dire:
BONNES VACANCES À TOUS, PROFITEZ BIEN DU SOLEIL !!!!

jeudi 26 juin 2014

The Book Blogger test


Bonjour à tous et à toutes !
Me revoilà avec un petit tag "The Book Blogger test", dont j'ai l'honneur de participé après que Tamara du blog Helheim L'Abîme des ensorcelés m'est taguée !!
Je la remercie très chaleureusement (c'est trop cool, merci mille fois ^^) !
Vous pouvez aller voir son blog ici et son article .
 
C'est partit !
 
 
   *Le top 3 des choses qui t'exaspèrent dans un livre ?
 
-Les personnages trop niais, ou qui ne comprennent pas l'évident (exemple, la fille qui ne comprend toujours pas que le garçon l'aime alors que ça crève les yeux)
-Les histoires trop évidentes, lorsque dès le début, on se doute de la fin. Parfois, ça passe très bien quand ce qu'il y a autour est suffisamment important et grandiose (comme Harry Potter... je veux dire, c'est juste imaginable qu'Harry meurt à la fin)
-Les triangles amoureux. Encore une fois, ça peut très bien passer, mais quand les deux garçons se mettent à se faire limite la guerre pour une fille, je veux dire... NON !
 
   *Décris l'endroit parfait pour lire
 
Je suis sûre que beaucoup de gens rêveraient d'être à la plage, ou je ne sais où d'autre... Moi, je serais bien tentée de répondre: ma chambre, parce-que c'est là que j'y suis le mieux et que je lis principalement. C'est vrai que j'aime bien lire sur ma terrasse au soleil en bronzant (pourquoi pas allier l'agréable à l'agréable ^^), mais même si c'est très sympa, je ne trouve quand même pas ça à la hauteur de mon lit douillet sur lequel je me couche paresseusement. Il faut dire qu'au moins, je n'ai pas besoin de crème soleil (qui rend les mains grasses, au risque de salir les couvertures) dans ma chambre !
 
   *3 Confessions livresque ?
 
Arg ! Chaud ! Très chaud d'en trouver ! Ou j'en ai bien une ou deux, mais ce ne sont pas de "vraies" confessions.
 
-Je préfère généralement la "matière" et les couvertures des livres grands formats, même si je trouve plus simple d'en lire un petit format.
-Je n'ai jamais passé de nuit blanche ou veiller très tard à cause d'un livre: à partir de 23heures, et parfois avant, mes yeux se ferment tous seuls... juste quand je lis ! Si je fais autre chose que lire, je peux rester très longtemps éveillée.
-Contrairement à beaucoup de gens (c'est en lisant une des trois révélations de Tamara que j'ai eu l'idée), je préfère le récit à la troisième personne et non à la première personne... allez savoir pourquoi !
 
   *La dernière fois que tu as pleuré pour un roman ?
 
 Je crois que la dernière fois où j'ai versé quelques larmes, c'était avec "No et moi", parce-que c'est très brut et réaliste (et que ça m'a touchée aussi un peu). Pour une vraie cascade de pleurs, ça remonte il y a un peu plus loin (du genre il y a un an) avec "Nos étoiles contraires". Moi, insensible ? Pas du tout, je pleure souvent devant des films ! C'est juste que quand je lis un livre, je peux être bouleversée et me sentir très mal pendant longtemps après l'avoir finis, mais ça ne va jamais plus loin.

   *Combien de livres sur la table de chevet ?

Un seul ! Et il restera seul ! Je ne peux pas lire deux livres en même temps, c'est juste... impossible ! Bon. J'avoue n'avoir jamais réellement essayé, mais je ne veux pas mélanger deux univers deux histoires en passant de l'un à l'autre. J'ai l'impression que je gâcherais la lecture si je lisais deux livres à la fois... Mais chacun fait comme il veut !

   *Ton en-cas favoris pendant que tu lis ?

Je ne mange pas et je ne bois pas non plus quand je lis. Il m'arrive de faire des pauses goûté, où je m'arrête vraiment de lire pour boire un verre ou manger un gâteau, mais c'est tout.

   *Trois livres que tu recommandes à tout le monde ?

Je n'en ai absolument aucune idée. Ah si ! Au moins un, que je trouve trop inconnu (enfin pas tant que ça, puisqu'il y a eu un livre, mais il ne trouve plus trop de lecteurs maintenant), c'est "La planète des singes" de Pierre Boulle.
Forcément aussi, mais quasi tout le monde l'a vu maintenant: "Nos étoiles contraires" de John Green.
Pour finir, un livre que j'ai lu dernièrement, "Pour toujours... jusqu'à demain" de Sarah Dessen.
Mais je suis sûre que si on me demande de refaire un top demain, j'aurai d'autres vielles lectures qui me viendront en mémoire, et qu'il serait donc différent.

   *Une image de ton étagère préférée dans ta bibliothèque.

Alors là, ça ne va pas être possible. Je n'ai déjà qu'une bibliothèque, et seulement deux étagères sont remplies de livres (une autre exclusivement de BD et une d'un peu tout et rien et de mangas). Pas de photos cette fois-ci, déjà parce-que c'est toujours long de transférer la photo jusqu'à mon ordi, mais aussi car ce ne serait pas vraiment mon étagère préférée...

   *Que signifie livre pour toi en trois mots ?

Au risque d'être originale (rires):
Évasion
Sentiments
Liberté

   *Ton plus grand secret concernant la lecture ?

Je n'ai pas de secrets, mais juste une avouation... non, ça ne se dit pas. Une... Confidence ! Voilà ! ^^
Donc, je disais, j'ai bien une confidence: je lis énormément plus de livres depuis que j'ai un blog. J'en suis à peu près à deux par semaines, mais encore en janvier, j'en étais à deux par mois ^^

   *Choisir 5 bloggeurs à tagguer

-Safran, du blog Coffee And Books
-Dune, du blog Freedom Dreams and books
-Ninouille, du blog Livres de coeur
-Milo Dubois, du blog Dans les Bois, Milo a ses lectures
-Lebonbonaucassis, du blog Jeblo

mercredi 25 juin 2014

La pâtisserie Bliss tome 2: "Une pincée de magie"

Couverture : La pâtisserie Bliss, Tome 2 : Une pincée de magie
La pâtisserie Bliss tome 2: "Une pincée de magie"
de Kathryn Littlewood
Éditions Pocket Jeunesse
254 pages

4ème de couverture:
Rose est prête à tout pour retrouver le grimoire familial que sa tante a dérobé: elle va jusqu'à la provoquer en duel culinaire à la télévision ! Mais Lily n'a pas l'intention de se laisser faire. Et Rose va devoir trouver un ingrédient magique pour rivaliser avec l'imagination machiavélique de sa tante...

Mon avis:
La couverture:
Elle me plaît beaucoup moins bien que celle du tome précédent, même s'il faut avouer qu'elle reste belle et représente tous les éléments importants de ce tome: Paris, et les personnages.

Le livre:
L'histoire se passe 9 mois après que Lily se soit enfuie avec le livre de recettes. Et entre temps, grâce aux merveilleuses recettes, elle a eu sa propre émission culinaire !
Ça a beau se passer 9 mois après la fin du tome précédent, je trouve que les personnages, pourtant, n'ont pas beaucoup évolués. Seul Origan est devenu plus mature, mais les autres sont restés comme on les a quittés, et c'est un peu dommage.

À part ça, je dois dire que tu côté des personnages, je les trouve largement plus intéressant qu'avant.
Déjà, le fait que l'on voit plus les parents est plutôt sympa, car je trouvais qu'ils manquaient un peu dans le premier tome, même si c'était fait exprès.

Ensuite, pour Oliver, il est plus gentil et se "la pête" moins. Du coup, il me plaît beaucoup plus, puisque c'était principalement le point précédent qui me déplaisait...
Pour Nini, et bien... je l'ai vraiment absolument adoré !! Pourquoi ? Enfaite, tout au début du livre, elle mange un gâteau avec un ingrédient mystère de Lily et devient douée de parole, comme un adulte... En plus d'une science et d'une connaissance immense. Plusieurs situations m'ont donc fait sourire quand elle était confrontée à un adulte et qu'elle jouait la grande personne.

Il y a aussi des nouveaux personnages: tout d'abord, (il est possible que je me trompe d'un "arrière") le arrière-arrière-arrière grand-père de Rose. Il possède un deuxième tome du livre de magie, mais le problème repose sur le fait qu'il est dans une langue étrangère et qu'il faut le traduire pour l'utiliser. J'aurais aimé en apprendre un peu plus sur ce personnage, que je trouve un peu trop effacé.

En parlant de l'arrière patati patata, il faut aussi parler de son chat, qui fait partit du voyage. Oui, car ce n'est pas un simple chat, mais un chat... parlant ! Il n'a pas forcément sa langue dans sa poche, mais est quand même très attachant je trouve. Je crois même que c'est mon personnage préféré du livre (il se dispute la première place avec Nini ^^).

Il nous reste donc, dans les personnages, les deux plus importants peut-être: Rose et Lily. Deux personnages pour qui je n'avais pas spécialement accrochée dans le premier tome. Mais dans celui-là, je trouve que Rose se lamente beaucoup moins sur son sort, fait preuve de beaucoup plus de courage et de maturité. Du coup, sans être un personnage que j'aime, disons que ce n'en n'est pas un non plus que je n'aime pas.

Et puis Lily... Je ne suis toujours pas fane d'elle, mais au moins a-t-elle un rôle bien définie, méchante, alors qu'elle oscillait entre gentille et méchante dans le tome précédent, et que son intention finale n'était pas si horrible que ça. Ce que je peux lui reprocher, par contre, c'est que je l'ai trouvé parfois à la limite du ridicule, et ça m'a exaspérée. Pour moi, même les méchants doivent avoir une certaine classe (même généralement plus que les gentils) ou alors être complètement ridicules... mais franchement ridicules dans ce cas-là, et en étant voulu ! Là, ça n'a été ni l'un ni l'autre, donc c'est un peu dommage.

Vous l'aurez compris, les personnages m'ont globalement plus plu que pour le premier tome. Parlons maintenant de l'histoire...

Je n'aurai pas grand-chose à dire sur l'histoire en elle-même. Il y a juste deux ou trois points dont je voudrais parler, soit parce-qu'ils m'ont plu, soit au contraire, car ils m'ont déplu.
Le premier, et tout bête, est que j'ai bien aimé que ça se passe à Paris. D'accord, les seuls "vrais" éléments français que l'on aperçoit sont les plus connus (La tour Eiffel, le Louvre), mais ça fait quand même plaisir ! De plus, ils parlent parfois en français, juste quelques mots, mais c'est déjà bien ^^

Mes moments préférés, étaient largement les collectes d'ingrédients spéciaux. Je les ai trouvés très amusants, et aucun ne ressemblait à un autre !
Je dois avouer avoir un faible pour le passage dans le Louvre, avec Napoléon et la Joconde !

Mais ça rejoint le point précédent: ça m'a dérangé que les parents laissent leurs enfants se promener comme ça, tous seuls et sans surveillance. Si j'étais à leur place, j'aurais fait des groupes équilibrés avec un adulte dans chaque. Il ne faut pas oublier que Rose a 12 ans, Oliver un peu plus, et Nini et Origan, beaucoup moins ! Mais ça reste un détail qui n'a pas gêné à la lecture.

Mon avis final:
Au final, donc, j'ai largement préféré les personnages dans ce tome-ci que dans le précédent. J'en ai même vraiment aimé quelques-uns (comme Nini♥ Origan ou le chat).
Les moments de collecte d'ingrédients spéciaux sont vraiment très biens trouvés et plutôt drôles.
Et au final: Ça se passe en France !!

En comparaison avec le premier tome, j'ai adoré celui-là. Le premier était un "J'aime bien, mais... " proche de la déception, celui-là en est un plus proche du "J'adore !", avec quand même une évolution ! Peut-être que le troisième tome sera franchement une très bonne lecture :-)

lundi 23 juin 2014

C'est lundi, que lisez-vous ? 23/06/2014



Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

 
 Qu'ai-je lu cette semaine?

 Cette semaine, j'ai lu:
 
(Et oups, désolée, je ne me suis pas tenue au lectures annoncées dans le dernier rendez-vous... j'avais complètement oublié)
 "Body Finder" de Kimberly Derting. J'ai bien aimé ce livre, c'est d'ailleurs un coup de cœur ! ^^
J'ai moins aimé les moments qui se passent au lycée, même s'ils permettent d'alléger le récit. Sinon, c'est vraiment top et j'ai trop envie de lire le prochain tome !!

 

 Ensuite, j'ai lu:
Pico Bogue tome 6: "Restons calmes".
J'aime bien les dessins de cette BD, très simples et colorés, et les gags sont bien trouvés !


Couverture : Pico Bogue, tome 6 : Restons calmes


J'ai aussi lu Mélusine tome 21 "Le tournoi de magie". Pas de chronique sur cette BD, faute d'idées...

Couverture : Mélusine, tome 21 : Le tournoi de magie

Et pour finir, j'ai finis cette semaine par "La pâtisserie Blissé de Kathryn Littlewood.
Pas une mauvais lecture, mais pas une excellente non plus. Il y a pas mal de défauts, mais heureusement quelques bons points sont là pour relever le niveau du livre.
J'ai très envie de lire la suite !

Couverture : La patisserie Bliss


Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis:

La pâtisserie Bliss tome 2: "Une pincée de magie", de Kathryn Littlewood.
J'espère qu'il me plaira plus que le premier tome.

Couverture : La pâtisserie Bliss, Tome 2 : Une pincée de magie
 

Que vais-je lire ensuite?

Ensuite, je pense lire "La nuit des temps" de René Barjavel, et promis, cette fois-ci, je m'y tiens ! ^^
 


Bonnes lectures à vous,
 
À très vite,
Coccinelle

dimanche 22 juin 2014

La pâtisserie Bliss

Couverture : La patisserie Bliss
La Pâtisserie Bliss tome 1
de Kathryn Littlewood
Éditions Pocket Junior
257 pages
 
4ème de couverture:
La pâtisserie de la famille Bliss cache un secret très ancien: un livre de recettes magiques. Le jour où Rose et ses frères et sœurs se retrouvent seuls à tenir la boutique, ils se lancent dans quelques recettes un peu... spéciales. Mais les Muffins d'amour et les Cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous...
 
Mon avis:
La couverture:
J'aime beaucoup la couverture. Non seulement parce-qu'elle est toute colorée mais aussi parce-qu'elle représente la pâtisserie Bliss et les personnages, et ce, dans un style mignon et attirant. J'aime beaucoup aussi le fait que l'on ait l'impression que le livre soit "en 3D", et que la pâtisserie s'avance vers nous !
 
Le livre:
Il faut d'abord savoir que c'est un livre qui ne me faisait que moyennement envie au départ. Il avait l'air sympa, mais ne m'attirait pas plus que ça. Mais quand j'ai su qu'il était arrivé dans ma bibliothèque, je me suis dit: "Pourquoi pas ?" et j'ai tenté le coup. Je ne regrette pas mon choix, même si ce n'est pas non plus une excellente lecture.
 
Le premier mauvais point, le plus grave selon moi, c'est que je ne me suis pas du tout attachée aux personnages. Or, c'est une des choses que je trouve les plus importantes dans un livre.
Rose, le personnage principal, aurait pu être attachant si elle arrêtait de tout le temps douter d'être. Je sais que c'est quelque chose de son âge (et je suis encore en plein dedans), mais ça en devient lassant. J'aurais préféré que ce soit fait de manière... je ne sais pas... plus subtile peut-être. Mais là, ça m'a un peu énervée.
Et ce que je trouve dommage, toujours avec ce personnage, c'est l'histoire d' "amour" avec Devin Stetson. J'ai eu l'impression que l'auteur voulait caser quelque chose de romantique là-dedans mais sans vraiment le finaliser. Je suis peut-être dure dans mes propos, mais ne vous inquiétez pas, ce n'est pas la cata non plus. C'est juste qu'il aurait fallu (après il faut voir ce que ça donne), soit l'enlever complètement, soit la rendre un poil plus importante. Là, comme ça, elle ne m'a pas complètement emballée.
 
Après, il y a Céleste et Albert. Bon, forcément, ils ne sont pas trop présents dans le livre puisqu'ils partent au quasiment tout au début. Mais, sans pouvoir l'expliquer, je les ai trouvés mi-gentils mi-sots. De ce côté-là, ça n'a pas été le grand amour non plus.
 
Le petit frère, Origan, ne m'a pas convaincue non plus. Alors que je le trouvais sympa au départ, il m'est plus apparut comme lourd à la fin. Il ne peut pas garder les secrets, est turbulent... comme un garçon de son âge, certes, mais je n'ai pas trop aimé.
 
Pour (presque) finir dans les personnages: Oliver. Je l'ai adoré dans certains moments, drôle, attachant. Mais dans d'autres, il ne pensait qu'à lui et se montrait vaniteux. Et ça, je n'ai pas aimé.
 
Quelque chose que je regrette (donc ce n'est pas un énorme blâme, mais quand même), c'est que la tante Lily ne soit pas vraiment casée dans "gentille" ou "méchante". Aussi, je n'ai pas trop su où me placer, et ça m'a un peu dérangée au final, qu'elle n'est rien fait d'autre "que" (spoile) voler le livre de magie. Je m'attendais à quelque chose de pire, qui la montrerait vraiment méchante. Alors que là, elle s'est montrée gentille toute la semaine. Manipulatrice, certes, mais gentille quand même, "juste" pour ça. (spoile).
 
Mes deux personnages préférés, après toutes ces critiques, sont la petite sœur Nini (allez savoir pourquoi) et la baby-sitter, mais j'ai oublié son nom...
 
Pour finir avec les défauts de ce livre (mais celui-là n'en est pas vraiment un), c'est que je trouve l'écriture plus adaptée à un enfant. Ce n'est donc pas une grande critique, un vrai mauvais point, puisque ce n'est peut-être que le public visé.
Et puis ça n'en reste pas moins une écriture agréable qui m'a fait passer un très bon moment de lecture.
 
Dans les bons points, donc, un truc tout bête, mais qui a son importance pour que je me sois sentie bien en lisant le livre: les petits dessins de gâteaux au début de chaque chapitre. Oui, c'est bête, mais ça me mettais l'eau à la bouche ! ^^
 
Pour finir, j'ai adoré suivre les aventures des enfants, avec leurs gaffes et leurs manières un peu désespérées d'essayer de sauver la situation. De plus, les noms des recettes et le langage spécifique aux recettes magiques sont biens trouvés et donnent un plus à la lecture, un côté plus véridique.
 
Mon avis final:
J'ai beaucoup aimé lire ce livre, et suivre les Bliss dans leur semaine de magie sans parents. Le plus gros défaut est que je n'ai pas du tout accrochée aux personnages... on va voir si ça s'améliore dans le prochain tome !
Un livre très sympa, et très gourmant, mais qui s'adresse plus à un jeune public, bien qu'il peut satisfaire les plus grands aussi.
 

samedi 21 juin 2014

Pico Bogue tome 6: Restons calmes

Couverture : Pico Bogue, tome 6 : Restons calmes
Pico Bogue tome 6: "Restons calme"
de Dominique Roques et Alexis Dormal
Éditions Dargaud
48 pages
Description:
Cette année, Pico Bogue et sa sœur Ana Ana passent leurs vacances chez leur oncle, Antoine, et, pour la première fois, sans leurs parents.
Un tome philosophique au bord de la mer, près des vagues...

Mon avis:
La couverture/les dessins:
J'avais déjà lu d'autres tomes de Pico Bogue, et je me souviens que j'avais du mal avec ses dessins aux contours mal définis, aux couleurs pastel... Et bien cette fois, bien que les dessins n'aient pas changés, j'ai apprécié. Allez savoir pourquoi. Mais je trouve que ça reflète finalement assez bien la simplicité de l'enfance, ses... rondeurs (excusez-moi, je n'ai pas trouvé d'autres mots).

La BD:
Je pense que les "Pico Bogue" sont des BD à ne lire qu'à partir d'un certain âge. Juste parce-que l'on risque sinon de passer à côtés des blagues et des côtés amusants de certaines répliques et situations... ce qui était mon cas plus jeune. Je me souviens que je détestais royalement ces BD, ne comprenant pas pourquoi ma mère souriait devant certaines planches que moi-même je trouvais... et ben... nulles, tout simplement. Je ne saisissais pas tout, et c'était dommage. C'est donc tout simplement pour ça (pour que vous ne passiez pas à côté des côtés drôles) que je conseille cette "série" de BD pour les adultes ou les ados à partir de 14 ans environ.

Alors pourquoi ? Enfaite, les deux enfants sont complètement infernaux. Pas vraiment parce-qu'ils font pleins de bêtises, non. Tout simplement à cause de leurs réparties, parfois très piquantes malgré leurs jeunes âges, et cela, en plus, de manière assez philosophique. C'est assez difficile à expliquer comme ça, mais cette BD est remplie de phrases intelligentes, et de situations marrantes, qui rendent ces enfants extrêmement ouverts et intelligents. Désolée si c'est assez farfelu, je ne sais pas comment l'expliquer autrement.

Mon avis final:
Une BD parfois hilarante, qui m'a bien fait rire. Forcément, certaines planches sont moins drôles que d'autres, mais l'aspect reste le même: deux enfants très intelligents, répondant avec répartie et philosophie. Que ces répliques sortent de la bouche d'enfants est très sympas aussi, donnant un côté innocent.
Le tout avec des dessins que je trouve finalement agréables.
À lire, pour les plus grands d'entre vous, pour ne pas passer à côté des blagues, ou ne pas trouver les blagues... étranges, comme c'était mon cas avant.
Ce n'est pas un coup de cœur, mais c'est vrai que, quand même...

 

Mes acquisitions... 21/06/2014


Quatrième "Mes acquisitions". Voici...
 
Mes acquisitions du 21 juin 2014
 
Aujourd'hui, j'ai chargé ma maman de rendre les livres empruntés à la bibliothèque dernièrement, et de m'en prendre des nouveaux. Enfaite, un nouveau. Mais elle est revenu avec deux livres, et je l'en remercie (si tu passe par là, maman).

Il s'agit de deux tomes d'une même série: la pâtisserie Bliss, de Kathryn Littlewood. Ce sont des livres que je ne comptais pas forcément lire, mais l'occasion s'est présenté (ils sont arrivés à "ma" bibliothèque municipale) alors je me suis dis: Pourquoi pas ?

Voici les couvertures, pour les curieux (j'aime beaucoup celle du premier tome):

Couverture : La patisserie BlissCouverture : La pâtisserie Bliss, Tome 2 : Une pincée de magie
 

Ma mère m'a aussi ramené (enfin nous a, car là, ce n'est pas spécialement pour moi), les tomes 20 et 21 de "Mélusine" que je lis depuis toute petite, et le tome 6 de "Pico Bogue".
Sachez qu'il n'y aura pas forcément de chroniques pour ces BD, car il est parfois difficile de dire des choses, hum ! intéressantes, que je sens que je serai à court d'idées, et qu'en plus, ce ne serait pas forcément, je pense, intéressant. Enfin bref, voici les couvertures:

Couverture : Mélusine, tome 20 : EnvoûtementCouverture : Mélusine, tome 21 : Le tournoi de magieCouverture : Pico Bogue, tome 6 : Restons calmes

Voilà, c'est finis !
Bonnes lectures à vous ! ^^
 
 
À très vite,
Coccinelle


vendredi 20 juin 2014

Body finder, tome 1

Body Finder, tome 1
de Kimberly Derting
Éditions Pocket Jeunesse
285 pages

4ème de couverture:
Depuis toute petite, Violet Ambrose, 16 ans, a un don étrange: elle parvient à repérer les cadavres d'oiseaux abandonnées par son chat.
Mais ce secret prend une tout autre ampleur lorsqu'un tueur en série sème la terreur dans la ville. Chaque jour, les esprits des jeunes filles qu'il a enlevées viennent hanter Violet. De plus en plus troublée, elle mène son enquête et se rapproche du tueur... jusqu'à devenir sa proie.

Mon avis:
La couverture:
Je le trouve vraiment magnifique. Au début, je ne comprenais pas trop pourquoi elle était comme ça, ce que ça représentait, etc. Et bien maintenant, je n'en suis pas sûre non plus, mais je pense que c'est une représentation des "échos" que perçoit Violet. Un bon point, donc, pour la couverture.

Le livre:
Je trouve tout d'abord que tout est bien amené dans ce livre. Les éléments, l'histoire, les personnages. Et certains autres points sont très intéressants et apportent un "plus".

Le coup du chat, par exemple, qui empeste tellement il a fait de victimes, est un moyen sympa de faire connaître au lecteur les dons de Violet.
Le fait qu'elle ait fait un cimetière des créatures qu'elle trouvait aussi. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai beaucoup aimé.

Le côté oncle détective m'a plu aussi, car on suite ainsi l'enquête du côté "professionnel" aussi. Au voit l'autre côté de l'affaire, tout en restant avec Violet, puisque le point de vue ne change pas.
Dans la même idée, j'ai beaucoup aimé que certains petits chapitres ne soient consacrés qu'au tueur en série. On le voit faire sa traque, comme il l'appelle. À choisir sa victime, et à la "kidnapper". Il y a donc dans ce livre tous les côtés de l'enquête: celui du tueur, celui de la police, et celui de Violet, "détective", mais à son propre compte. Ça permet de mieux comprendre le tueur, sa manière de penser, de réfléchir. Son côté un peu psychopathe. Une chose que j'ai vraiment adoré c'est sa réelle identité. Je m'en étais doutée à un moment et puis j'avais oublié. Et j'ai été finalement surprise, et certaines scènes me sont revenues en mémoire, comprenant soudain mieux ses pensées, sa manière d'agir. Certaines scènes ont eu un sens différent de la première fois, et j'ai aimé.

Beaucoup de compliments à ce livre pour l'instant. Et ça ne va pas s'arrêter. Il y a un point, pourtant, dont j'aimerais parler: l'âge du lecteur. En effet, certaines scènes sont glauques au stressantes. Les pensées du tueur sont intéressantes mais parfois malsaines (voire tout le temps enfaite). Je déconseille donc ce livre aux plus jeunes. Je ne sais pas l'âge indiqué, ni même si un âge est indiqué, mais je le déconseille aux moins d'une douzaine d'année au moins.

À part ça, c'est un livre plein de suspense qui m'a empêcher de détacher mes yeux du livre, et c'était, passé un certain stade, un supplice de devoir arrêter de lire pour faire autre chose (impliquant manger et faire ses devoirs...).

Dernier point que j'ai aimé (et après, promis, j'arrête), c'est la partie "lycée". Pourquoi ? Et bien tout simplement parce-que, même si je l'ai trouvé moins intéressante, et finalement inutile du côté scénaristique, elle donne quand même une bonne bouffée d'air frais au livre, et permet au lecteur de respirer un peu avant de retourner dans tous ces meurtres macabres. Alors en fait, c'est plutôt un point que j'ai aimé (pour la raison ci-dessus) et que je n'ai aussi pas aimé (pour l'autre raison ci-dessus). Je n'ai pas forcément été fane aussi à cause de cette amourette trop facile et du fait que Jay laisse Violet à un moment toute seule après une remarque et qu'il l'ignore pendant plusieurs jours.

Mon avis final:
Un livre plein de suspens, qui m'a tenu en haleine passé un moment. Les meurtres (attention, ça va être bizarre ce que je vais dire) sont plutôt bien trouvés, mais j'aurais aimé qu'ils aient une importance plus... importante (et je ne sais pas comment faire, puisque c'est déjà le centre de l'histoire).

J'ai aimé le double point de vue, et les pensées du tueur (et à la fin son identité).
Je rappelle, par contre, que je le déconseille fortement aux plus jeunes, non seulement pour les meurtres, mais encore plus importants pour moi, pour les pensées malsaines du tueur.

Contrairement à ce que je pensais avant de le lire, ce livre a été un...

mardi 17 juin 2014

Comment (bien) rater ses vacances

Couverture : Comment (bien) rater ses vacances
Comment (bien) rater ses vacances,
D'Anne Percin
Collection Doado des Éditions du Rouergue
186 pages

4ème de couverture:
"Chers parents,
Mon stage de survie en milieu hostile se passe bien, merci. J'espère que vous n'êtes pas trop morts, rapport aux frais de rapatriement qui doivent coûter bonbon, depuis la Corse.
Si jamais vous ne reveniez pas, ce serait sympa de m'envoyer un mandat parce-que la prostitution masculine, ça marche pas trop dans le quartier.
Bon, ben je vous laisse,
C'est l'heure de ma piqûre d'héroïne.
Gros bisous, votre fils bien-aimé,
Maxime."

Cet été, Maxime ne veut pas partir en vacances avec ses parents. Il préfère rester chez Mamie, pour glander devant l'ordinateur. Tant pis pour lui. Il va vivre des journées délirantes !

Mon avis:
La couverture:
Plutôt jolie, bien que je ne comprenne pas forcément bien le pourquoi du comment.

Le livre:
Tout d'abord, je dois avouer avoir lu ce livre il y a très longtemps maintenant, et je m'excuse donc d'avance de la (très) courte chronique, et de qualité médiocre. En effet, je l'avais faite à la fin de ma lecture, alors que je n'avais pas encore ouvert mon blog, et que je faisais donc des avis plutôt... moyens. Je l'ai retrouvé dans de vieilles affaires, et je me suis dit que j'allais vous la partager ! Enfin, vous allez voir. Juste pour rigoler, je vous la remets mot pour mot ! ^^

Enfin, j'ai pu lire ce livre dont j'avais lu tant de bien ! Il est bourré d'humour, et se laisse facilement dévorer ! Je n'attends qu'une chose: lire le prochaine tome (Note: que je n'ai toujours pas lu... et que j'e n'ai finalement plus tant envie de lire que ça...) !
Les multiples références au "vrai" monde rendent le personnage plus réel et plus proche de nous, d'autant plus que j'aime la plupart des choses dont il parle :)

Il y a peut-être un manque d'actions à un moment, ce qui met du "mou" dans l'histoire. D'ailleurs, le livre en lui-même n'est pas très chargé, puisqu'il est sensé ne raconter "que" les moments les plus importants de la vie de Maxime. Ce n'est donc pas très grave, étant sans doute l'effet rechercher.
Il vaut mieux, donc, ne pas raconter l'histoire trop en détails, histoire racontée avec légèreté et un style très aéré: j'adhère !