vendredi 31 octobre 2014

Candide (ou l'Optimisme)

Couverture Candide ou l’Optimisme
Candide (ou l'Optimisme),
de Voltaire
Collection Les Classiques de Poche, aux Éditions Le Livre de Poche
167 pages pour l'histoire en elle-même, mais avec les deux autres nouvelles présentes dans le livre, celui-ci fait en "vrai"215 pages
 
4ème de couverture:
Candide conte les mésaventures d'un voyageur philosophique qui affronte les horreurs de la guerre et les sanglants caprices de la Nature; qui connaît les désillusions de l'amour et découvre les turpitudes de ses semblables. Pourtant, si l'homme est un méchant animal et si l'existence n'est qu'une cascade de catastrophes, Est-ce une raison pour que le héros perde sa sérénité et le récit son allégresse ?
Sous la forme d'une ironique fiction, Candide propose une réflexion souriante sur l'omniprésence de la déraison qui puise sa force aux sources d'une expérience humaine, celle de l'auteur. Candide, on l'a dit, ce sont les "Confessions" de Voltaire, et c'est en cela qu'il nous émeut.
Mais ce "roman d'apprentissage" est aussi un festival merveilleusement ordonné de fantaisie sarcastique, ruisselant d'un immense savoir qui ne dédaigne jamais de porter le rire jusqu'au sublime.
 
Mon avis:
Le livre:
Ce qui est très étrange avec ce livre, c'est que bien que je ne l'ai pas aimé et que de nombreux points me dérangent, je ne peux pas pour autant le descendre, car il a finalement, en y réfléchissant, quelques points positifs et plaisant.
 
Même si j'en sors finalement mitigée, il y a tout de même certains points...dérangeant, que je me dois de vous présenter (j'ai l'impression d'écrire un peu dans le "vieux" style, c'est bizarre...).
Le premier, et non des moindre (^^), est l'habitude qu'à Voltaire de passer d'un sujet à un autre, de passer du coq à l'âne, en un clin d'œil. Je veux dire par là, qu'un chapitre de cinq pages comprendra la description d'une "situation initiale", suivie par "l'élément perturbateur", par "les péripéties" et enfin terminée par "le dénouement", comme si nous avions pour chaque chapitre (entre cinq et dix pages, je répète) tout un récit à par entière. Bien sûr, ils sont reliés entre eux, mais c'est l'impression qui s'en dégage. Et, personnellement, cette manière de faire m'a complètement perdue au début, tant je voyais trop les événements défilés. D'autant qu'il n'y a pas d'indicateurs de temps, et qu'une vingtaine de pages, par exemple, équivaut non plus à trente jours, mais bien à cinq ans !!
Rajoutons à cela que les phrases semblent ne pas vouloir finir (elles peuvent aller jusqu'à cinq lignes au moins), et, vous le comprenez sûrement, le livre en devient assez particulier. Ça doit être le genre de l'époque, mais disons que si on n'est pas habitués, ça peut être surprenant.
 
Ce qui m'a surpris aussi, est la manière de présenter le tout. En effet, chaque chapitre commence par le numéro de chapitre (classique) mais suivi (et là, c'est plus surprenant) d'un sous-titre résumant le chapitre !! Autant vous dire qu'il n'y a plus de suspens !
Je vous donne deux exemple de suite:
Le premier chapitre commence avec ce sous-titre: "Comment Candide fut élevé dans un beau château, et comment il fut chassé d'icelui"...
Et un autre, plus loin dans le livre par ce sous-titre (attention spoiler): "Comment Candide tua le frère de sa chère Cunégonde".(fin du spoiler).
 
Ce que j'ai aimé, par contre, c'est bien sûr toutes les péripéties (même si j'ai parfois un peu décroché, je l'avoue), ainsi que l'humour que met Voltaire dans son texte. Il met aussi un peu de sa vie, ce que j'ai bien apprécié aussi.
Ces deux derniers points n'ont été clairs pour moi que grâce aux pieds-de-pages, sinon je n'aurai jamais compris ! ^^
 
Mon avis final:
Malgré les différents points que j'ai trouvé à redire, dus à un décalage de temps, entre le moment où il a été écrit et celui où je le lis, c'est un livre assez plaisant, bien que particulier. Je précise qu'une bonne partie du livre j'ai cru m'endormir tellement il ne m'intéressait pas plus que ça (en grande partie à cause de l'écriture vieillotte) avant que j'y prenne goût.
Je relève évidemment les sous-titres, qui donnent un résumé du chapitre à venir (?), et le manque de repère dans le temps: Ce n'est qu'au bout de plusieurs années que l'on se rend compte du temps qui s'est écoulé, alors que l'on pense qu'il ne s'est passé "qu'un" mois ou deux.
J'ai mis du temps à l'apprécié, mais finalement, j'ai plutôt bien aimé, sans que ce ne soit une excellente lecture non plus.
 

Tag Les créatures de la nuit

Salut tout le monde !
J'espère que vous allez bien, et que vous passez de bonnes vacances. Je tiens à m'excuser pour le manque d'activité en ce moment sur le blog, mais comme je ne lisais pas de livres, je n'avais aucune chronique à vous présenter. 

Mais trêve de bavardage, car aujourd'hui je reviens, en ce jour de 31 octobre, pour vous faire le tag des Créatures de la Nuit, en plein dans le thème, donc. Je l'ai découvert sur la chaîne de Faire Neverland, mais je ne me souviens plus si elle taguait une personne en particulier... Tant pis, je m'autorise à le faire quand même (ouh la vilaine !).

Le but est de présenter un livre (lu) en rapport avec chaque créature d'halloween.

1.Vampire: Pour cette créature, j'ai choisi "Twilight' de Stephenie Mayer, même si je ne suis pas une grande fane de cette saga. À vrai dire, je ne suis pas sûre d'avoir besoin de la présenter, tant il me semble que les gens la connaisse déjà. Je vais donc faire au plus bref:
"Bella déménage afin de retrouver son père. Dans son nouveau lycée, elle va faire la connaissance d'un groupe de personnes un peu étranges, qui s'avèreront être des vampires. Et voilà qu'elle tombe amoureuse de l'un d'entre eux: Edward."

2. Loup-garou: "Indiana Teller", la saga, de Sophie Audouin-Mamikonian.
Un jeune garçon qui vit au milieu des loups-garous sans en être un et qui tombe amoureux d'une fille extérieure au "clan". Il va donc devoir caché ses origines, mais dans le même temps, Indiana va découvrir qu'il a un immense pouvoir...
J'avais bien aimé cette saga, même s'il est vrai que je me m'en souviens plus vraiment. Il me reste toujours le dernier tome à lire, je crois que ça va être dur de le comprendre quand je l'aurai ^^

3. Zombie: Pour cette catégorie, j'étais obligée de choisir "Je suis une Légende", de Richard Matheson. Un rappel rapide de l'histoire:
Un homme se retrouve dernier être humain au monde, à tenter de survivre entouré de zombies.
L'écriture est très bien, les personnages sont correctement travaillés, et on tremble ce qu'il faut pour les personnages. J'ai beaucoup aimé aussi e côté "psychologique".

4. Fantôme: Le premier livre qui m'est venu en tête n'est pas très connu, mais tant pis. Ce sera l'occasion de vous le faire découvrir !
Je reste donc sur ma première idée, qui est un livre pour enfants du nom de: "Le fantôme de l'immeuble", de Melon Burgess. Et hop ! Je vous mets le résumé:
"David a douze ans. Il vit seul avec un père qui ne le comprend pas. Et le soir, quand il rentre de l'école, il s'ennuie. Un jour, il décide de se faufiler de l'autre côté du mur, dans les conduits d'aération. Il va y faire la plus étrange des rencontres. La plus dangereuse aussi... Une rencontre qui va bouleverser sa vie à jamais."
Avouez que ça donne envie ! C'est un petit livre (136 pages), mais je me souviens que quand je l'avais lu, je n'étais pas toujours très a l'aise...

5. Sorcier: Je ne vais pas faire dans l'original, mais c'est pour moi la saga indétrônable du genre: "Harry Potter" de J.K.Rowling. Je crois que je n'ai pas à m'expliquer ! ^^

6. Fée: J'ai vraiment hésiter entre deux livres. Soit je prenais Peter Pan, mais... comme je n'ai pas plus aimé que ça, l'idée ne me plaisait pas, soit je partais sur quelque chose avec des fées, sans être vraiment dans le thème d'Halloween... Évidemment, logique que je suis, j'ai choisi la deuxième option, c'est-à-dire: Les Witch, basé sur une idée originale d'Elisabetta Gnone et dessiné par Alessandro Barbucci et Barbara Canepa ! Je sais, Witch=sorcières, mais je suis désolée, pour moi elles ressemblent plus à des fées qu'à des soricières. J'adorais les livres quand j'étais plus petite, surtout la partie BD au début. Bref ! C'est partit pour le résumé du premier tome:
"Lorsque Will déménage à regret à Heatherfield, elle est soulagée de trouver Taranee, une nouvelle élève comme elle. Les deux amies se lient rapidement avec d'autres collégiennes: Ira, Cornélia et Hay Lin. Une force inconnu et magique les unit. Dotées de ce pouvoir surnaturel sauront-elles mener à bien la mission qui les attend ?"

7. Démon: Là, malheureusement, je n'ai rien trouvé...

8. Ange: Ça va être un peu difficile pour vous le présenter, car je n'en ai aucun souvenir, surtout que j'avais bien aimé mais sans plus, il s'agit de "Hush Hush" de Becca Fitzpatrick... Voilà... 

9. Alien: Je ne sais pas si ça compte comme des aliens, mais j'avais pensé à "Quand on s'embrasse sur la lune" de Stephen Tunney, qui se passe donc, comme dit le titre, sur la lune. Bien sûr, ce n'est pas inquiétant, mais bon... J'ai quand même respecté le thème ! Non ? Voici le résumé en quatrième de couverture :
"Quand un lunaire montre ses yeux à une terrienne, il fait une chose totalement illégale.
Quand elle l'embrasse avec passion, elle fait de lui un hors-la-loi recherché par toutes les polices. "
Vous aussi ça vous donne envie ?

10. Humains aux super-pouvoirs: Pour moi ce sera plutôt des humains avec des pouvoirs, tout simplement. J'ai pensé à "L'héritage des Darcer" de Marie Caillet, que j'ai lu il y a un long moment maintenant, mais qui avait été un véritable coup de coeur. Je vous le recommande d'ailleurs vivement. Je n'ai lu que le premier tome, mais il vaut vraiment le détour, il est extraordinaire ! J'attends d'ailleurs Noël pour demander la suite !
Et voici le résumé:
"Lorsqu'on s'appelle Mydria, qu'on est la fille unique et chérie des puissants Siartt et qu'on a pour objectif principal d'accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu'au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n'est nullement Siartt, mais l'ultime héritière d'une dynastie renversée depuis des générations ! Et pour couronner le tout, à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familiale, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d'aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté...
Le pire danger ne l'attend peut-être pas derrière l'errance, la bataille et les cloques au pieds. Le pire danger pour un coeur confiant ne tient peut-être qu'en un seul nom: Orest."
En espérant vous avoir donné envie !

Voilà, le tag est terminé. J'ai essayé de respecter au mieux les consignes, mais c'est assez difficile quand même ^^
Je ne tague personne en particulier, que ceux qui veulent faire le tag le fassent.

mardi 21 octobre 2014

Lucides

Ma lecture en cours
Lucides,
de Adrienne Stoltz et Ron Basse
Collection R des Éditions Robert Laffon
373 pages

4ème de couverture:
Sloane, première de sa classe, coule une existence
paisible dans une petite ville côtière des États-Unis.
 
Maggie, jeune fille indépendante, entame
une prometteuse carrière d'actrice à New York.
 
Tout les sépare, hormis une chose:
en dormant, chacune rêve et vit la vie de l'autre
jusque dans ses secrets les plus intimes.
 
Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés.
Jusqu'au jour où Sloane tombe amoureuse
d'un garçon...
 
Laquelle est réelle ?
Laquelle n'est qu'un songe ?
 
Mon avis:
La couverture:
Magnifique, rien à redire !!
 
Le livre:
Par où commencer... J'avoue ne pas tellement savoir par quel bout prendre tout ça...
Par une petite présentation peut-être ? Allez, c'est partit !
Sloane, elle, est la bonne élève, douée en photographie, et entourée d'ami(e)s qui l'aiment, et d'une famille adorable composée de ses deux parents et de ses deux frère. Mais son meilleur ami est mort voilà un an, mais elle ne s'en est toujours pas remise. Heureusement qu'il lui reste Gordy, avec qui elle a toujours été très proche !
Depuis peu, elle a remarqué un certain James Waiters. Un nouveau, qui est, ma foi pas si mal !
 
Maggie, elle, a une mère un peu trop axée sur le travail et pas assez sur la famille. C'est donc Maggie qui se retrouve à aller chercher sa sœur à l'école, et à devoir s'occuper d'elle, d'autant plus que son père est mort. Mais cela aura eu le mérite de rapprocher les deux sœurs, qui sont maintenant de grandes amies.
Maggie ne va plus en cours depuis longtemps, afin de se consacrer complètement à sa carrière d'actrice: elle enchaîne donc les castings, en attendant d'être prise pour un rôle.
Elle consulte une psy, rapport à son problème qu'elle a, c'est-à-dire rêver la vie d'une autre toutes les nuits.
Et voilà qu'elle va faire la connaissance de Thomas, un homme de huit (?) ans son aîné, travaillant dans le monde du spectacle, et qui lui promet de lui ouvrir toutes les portes... sous certaines conditions; ainsi que Andrew, un étudiant en cinématographie, qui va vite devenir son confident numéro 1... 
 
Voilà pour les petites présentations ! Inutile de préciser que j'ai beaucoup aimé les personnages, surtout ceux du côté de Maggie, même si Gordy à l'air très gentil !
 
Il faut avouer que des différences entre ces deux personnages, il y en a, mais j'ai aussi remarqué les points communs, et j'ai trouvé agréable de voir sur certains points comment l'une et l'autre réagiraient.
 
L'idée de base est absolument géniale (c'est un peu pour ça que j'ai acheté ce livre, mais bon...), et le fait que le narrateur change à chaque chapitre le rend plus "vrai", et on arrive mieux à suivre le fil de l'histoire. D'autant plus que les chapitres se coupent la plupart la nuit au moment de se coucher, c'est-à-dire quand elles vont se mettre à rêver de l'autre. Et c'est très bien pensé, à mon avis !
 
Les auteurs ont réussis tout le long du livre à me faire me poser des questions à propos de cette particularités... Qui est vraie ? Qui est fausse ? Sont-elles les deux vraies ? Ou aucune ? Et surtout pourquoi ?
Et je changeais assez régulièrement d'avis ! ^^
 
Mais du coup, à la fin... je n'ai pas tout bien compris !
La suite n'est à lire QUE si vous avez déjà lu le livre, puisqu'elle parle de la fin du livre. Je tente une explication, et s'il-vous-plaît... Si vous avez lu le livre et que vous avez compris, est-ce-que vous pouvez me dire en commentaire si j'ai bien compris, ou au contraire rectifier les erreurs ? Merci ! (surligner pour lire la suite)
D'après ce que j'ai compris, c'est que Maggie et Sloane ne sont en fait qu'une seule et même personne, et que Andrew est en fait Bill, soit le meilleur ami mort de Sloane (qui était en fait son petit ami caché). Maggie aurait donc inventé Sloane pour se soulager de la mort de Bill (?) et rendre son existence plus tranquille et plus agréable. Seulement je ne comprends pas vraiment pourquoi la mère de Maggie est autant distante alors qu'elle est censée l'avoir empêcher d'avoir un copain avant ses 16 ans... La vraie mère serait donc plus la mère de Sloane que celle de Maggie ? Et qui des deux personnages vit sa vraie vie, du coup ? Maggie ou Sloane ? Je veux dire: puisque la vraie fille est un mélange des deux, que vit-elle exactement ? Des réponses, s'il-vous-plaît, je n'ai rien compris !! (Fin du spoile).
 
Mon avis final:
J'ai beaucoup aimé le livre (pour plus de détail, voir au-dessus), mais je n'ai malheureusement pas bien compris la fin, ce qui est un point assez gênant pour moi...
En dehors de ça, c'est une excellente lecture !

lundi 20 octobre 2014

C'est lundi, que lisez-vous... 20/10/2014




Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:
 
"Mr Roger et moi" de Marie-Renée Lavoie, aussi connu sous le nom de "La petite et le vieux". J'ai bien aimé l'histoire, mais certains points m'ont dérangés, notamment le plus important, l'écriture ! Une lecture assez moyenne, donc.
 Ma lecture en cours

Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis:

"Lucides" de Ron Bass et Adrienne Stoltz... et pour l'instant, j'adore ! Même s'il faut avouer que je ne suis pas très motivée en ce moment pour lire, et que les pages ont du coup un peu de mal à se tourner ! ^^



Que vais-je lire ensuite?


Je vous avais dis la semaine dernière que je comptais lire "La 5ème vague" et si ce n'est pas ma lecture en cours, c'est tout simplement car quand je suis allée au CDI, il venait d'être emprunté... Et il n'est pas à la bibliothèque !

Mais je disais: ensuite, je lirai:

"Candide", de Voltaire. C'est une lecture pour les cours, mais je préfère lire le livre maintenant qu'attendre la fin des vacances.


 

Bonnes lectures à vous,
 
À très vite,
Coccinelle

jeudi 16 octobre 2014

Mr Roger et moi (ou "La petite et le vieux")


Mr Roger et moi
de Marie-Renée Lavoie
Éditions Denoël
250 pages

4ème de couverture:
Une gamine curieuse et impertinente.
Un vieux monsieur extravagant et désabusé.
Un merveilleux roman sur l'ironie, l'innocence
et les désillusions de l'enfance.
 
Elle se nomme Hélène, mais se fait appeler Joe.
Elle aimerait vivre à une autre époque et réaliser de formidables exploits, car elle a l'âme romantique et un imaginaire avide de grands drames.
Elle vit dans un quartier populaire peuplé de gens cabossés par la vie. Le plus intrigant est sans nul doute son nouveau voisin, Mr Roger, un vieil homme qui passe ses journées à boire de la bière et à jurer comme un charretier tout en attendant avec impatience sa dernière heure.
Contre toute attente va se nouer entre eux une amitié indéfectible.
 
Mon avis:
La couverture:
Allez savoir pourquoi, mais j'aime bien, et vous devrez vous contentez de ce commentaire ! Hihi !
 
Le livre:
Le gros GROS problème dans ce livre, et c'est un problème de taille, c'est l'écriture !
Je veux dire par là que c'est écrit tellement particulièrement que parfois on ne comprend pas vraiment ce qui se passe, et que l'on décroche... Le pire est, je crois, les dialogues, retranscrits comme ils se prononcent, où je n'ai parfois rien compris du tout ! Rajouter à cela du vocabulaire québécois qui m'était donc inconnu, et vous me trouviez perdue dans une mer de mots. Heureusement que j'ai réussi à suivre le fil quand même, et à plutôt bien profiter de ma lecture, malgré ça !
Juste pour vous donner un exemple, voici un extrait dialogue choisi au hasard (vous avez de la chance, c'est un début de chapitre -pas fait exprès-):
"-Pis l'Astronaute, lui ?
-Bercé trop proche du mur quand y était petit.
-Pis Marie-Madeleine ?
-J'te l'ai déjà conté. Fais-moé pas radoter.
-Pis Mathusalem ?
-Lui, j'peux pas.
-Pourquoi ?
-Parce-que c'est triste en chien."
Et je vous jure que le dialogue à été pris au hasard !
 
En dehors de ça, j'ai été bercée par l'histoire (lorsque j'arrivais à suivre ^^), par ces personnages étranges mais finalement, on s'en rend compte, assez attachants. Sans tellement comprendre, je me suis retrouvée une ou deux fois les larmes aux yeux, donc en ce qui me concerne, la magie a opéré.
 
Le côté "biographique" à la Marcel Pagnol m'a bien plu, mais je regrette le vocabulaire et les pensées parfois un peu trop poussées par rapport à l'âge du personnage principal, qui est de 9 ans au départ...
 
Mon avis final:
Un livre "biographique" qui se révèle être assez poétique lorsque l'on fait abstraction de l'écriture, qui n'est pas mauvaise en soi, mais qui m'a plus d'une fois un peu perdue. Surtout que j'avais au départ l'impression de petits passages qui s'enchaînaient sans rapport les uns avec les autres...
L'écriture me reste au final en travers de la gorge, et même si j'ai finis par apprécier l'histoire et les situations, je n'ai pas non plus adoré. C'est donc un livre que...
 
Je ne peux pourtant que vous conseiller de le lire et de vous faire votre propre avis dessus !
 

lundi 13 octobre 2014

C'est lundi, que lisez-vous... 13/10/2014




Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:
 
"James and the giant peach" de Roald Dahl. J'ai évidemment bien aimé cette lecture (ma première en vo !!). Elle m'a fait voir les traductions autrement, et m'a enlevé cette "peur" de la lecture en anglais. En dehors de ça, c'est un livre bien sympathique, dont je connaissais déjà l'histoire pour l'avoir lue en français, même si je ne m'en souvenais pas vraiment, donc pas de réelles surprises ! ^^




J'ai continué avec les deux premiers tomes (BD) de la saga "Les carnets de Cerise" de Joris Chamblain et Aurélie Neyret, dont j'aime particulièrement les dessins et les couleurs ! De plus, les histoires sont magiques. Je vous les conseille vraiment !



Couverture Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le zoo pétrifiéCouverture Les carnets de Cerise, tome 2 : Le livre d'Hector
 

Que suis-je en train de lire?


En ce moment, je lis:

"Mr Roger et moi" de Marie-Renée Lavoie. Je ne suis pour l'instant pas spécialement fane de l'écriture, même si je commence à m'y habituer, ni de l'histoire en elle-même à vrai dire, que je trouve trop décousue. Mon avis est tout de même plus positif qu'au début de ma lecture !

Ma lecture en cours


Que vais-je lire ensuite?


J'hésite entre deux possibilités (et cette fois, je m'y tiens ! ^^). Soit je finis Mr Roger mercredi ou jeudi et dans ce cas, ma prochaine lecture sera La 5ème vague, soit je le finis plus tôt (ca qui m'étonnerait) et dans ce cas, ma prochaine lecture sera un livre de ma PAL.
 
Bonnes lectures à vous,
 
À très vite,
Coccinelle

vendredi 10 octobre 2014

Mes acquisitions... 10/10/2014


Quinzième "Mes acquisitions". Voici...
 
Mes acquisitions du 10 octobre 2014
 
J'ai l'impression de faire plus de "Mes acquisitions" que d'autres articles...
M'enfin bon !
Voici ce que j'ai pris à la bibliothèque (et, évidemment, ça n'a aucun rapport avec ce que j'avais décidé de prendre ! ^^):

Les deux premiers tomes des Carnets de Cerise, dont les avis sont déjà en ligne ! Et oui ! Je précise quand même qu'il s'agit de BD, et que donc, c'est plus rapide à lire !

Couverture Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le zoo pétrifiéCouverture Les carnets de Cerise, tome 2 : Le livre d'Hector


Ainsi qu'un livre que je ne connaissais pas du tout, et que je n'aime pas vraiment jusqu'à maintenant à cause de l'écriture, c'est:

"Mr Roger et moi" de Marie-Renée Lavoie, plus connu sous le nom de "La petite et le vieux", mais c'est le même livre, je vous assure ! ^^
Je vous en dirai plus dans mon avis, mais j'espère que mon ressenti changera au fil de ma lecture !

Ma lecture en cours

Bonnes lectures à vous ! ^^
 
 
À très vite,
Coccinelle


Les carnets de Cerise, tome 2: "Le livre d'Hector"

Couverture Les carnets de Cerise, tome 2 : Le livre d'Hector
Les carnets de Cerise, tome 2: "Le livre d'Hector"
de Joris Chamblain et Aurélie Neyret
Éditions Soleil
74 pages

4ème de couverture:
"Il était une fois...
Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour,
j'avais un journal intime, il commencerait comme ça.
 
Il était une fois... ben moi, Cerise !
 
J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière.
Mon truc à moi pour raconter des histoires,
c'est observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.
 
On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait
de nous ce que nous sommes... En ce moment, avec les copines,
on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."
 
Mon résumé:
C'est les vacances. Line et Erica sont parties chacune d'un côté en vacances, et Cerise se retrouve seule chez elle. Seule avec son imagination, et les mystères à résoudre !
Et quand ses deux amies reviennent, forcément, elles la retrouve le nez dans les enquêtes ! Mais ce n'est pas el goût de tout le monde, et les trois amies se disputent. Ça n'empêche pas Cerise de continuer, cherchant à comprendre le mystère "la dame au livre"...
 
Mon avis:
Les dessins:
Toujours aussi beaux ! Les couleurs sont encore une fois magnifiques !
 
L'histoire:
Le gros changement par rapport au premier tome, c'est que je n'ai pas vraiment aimé Cerise dans ce tome-là. Elle délaisse complètement ses amies, ment à sa mère... Elle a encore ce côté un peu mignon et attachant, dans le sens où elle cherche à bien faire et à aider les gens, mais elle est aussi pour moi quelque peu énervante.
 
Du coup, pour les autres personnages, je n'ai pas grand chose à dire non plus, vu qu'ils ne sont pas plus présents que cela.
 
Pour l'histoire en elle-même, j'ai beaucoup aimé toutes les petites morales disséminées ici et là, les leçons de vie, etc. Se rendre compte que la famille et l'amitié ça compte, qu'il ne faut pas abuser des gens...
 
Encore une fois, l'histoire est très belle, émouvante. Je salue ici aussi la manière qu'ont les auteurs de manier avec autant d'agilité la légèreté, l'enquête, et les côté plus tristes, plus graves, sans qu'ils ne soient déprimants.
 
Mon avis final:
Une histoire magnifique, j'ai adoré la lire et "enquêter" avec Cerise. Par contre, je suis déçue que ce personnage ne soit pas si attachant que cela dans ce tome-là, et qu'elle pense un peu trop à elle-même, et pas trop assez aux autres.
Une très belle histoire, vraiment, qui est, pour ce tome encore, plutôt originale, en dehors du schéma habituel de l'enquête !
 

jeudi 9 octobre 2014

James and the Giant Peach

James and the Giant Peach
de Roald Dahl
Éditions Puffin Books
160 pages

4ème de couverture:
An enormous escaped rhinocéros from London Zoo has eaten James's parents. And it gets worse ! James is packed off to live with his two really horrible aunts, Sponge and Spiker. Poor James is miserable, until something peculiar happens and James finds himself on the most wonderful and extraordinary journey he could ever imagine...

Mon avis:
La couverture+illustrations:
Comme pour tous (il me semble) les livres de Roal Dahl, c'est Quentin Blake qui dessine. Mais que dire de son coup de crayon, sinon que, bien qu'il a son style et reste regardable, ne me plaît pas plus que ça ? Donc, je ne peux pas vraiment m'exprimer, car pour le coup, c'est vraiment chacun ses goûts. Mais en faisant abstraction du dessin particulier, j'aime beaucoup la couverture ! ^^

Le livre:
Je viens donc de finir ma toute toute toute première lecture... VO !!
Et je pense sérieusement que si vous voulez commencer la lecture en anglais, les livres de Roald Dahl sont parfais. Le vocabulaire n'est pas trop dur, les phrases pas trop complexes... En tous cas, c'est ce que j'ai trouvé !
Je suis donc très agréablement surprise de voir à quel point c'était finalement... accessible. J'imaginais cela comme quelque chose d'impossible, mais finalement pas du tout ! J'avoue avoir eu un peu de mal pour certains passages, où je me suis aidée de ma version française du livre pour comprendre, mais à part ça, ça allait !

En faisant mes comparaisons français/anglais, je me suis rendue compte que les traductions n'étaient pas forcément exactes, et qu'elles coupaient parfois des bouts pour faire d'autres phrases. Ça n'a même parfois rien à voir ! Moi qui croyais que les traductions étaient fidèles et montraient vraiment le style de l'auteur, je me suis pris une claque ! Comme quoi, pour savoir si un auteur écrit bien (ou non), il vaut mieux tout simplement (hahaha) lire en version orginale plutôt qu'en français, alors que ça a pu être un peu changé...

J'avais déjà lu ce livre en étant plus petite (au alentours de 9 ou 10 ans), et je dois dire que je ne me souvenais absolument pas qu'il était aussi spécial. Il est complètement dans l'univers du rêve (sans que ce soit un rêve. C'est juste pour vous donner une idée du genre) premièrement, mais c'est en plus... complètement bizarre. Je ne sais pas vraiment comment expliquer, mais certains passages sont limite choquant pour un livre pour enfants. Ce n'est pas vraiment un spoile, mais si vous ne voulez pas savoir, ne lisez pas: Que les tantes se fassent écraser est très spécial, et que James et les insectes soient ensuite contents et fêtent cela, ça m'a... pas choquée, mais bon, dans un livre pour enfants ! C'est presque une anti-morale !
À part ce passage assez particulier et deux ou trois autres endroit dans le monde un peu fou des rêves, c'est tout à fait normal, et j'ai beaucoup aimé !

Pour les personnages, j'ai beaucoup aimé James, et les insectes sont relativement attachants. Le mille-pattes est celui que j'ai le moins aimé je crois, car il est toujours ronchon, jamais content... Mais les autres m'ont bien plu, même si on ne s'attache pas forcément à eux.

Mon avis final:
Une très bonne première lecture en anglais, avec un style agréable, et des personnages assez sympathiques (mais pas forcément attachants !).
Certains passages sont spéciaux, mais sinon ça va, c'est...

mercredi 8 octobre 2014

Les carnets de Cerise, tome 1: "Le zoo pétrifié"

Couverture Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le zoo pétrifié
Les Carnets de Cerise, tome 1: "Le zoo pétrifié"
de Joris Chamblain et Aurélie Neyret
Collection Métamorphoses des Éditions Soleil
76 pages

4ème de couverture:
"Il était une fois..
Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour,
j'avais un journal intime, il commencerait par ça.
 
Il était une fois... ben moi, Cerise !
 
J'ai dix ans et mon rêve, c'est de devenir romancière.
Mon truc à moi pour raconter des histoires,
c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.
 
On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait
de nous ce que nous sommes... En ce moments, avec les copines,
on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."
 
Mon avis:
Les dessins:
C'est, je crois, la première chose que j'ai remarqué, et même ce qui m'a fait emprunter cette BD (et la suite !). Les dessins sont absolument magnifiques et les couleurs sont splendides. Je suis parfois restée un moment à une page, juste pour admirer les couleurs, c'est pour dire ! ^^
 
La BD:
Cerise est une petite fille dynamique et curieuse. Et alors, forcément, je l'ai rapidement bien aimé, sans pour autant que je m'attache à elle.
Ce qui m'a dérangé chez elle, mais ça reste un détail, c'est qu'elle ne semble pas si proche que ça de ses amies, Line et Erica, qu'elle présent pourtant dès le début comme ses meilleures amies: j'ai trouvé qu'elle ne passait pas tant de temps que cela avec elles, et qu'elle usaient un peu trop de mensonges les concernant pour avoir la paix...
 
En dehors de ça, j'ai apprécié les personnages, même si la BD est trop courte pour que l'on puisse réellement les aimer... mais ils restent sympathiques !
 
Ce que j'ai particulièrement aimé, en dehors des dessins, c'est le fait que certaines pages sont présentées comme des vraies pages de journal intime, avec une écriture "à la main", des photos et des articles. Et ça, comme vous le savez peut-être, j'aime énormément !
 
Le début de l'histoire n'est pas si original que ça, mais la suite rattrape le coup, et on passe un bon moment à lire cette petite BD ! C'est, pour ne pas trop vous spoiler, l'histoire de deux êtres qui se soutiennent pour continuer à vivre (mais attention, ce n'est pas triste !!), dans un ensemble parfois un peu émouvant, mais sinon, plutôt léger. Mais impossible de décrire ce que l'on ressent exactement.
 
Mon avis final:
Si vous cherchez une BD sympa, assez rapide à lire, et pas prise de tête, avec de magnifiques dessins qui plus est, Les Carnets de Cerise peut vous plaire !
Si, de plus, vous aimez particulièrement les histoires émouvantes mais pas trop, raconter, de plus, dans un soupçon de "journal intime", et donc de "réalité", cette BD est faite pour vous !
Ça n'est qu' "une" excellente lecture pour moi, mais si vous voulez quelque chose de frais... lisez ! ^^

mardi 7 octobre 2014

C'est lundi, que lisez-vous... 07/10/2014




Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:
 
"La peau d'un autre" de Philippe Arnaud. Un livre assez perturbant, à lire pour comprendre. J'ai beaucoup aimé, et je le conseille de tout cœur (âme sensible, s'abstenir).



Que suis-je en train de lire?


En ce moment, je lis:

"James and the Giant Peach" de Roald Dahl. Première lecture en VO, et je dois dire que je m'en sors plutôt bien ! ^^
Par contre, lire en anglais est plus long et plus fatigant, je trouve, que la lecture "basique". Du coup, je ne suis encore qu'à la moitié du livre depuis vendredi, car je ne trouve pas toujours ni la force ni l'envie de lire... mais il m'arrive quand même de le trouver ! :-)



Que vais-je lire ensuite?

Surprise, surprise, je ne vous dis rien pour l'instant, mais j'ai quelques petites idées ! Et je pense vraiment que quoi que je choisisse comme option au final, la lecture sera bonne !
 
Bonnes lectures à vous,
 
À très vite,
Coccinelle

samedi 4 octobre 2014

Mes acquisitions... 04/10/2014


Quatorzième "Mes acquisitions". Voici...
 
Mes acquisitions du 04 octobre 2014
 
Je m'excuse, car en faisant mon article "Mes acquisitions" d'hier, j'ai complètement oublié de vous parler de mon achat pour les cours.
Je vais donc vous faire un article court, pour ne pas vous embêter ! ^^

Je vais devoir lire "Candide" de Voltaire, et donc... Le voilà !
La couverture n'est pas la même, je n'ai pas trouvé exactement là bonne photo sur internet, mais de toutes façons, l'intérieur est le même, alors ce n'est pas grave !



Bonnes lectures à vous ! ^^
 
 
À très vite,
Coccinelle


vendredi 3 octobre 2014

Mes acquisitions... 03/10/2014


Treizième "Mes acquisitions". Voici...
 
Mes acquisitions du 03 octobre 2014
 
Attention mesdames et messieurs, voici venu pour moi un GRAND jour,
que ce soit dans ma vie de lectrice, ou même dans ma vie tout court... (roulement de tambours)
L'emprunt d'un livre VO au CDI du lycée !!
Oui oui, vous avez bien lu ! ^^
Moi qui croyait qu'il faudrait me ruiner pour avoir accès aux lectures VO, je me suis bien trompée, car un rayon ENTIER est consacré aux livres en anglais (un autre pour ceux en espagnol, mais ce n'est pas le sujet ici), donc de quoi faire pour... et bien... une vie, presque ! ^^

Mais qu'ai-je donc emprunté ? Ah ah, je vous fait patienter (que je suis vilaine !), mais c'est le suspens, voyez-vous ? Le moment est trop important pour le laisser filer ainsi !

Je ne me suis pas attaquée à un livre compliqué pour mes débuts je trouve que c'est mieux, ni trop long, pour éviter que je ne décroche !
J'ai donc jeté mon dévolu sur "James and the Giant Peach" de Roald Dahl !!
Je l'ai commencé ce matin, et vingt pages ont été tournées presque sans s'en rendre compte. J'imaginais ça beaucoup plus difficile que ça ne l'est en vrai (mais j'avoue avoir rempli une petite feuille de bloque-note de mots dont je dois chercher la définition) ! Je n'ai même pas eu besoin de la version française de ce livre, que j'ai chez moi, pour comparer les phrases, que j'avais emmené au cas ou !
Une petite image pour conclure tout cela:



Bonnes lectures à vous ! ^^
 
 
À très vite,
Coccinelle


jeudi 2 octobre 2014

La peau d'un autre

Couverture La Peau d'un autre
La peau d'un autre,
de Philippe Arnaud
Collection Exprim' des Éditions Sarbacane
210 pages


4ème de couverture:
Ils ont tout choisi pour lui, à sa place.
 
Jusqu'à la couleur de sa peau,
et ça n'était jamais la leur.
20 ans à se cacher, à fuir les miroirs,
sur le continent de son enfance comme
sur celui où il s'est échoué ensuite.
 
Alors, au bout de 20 ans, il est temps
de sortir de son sac. Posté à l'entrée de
l'école maternelle, en faction, mitraillette
et ceinture d'explosifs sous le manteau,
il entre.
 
Il va leur montrer qui il est.
 
Mon avis:
La couverture:
Alors là... Je suis complètement conquise. Et par la couverture, et par la quatrième de couverture. Tous les éléments ont un sens, une raison d'être, et sont un clin d'œil par rapport au livre, donc c'est parfais ! Et en plus, l'ensemble rend bien. Je trouve ça très sympa à regarder !
 
Mon avis:
Une première chose que je n'ai pas compris, donc si vous vous avez une explication, je suis preneuse ! ^^
C'est ce qu'est la "bande-son"... Une sélection de musiques à lire pendant la lecture peut-être ?
Mais même si je n'ai pas compris, je pardonne, car ça m'a fait découvrir des musiques que je ne connaissais pas !
 
Le livre se présente sous la forme de plusieurs chapitres, eux-mêmes divisés en petites parties. Et celles-ci commencent par une indication du personnage auquel on va s'intéresser puis de l'heure. J'espère que tout est clair !
La forme est en fait la suivante, exemple: Lui, 14h44.
Et... j'aime beaucoup ! Ça permet de bien se rendre compte du temps qui s'écoule, et d'éviter les "10 minutes plus tard" ou bien "le lendemain" à tout bout de champs.
Le problème, par contre, c'est que des fois ça ne collait pas tellement. Je veux dire par là que la "partie" commençait avec une certaine heure, alors que rien finalement ne se déroulait à ce moment-là... à cause des "flash-backs"... Bon, je m'explique plus correctement:
Le personnage masculin à la mitraillette se retrouve plongé dans ses souvenirs. Or, avant que l'on ai affaire à eux, on a quand même une heure indiquée, correspondant à l'heure à laquelle il se souvient de cet événement-là, alors que théoriquement, les scènes de son passé ne se déroulent pas forcément à cette heure-là.
J'ai donc eu parfois un peu du mal à me dire qu'à tel endroit c'était du passé, et là, les événements "en temps réel".
(Pourvu que vous avez compris !^^)
 
Les personnages ne sont pas nombreux: la maîtresse, l'homme, et la classe. Mais de la classe, seuls quelques élèves sont mis en avant.
L'un deux, Manon, m'a beaucoup plu. J'admire d'ailleurs son sang-froid, et sa manière de réagir. Comme quoi, parfois, il vaut mieux regarder le monde avec des yeux d'enfants: tout devient plus simple tout à coup ! Une petite fille très intelligente et très mature, elle m'a fait craquée.
On s'attache d'ailleurs pas mal aux personnages.
 
Même à l'homme. Surtout à l'homme même... Enfin, après Manon ! ^^
En effet, comme on voit le passé (et donc comment il en est arrivé là) de Pigment (comme on se rendra compte que l'homme est surnommé), on se rend compte qu'il est passé par des choses difficiles, voire très difficile. Il nous donne donc un peu pitié finalement, et on se retrouve à bien l'aimer, à presque le pardonner, même si on ne comprend toujours pas ce qu'il fait dans cette école.
Il faut bien que je prévienne, par contre, que certaines scènes peuvent choquer la sensibilité des plus jeunes. Elles ont beau ne pas être très nombreuses, elles sont présentes quand même. D'autant plus que même si les "actes" ne sont peut-être pas si violentes par moment, le côté morale peut prendre un choque aussi, et traumatiser... Donc attention !!
 
On voit aussi le passé de Anna, la maîtresse. Mais là, je n'ai pas du tout compris l'intérêt, et j'en suis désolée... Surtout qu'il n'y a pas de lien avec le présent, pas... oui, c'est cela, pas d'intérêt. Et c'est vraiment dommage. Surtout que, alors que j'aime beaucoup ce personnage dans le présent, et que ses pensées sont assez marrantes, ses souvenirs ont finis par me la rendre désagréable, antipathique...
 
Pour parler du style d'écriture, il faut avouer que j'ai mis un certains temps à m'y habitué. Par l'écriture en elle-même, mais aussi par le fait que les dialogues sont directement intégrés dans le récit, sans guillemets, ni retour à la ligne... Et j'ai trouvé cela un peu étrange. Juste le temps de s'y faite, et après ça allait, mais tout de même...
 
Pour finir sur un avis positif, je trouve que c'est un huis clos vraiment passionnant et très émouvant !
 
Mon avis final:
Les personnages ne sont pas nombreux, mais attachants.
On découvre derrière l'homme quelqu'un de plus profond, qui a vécu des choses qu'il n'aurait pas du vivre à cet âge-là... voire pas du tout !
Voir le passé de Pigment m'a plu, mais celui de Anna la maîtresse était complètement inutile à mon avis...
Pour le style d'écriture, j'ai mis un certain temps à m'y habituer, mais ce n'est pas un gros blâme non plus ! ^^
C'est un très bon huis clos, qui m'a beaucoup émue, et qui, malgré certains point négatif, ce retrouve être un...
 


mercredi 1 octobre 2014

Bilan Septembre 2014

 

Bonjour à toutes et à tous ! Ça y est, septembre est fini !!
La rentrée est dernière nous, et, que dire... c'est tant mieux ;-)
Personnellement, ça n'avait pas très bien démarré pour moi, mais c'est bon, maintenant tout roule, et j'en suis très contente !!
Seul petit bémol dans la tableau: le peu de temps pour la lecture. Évidemment, donc, très peu de livre lus au final, mais je compte me rattraper le mois prochain !!

Le Mois de Septembre a été le mois, du côté livres...
 
De 5 chroniques:

Tout d'abord, les...
 
(Aucun ce mois-ci !)
 
 
Ensuite, ceux que...
 
 
 
 
 
 Pour bien continuer, ceux que...


 
 

Et puis ceux pour lesquels j'ai ressenti une...

 
(Aucune ce mois-ci)
 
 
Et pour mal terminer: ceux qui ont vraiment été une...

 
(Aucune grosse déception ce mois-ci)
 
 
 
Du côté films...
Quand j'ai vu que ça n'avait pas été top de ce côté-là pour le mois de septembre, j'ai essayé de me rattraper vers la fin, ce qui nous donne les avis sur 2 films:
Ce sont deux films que j'ai beaucoup aimé (Le prestige plus que l'autre) pour des raisons complètement différentes.
 
Ce mois, du côté des rendez-vous...
 
Aucun ce mois-ci, que ce soit Top Ten Tuesday, ou Le Jeudi C'est Jeu Livresque...
 
Et j'ai aussi fait un tag...
 
Un seul tag ce mois-ci, celui des 10 livres qui ont marqué ma vie. Pas besoin d'expliquer, je crois, le titre se suffit à lui-même ! ^^

 
 
Mais Septembre, ça a aussi été...
187 commentaires, pour un total de 1533
et 1375 pages vues pour un total de 10814 !
Vous êtes aussi 26 à vous être abonnés à mon blog, ce qui fait 2 de plus que le mois précédent !
 
 
Et voilà pour le mois de Septembre,
Je vous souhaite à tous un excellent mois d'Octobre !
 
 
À très vite,
Coccinelle