Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

dimanche 30 novembre 2014

Dis-moi qu'il y a un ouragan (chronique expresse)

Couverture Dis-moi qu'il y a un ouragan
Dis-moi qu'il y a un ouragan,
de Fabrice Émont
Collection Scripto des Éditions Gallimard
262 pages

4ème de couverture:
Nouvelle au lycée Camille-Claudel, Léa, quinze ans, se sent un peu perdue.
Mais pour le cours d'art visuel, des groupes se constituent.
Chacun doit réaliser un court métrage avec son portable.
Léa, la sauvage au grand cœur, se retrouve ainsi avec les parias de la classe: Moussa, le Black zen protecteur qui lui a parlé en premier, Quentin, un grand maigre aux allures de vampire, Pauline, qui devient si belle quand elle chante, et Jennifer, la bombe qui se croit mieux que tout le monde et hypnotise tous les mecs, à commencer par Quentin...
 
À sa façon, Léa, avec sa franchise, sa soif de justice et son envie d'aider les autres, va bouleverser la vie de chacun et trouver enfin celui à qui elle pourra confier son secret.
 
Mon avis:
La couverture:
Je ne sais pas vous, mais je la trouve absolument sublime ! Je comprendrai tout à fait que certains ne l'aime pas, car c'est vrai qu'elle est assez particulière, mais moi je la trouve parfaite, et c'est ce qui m'avait entre autre décidé à découvrir ce livre un peu plus.
Ajoutez à ça le titre, juste magnifique, et c'était bon !
 
Le livre:
L'histoire en elle-même est agréable, assez fraîche avec ces adolescents qui vont essayer de se connaître un peu mieux, et cette humour très marrant de Léa.
L'écriture en elle-même est belle aussi, assez légère et fluide pour se lire rapidement et facilement. Aussi, les pages se sont tournées toutes seules. La preuve ? J'ai réussi à lire le livre en un jour, ce qui ne m'était pas arrivé depuis un moment !
Je regrette juste (mais c'est un tellement petit reproche, que ça n'en devient pas grave) que le dénouement soit un peu convenu. Heureusement que ce qu'il y a entre est beaucoup plus imprévisible. Et même si le milieu n'était pas plus recherché que ça, à la limite tant pis, car on passe un très bon moment avec ce livre.
 
J'ai aimé voir évolué les personnages, que j'ai adoré, en particulier Moussa ! Ils sont chacun leurs manières de penser, de vivre, leurs réactions. On rentre dans les stéréotypes, mais ce n'est pas grave ! Découvrir leurs histoires, les relations qu'ils ont les uns avec les autres m'a beaucoup plu, ainsi que me rendre compte que les apparences peuvent être trompeuses !
 
Sous ce thème assez léger se cache en fait quelque chose de plus grave, de plus profond, qui donne à réfléchir. L'amour, l'amitié, le malaise aussi. Beaucoup de sujets évoqués avec simplicité et justesse.
 
Tout au long du livre, je l'avoue, je cherchais ce que pouvait bien être le secret de Léa, la raison qui a poussé sa famille à quitter son ancien village. Et lorsque la révélation est arrivée, j'ai été plutôt contente de découvrir que finalement, le secret en était réellement un, et je n'ai donc pas été déçue par cette révélation (ce qui m'est déjà arrivé dans d'autres livres).
 
Mon avis final:
Un livre bien du début à la fin, des personnages attachants avec des relations intéressantes. Une fin assez convenue mais qui reste bien sympa à lire, ce qui est contrebalancé par une histoire assez recherchée pour le reste.
Ce livre il ne traite pas que de l'amitié et d'un tournage de court-métrage, c'est aussi quelque chose de plus profond, de plus brutal.
Un beau J'adore ! pour ce livre !
 
 

mercredi 26 novembre 2014

Ascenseur pour le futur (chronique express)

Couverture Ascenseur pour le futur
Ascenseur pour le futur,
de Nadia Coste
Collection Soon des Éditions Syros
139 pages

4ème de couverture:
Pour mieux vivre le présent, rien de tel qu'un détour par le futur !

1991. Le jeune Brett est persécuté par Jérémy Mazalet et sa bande. Un soir, il se réfugie dans un entrepôt désaffecté pour tenter de leur échapper. Il se croit perdu, quand soudain la port d'un ascenseur s'ouvre: à l'intérieur, un adolescent tout en noir, qui semble le connaître... Sauvé ! Brett s'aperçoit alors que le panneau de l'ascenseur comporte une centaine de boutons: 1980, 1981, 1982... jusqu'à 2080.
C'est le début d'un incroyable voyage.

Mon avis:
La couverture:
Je trouve le dessin sympa, mais ça ne va pas bien dans l'univers, et l'ensemble ne me plaît pas plus que ça... Mais ce n'est pas la catastrophe non plus !

Le livre:
Ce livre parle de l'histoire de Brett, victime de racket. L'un des thèmes du livre est d'ailleurs le racket, ce qui fait, je pense, la particularité de ce livre de SF. Une manière agréable de sensibiliser les plus jeunes.
Je dis les plus jeunes, oui, car ce livre est tout d'abord destiné aux enfants, ce qui se ressent dans l'écriture (que je n'ai pas trop aimé, et que j'ai aussi trouvé trop simple) et dans les personnages.
On y parle aussi des rapports dans la famille, père/fils, grands-parents/petits-enfants, et c'est plutôt bien amené.

J'ai été déçue de ne pas voir tant de voyages dans le temps que cela: effectivement, Brett et le garçon en noir ne vont finalement que dans une époque, ce que j'ai trouvé un peu dommage par rapport à ce que le résumé annonçait. Sinon, pour l'histoire, c'est très bien comme ça !
Que serait un livre sur les voyages dans le temps sans des paradoxes temporels ? C'est tout naturellement donc que nous retrouvons ce thème là-aussi.
Ce bouquin est donc un moyen facile pour commencer la Science-Fiction pour les enfants.
Seulement voilà. On y parle de paradoxe temporel, soit. Mais encore faut-il que la fin soit cohérente avec ce que l'on apprend avant...ce qui n'est pas le cas ici. Je l'ai trouvé un peu fouillis, pas très clair, et pas très bien écrite non plus, ce qui est bien dommage.

Le voyage dans le futur, à notre époque actuelle finalement, permet de faire un parallèle entre avant et maintenant, ce que l'auteur ne se prive pas de faire. Il critique ou met ainsi en avant la différence d'un côté nutritif, vestimentaire, de la locomotion aussi, de la technologie par rapport à il y a une vingtaine d'années, et fait même apparaître ce qui est devenu une grande mode chez nous français: les mots anglais qui se glissent dans nos phrases. Je ne sais pas si je suis très claire, mais c'est dur d'expliquer correctement...

Mon avis final:
Un livre bien agréable et rapide à lire pour les plus jeunes qui veulent s'initier à la science-fiction, ou qui sont juste à la recherche d'un livre à lire. Les grands peuvent aussi aimer, mais peut-être un peu différemment.
De bons côtés comme souvent, mais aussi des moins bons, comme l'écriture, ou le problème de la fin.

Mes acquisitions... 26/11/2014


Seizième "Mes acquisitions". Voici...
 
Mes acquisitions du 26 novembre 2014
 



Ma PAL descendant dangereusement, je suis allée faire un tour du côté de la bibliothèque pour ne pas être en manque de livres, et aussi parce-que j'en avais repéré il y a un looong moment, et que je voulais les lire ^^

Je suis donc revenue avec:
Couverture Ascenseur pour le futur

"Ascenseur pour le futur", de Nadia Coste. Un livre de SF pour enfants, et très court. J'en suis d'ailleurs déjà à plus de la moitié. Sympathique, mais je n'aime pas trop l'écriture.

Couverture Dis-moi qu'il y a un ouragan

"Dis-moi qu'il y a un ouragan", de Fabrice Émont. Un titre accrocheur, une couverture agréable et originale, un résumé qui me donne envie... Que demander de plus ? D'autant qu'il était dans ma wish-list depuis un moment ^^



Encore une fois un livre qui me faisait bien envie suite aux nombreuses critiques positives que j'ai pu lire dessus. Il s'agit de "Peter tome 1: Peter et la poussière d'étoiles" de Dave Barry et Ridley Pearson. Je n'avais pas été plus emballée que ça par l'original, mais j'ai hâte de me plonger dans celui-là !

Couverture Le suivant sur la liste

Pour finir, un livre que je ne connaissais pas avant de voir, "Le suivant sur la liste" de Manon Fargetton. J'ai direct accroché au résumé et à la couverture. Un petit thriller, c'est parfais, c'est un peu ce que j'ai envie de lire en ce moment, et en plus, il y a de la neige sur la couverture, donc en plein dans la période !!

Bonnes lectures à vous ! ^^
 
 
À très vite,
Coccinelle


lundi 24 novembre 2014

C'est lundi, que lisez-vous ?... 24/11/14




Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.


Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:

"Imposteur" de Suzanne Winnacker. Un livre bien sympa que j'ai beaucoup aimé, avec cependant quelques points gênants, tels que la relation entre Tessa et Alec.

 


J'ai aussi lu Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll. Évidemment, j'ai apprécié cette lecture, même si j'ai été surprise par le livre, que je n'imaginais pas comme ça, et par les personnages qui ne se révèlent pas tant développés que ça...



 
Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis:

"Croc-blanc" de Jack London. Je n'ai pas assez lu pour me prononcer, mais c'est vrai que j'ai un peu de mal pour l'instant à me plonger dedans. Et pourtant, j'aime bien !




Que vais-je lire ensuite?

Ensuite, je compte lire:

Aucune idée, désolée ! Je compte faire un tour à la bibliothèque, donc vous verrez ça... mercredi soir je dirais... à peu près ! ^^
 

Bonnes lectures à vous,

 

À très vite,
Coccinelle

samedi 22 novembre 2014

Tag: Préférez-vous... ? Pocket jeunesse

 

Bonjour tout le monde !
 
En me baladant sur le site de Pocket Jeunesse, j'ai remarqué qu'ils avaient créé un nouveau test/tag: le préférez-vous... ? tag.
 
Le principe est plutôt simple, il suffit de choisir entre une des deux propositions. Et... c'est partit !
 
Préférez-vous... ?
1) Finir une série OU en commencer une nouvelle ?
C'est étrangement assez dur. J'aime bien commencer de nouvelles séries car je découvre comme ça un nouvel univers, mais j'aime aussi énormément finir une série, car ça m'apporte une forme de fierté. Finir une série, donc, même si j'en commence plus que je n'en finis.
 
2) Les fins tristes OU les happy end ?
Je vais faire ma sadique, mais je préfère les fins tristes, car ce sont souvent celles qui me font ressentir le plus d'émotions et qui me surprennent le plus.
 
3) Découvrir un nouvel auteur OU lire le dernier livre d’un des vos auteurs préférés ?
Découvrir un nouvel auteur, sans hésitation.
 
4) Les gros livres OU les petits livres ?
Au niveau de l'histoire, je suis souvent plus satisfaite par les gros livres que par les petits livres, mais je préfère les petits car plus faciles à transporter, et plus rapides à lire. Du coup, lorsque je sais que je rentre dans une semaine ou je n'aurai pas beaucoup de temps pour lire, je privilégie les petits livres.
 
5) Les livres populaires OU les livres inconnus ?
Même si je suis toujours contente de tomber sur des livres inconnus, les livres populaires ne le sont généralement pas sans raison, et c'est vrai qu'ils me plaisent assez souvent.
 
6) Les grands formats OU les poches ?
Les grands formats pour la couverture et l'objet livre, les poches pour la praticité. Du coup, au final, je vais dire les poches.
 
7) Les couvertures rigides OU les couvertures souples ?
Les couvertures souples, car je suis moins à l'aise avec les rigides.
 
8) Un livre qui vous fait rire OU un livre qui vous fait pleurer ?
Je suis désolée mais ça ne va pas être une véritable réponse. Les livres joyeux lorsque je vais mal et que j'ai besoin que l'on me remonte le moral, et pendant les périodes de fêtes de fin d'année en général, et les livres tristes quand je vais bien, et au moment de l'été.
 
9) Un livre publié en 2014 OU un livre publié en 1814 ?
Même si j'aime bien les classique (sans en être fane non plus), je préfère ceux de 2014, pour le genre d'écriture qui peut être plus ouvert (je ne sais pas comment dire), et l'écriture en elle-même, généralement un peu moins dense, et donc plus agréable, selon moi.
 
10) Un roman Young adult OU un roman pour adulte ?
Young adult, tout simplement parce-que je n'ai encore jamais réellement lu de roman pour adultes, et que le Young Adult est plus destiné à des gens de mon âge (évidemment ! ^^).
 
11) Utiliser de beaux marque-pages OU utiliser le premier papier qui vous tombe sous la main en guise de marque-page ?
J'ai été pendant un moment du genre à prendre le premier papier qui me passait sous la main, mais maintenant je préfère largement avoir un beau marque-page.
 
12) Les romans réalistes OU les romans imaginaires ?
Encore une question plutôt difficiles. Les deux sont bien. Mais comme il faut choisir, ce sera les romans imaginaires pour moi. Par contre, n'attendez-pas d'explication, je n'en ai pas...
 
13) Lire un roman avant l’adaptation cinématographique OU le lire après ?
Le lire avant, évidemment. Impossible ou presque pour moi de le lire après. Que je connaisse déjà l'histoire me bloque et m'empêche d'avoir envie de lire le livre la plupart du temps.
 
14) Lire un roman qu’on vous a conseillé OU lire une découverte personnelle ?
Comme je disais à la question 5, j'ai toujours une certaine fierté à lire des romans inconnus, et que j'ai découverts moi-même. Pourtant, si on me conseille le livre, j'aurai toujours plaisir à le lire, surtout si c'est quelqu'un avec des goûts proches des miens qui me l'a conseillé. Je préfère donc lire un roman qu'on m'a conseillé.
 
15) Lire un roman à la fois OU en lire plusieurs en même temps ?
Un roman à la fois, ça ne m'ai encore jamais arrivé d'en lire plusieurs en même temps.
 
16) Lire des livres de votre pile à lire OU faire grandir sa PAL ?
Lire des romans de ma PAL.
 
17) Les livres achetés OU les e-books ?
C'est marrant, cette question revient souvent dans les tags. Encore une fois, je préfère les romans papiers ! ^^
 
18) Acheter un livre avec une belle couverture que vous ne connaissez pas OU un livre avec une couverture que vous n’aimez pas mais qu’on vous a conseillé ?
La deuxième réponse. C'est vrai que je suis un peu influencé par les couvertures, mais bon, je n'achète pas non plus un livre que je ne connais pas du tout juste parce-que la couverture est belle (ça a dû m'arriver une fois, c'est pour dire !).
 
19) Lire une série à la suite OU laisser plusieurs mois entre chaque tome ?
Lire une série à la suite. Quand j'en ai la possibilité en tous cas.
 
20) Lire un livre que tout le monde a aimé et qui ne vous inspire pas OU lire un roman qui vous fait envie mais sur lequel la majorité des critiques ne sont pas enthousiastes ?
Là, je ne vais pas pouvoir répondre. Car soit les livres ne me font pas plus envie que ça, mais avec certaines critiques j'aurai quand même envie de le découvrir (ce qui peut ne pas arriver aussi), soit les livres me font envie, mais en voyant les critiques et les points négatifs qu'elles soulèvent je me dirai que finalement il ne me plairait pas tellement, et l'envie s'en va. Mais encore une fois, ce n'est pas systématique ! Je bloque complètement pour cette réponse, je crois que ça dépend de ce qui va ou pas dans un livre selon les critiques que je lis...
 
Et voilà ! Le tag est terminé ! J'espère qu'il vous a plu !
En tous cas, n'hésitez pas à le reprendre !
 
À très vite,
Coccinelle

vendredi 21 novembre 2014

Alice au pays des merveilles

Alice au pays des merveilles
De Lewis Carroll
Édition Feedbooks
92 pages

Description:
Un jour, alors qu'Alice est avec sa soeur et qu'elle s'ennuie, elle voit passer devant elle un lapin blanc avec une montre et qui parle. Ni une ni deux, voilà Alice qui le suit, jusqu'à un terrier qui l'emmène au pays des merveilles, où rien ne tourne rond. 

Mon avis:
Le support:
Voilà une catégorie bien étrange... Aussi, pour que vous compreniez vraiment, il faut que j'explique que c'est là ma toute première lecture e-book (sur l'application Android Aldiko, dont je reviendrai sûrement un jour). Je ne trouve donc pas le support si dérangeant que ça, et on ne peut pas lui enlever le fait qu'au moins, ça ne prend pas de place dans le sac. Plutôt satisfaite, donc, pour une première expérience. 

Le livre:
Alice au pays des merveilles est un livre assez loufoque et bourré d'humour malin. J'ai souris plusieurs fois à ces situations complètement absurdes et aux réflexions parfois tout aussi étranges d'Alice. Le pays des merveilles est en fait un monde où l'absurde devient monnaie courante, voire même conseillée. 

Le livre est aussi plein d'allusions à l'Histoire, avec un grand H et il y a de nombreux clins d'oeil à des expressions, souvent revisitées.

Les personnages, aussi étranges les uns que les autres m'ont tous beaucoup plu, même si je regrette qu'ils ne soient pas plus approfondis que ça... Le livre est court, c'est vrai, donc développer à fond la chenille bleue, le lapin, le lièvre de Mars et le Chapelier, c'était un peu dur, mais ces personnages que j'adorais n'ont été finalement que survolés et j'ai été un peu déçue de ce coté-là. Mais comme c'est l'oeuvre original, on pardonne en partie.

Mon avis final:
Un beau livre sur la découverte de soi et des autres (en tous cas, c'est mon interprétation de l'histoire), avec des situations et des dialogues sans queues ni têtes qui m'ont beaucoup amusés. 
Je regrette que les personnages ne soient pas un peu plus approfondis, mais ça reste un détail.
Le côté loufoque est vraiment ce qui m'a le plus plu dans ce livre. Un beau

mercredi 19 novembre 2014

Imposteur

Imposteur,
de Suzanne Winnacker
Collection R des Éditions Robert Laffon
340 pages
 
4ème de couverture:
Sa mission: appâter un serial killer.
Son don: voler votre apparence.
 
Rejetée par sa famille à cause de son don,Tessa est accueillie à bras ouverts par la Cellule des aptitudes extraordinaires, branche ultrasecrète du FBI qui recrute des jeunes doués de pouvoirs surnaturels. Après deux ans d'entraînement intense, elle maîtrise enfin le sien: la métamorphose.
 
Mais les choses sérieuses commencent vraiment pour Tessa lorsqu'un tueur en série sème la terreur dans une paisible ville de l'Oregon. Pour confondre le meurtrier, elle va devoir prendre les traits de Madison, l'une de ses victimes, laissée pour morte. Dans le rôle de la brebis sans défense, Tessa attend que le loup vienne parachever son œuvre macabre...
 
Si elle déteste cette imposture au quotidien, incarner Madison offre aussi des compensations, celle d'une vie normale que Tessa n'a jamais connue. Au-delà des faux-semblants, des multiples suspects et du danger omniprésent, elle va découvrir l'amitié et une famille soudée. Mais comment se faire aimer pour soi quand on est dans la peau d'une autre ?
 
Mon avis:
La couverture:
Je trouve l'idée des fragments vraiment très ingénieuse, et très réussie. Mais j'adhère beaucoup moins à la couverture du deuxième tome...
 
Le livre:
Des points positifs et d'autres négatifs pour ce livre, même si je préviens tout de suite: j'ai bien aimé.
 
Je vous disais dans mon dernier C'est lundi, que Lisez-vous ? que je n'étais pas tellement fane de l'écriture, bien qu'elle soit fluide. Finalement, ce sentiment s'est effacé au fur et à mesure que je lisais, probablement avec l'habitude. Je pense que ça m'a fait cet effet là car j'avais enchaîné ce livre après La voleuse de Livres, dont l'écriture est tout à fait différente.
La narration interne du point de vue de Tessa est bien utilisé, car il permet au lecteur de suivre l'enquête en même temps qu'elle et de comprendre ce qu'elle pense.
 
Mais je vous parle de l'écriture avant même de vous parler de l'histoire et des personnages.
Pour l'histoire en elle-même, j'ai trouvé l'enquête plutôt réussie, même si, personnellement, je trouve qu'il était impossible de deviner avant les derniers chapitres qui était l'assassin. L'auteur arrive à nous donner de fausses pistes, de fausses convictions, et le tout est plutôt bien fait. D'autant plus que les coupables ne manquent pas, et qu'ils ont tous des motivations et des indices les suspectant. Pourtant, j'aurais aimé que l'enquête soit plus développée, mais c'est un peu difficile d'expliquer comment, alors que tout est déjà centré là-dessus.
 
J'ai aussi beaucoup aimé que Tessa doive prendre la place de quelqu'un d'autre, avec un caractère différent, et avec une situation familiale différente, surtout. Tessa se retrouve au milieu d'une famille aimante, alors qu'elle-même n'a vécu que quelques années avec sa mère, et encore: celle-ci la détestait.
 
L'histoire commence au CAE, avant que Tessa ne se voit affublée de sa mission. À ce moment-là, nous faisons connaissance avec beaucoup autres Variants de l'école, comme Tanner, Holly et Kate. Et il est vrai que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir leurs pouvoirs respectifs. Mais là où je trouve cela dommage, c'est qu'ils restent finalement assez extérieurs à l'histoire, et que l'on ne les retrouve plus après, sauf Holly, et ceux directement impliqué dans la mission, comme Alec, ce qui m'a empêché de réellement m'attacher à eux et de les apprécier, et c'est le cas pour tous les personnages, sauf peut-être Devon que j'ai trouvé sympathique et intéressant, ainsi que Ana et Phil.
 
En parlant d'Alec, justement, je trouve sa relation avec Tessa beaucoup trop dans le type "Je t'aime, moi non plus". Et quand tu lis ça cinq fois, et bien... tu en as marre ! J'étais presque à souhaiter qu'ils se disputent une bonne fois pour toute et que tout soit fini entre eux ! ... Non, j'exagère un peu, mais vous avez compris ^^
 
Mon avis final:
Quelques points négatifs (à voir au-dessus, en souligner pour la plupart) tout de même, mais il fallait que j'en parle. À part ça, pas de soucis, j'ai beaucoup aimé, le livre est très agréable à lire, facile et rapide en plus ! J'espère juste qu'on verra un peu plus les membres du CAE dans le tome prochain. Sinon l'enquête est plutôt intéressante, et les relations entre les personnages étaient plaisants à découvrir ou à voir évolué (sauf peut-être Tessa et Alec).
 
 

lundi 17 novembre 2014

C'est lundi, que lisez-vous ?... 17/11/14




Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.


Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:

"La voleuse de livres" de Markus Suzak. Un livre absolument génial, très touchant et merveilleusement bien écrit !



 
Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis:

"Imposteur", de Suzanne Winnacker. Pour l'instant, je trouve l'histoire sympa et l'écriture fluide, mais en même temps un peu trop simple... À voir si ça change par la suite.


Que vais-je lire ensuite?

Ensuite, je compte lire:

"Alice au pays des merveilles" de Lewis Carroll. Ce livre m'a toujours fait rêver, et le film de Tim Burton (c'est bien lui, le réalisateur, non ?) m'a tellement plu, qu'il fallait que je le lise !! :-)
 

Bonnes lectures à vous,

 

À très vite,
Coccinelle

dimanche 16 novembre 2014

Tag Questionnaire livresque de A à Z

Bonjour à tous. Je vous retrouve aujourd'hui pour le questionnaire livresque de A à Z. 
Le principe ? Associer à chaque lettre de l'alphabet une question, donc un livre. On le trouve en ce moment un peu partout, et comme il me plaisait bien, j'ai décidé de le reprendre. 

A pour auteur, l'auteur dont tu as le plus de livres: Pour cette question, je n'ai même pas à réfléchir. Non, ma réponse ne sera pas, comme beaucoup, J.K. Rowling, mais Sophie Audouin-Mamikonian, auteur de Tara Duncan dont j'ai 11 tomes, ainsi que se Indiana Teller dont j'ai les trois premiers tomes. Un total, donc, de 14 tomes de cette auteur dans ma bibliothèque ! Pas mal !

B pour best, la meilleure suite de série: Je ne vais pas faire dans l'original mais c'est pour moi Harry Potter. J'ai, évidemment, beaucoup aimé d'autres sagas, mais je crois que c'est la seule où, finalement, j'ai trouvé tous les livres à égalité. 
Mais je pense que Chroniques du monde émergé pourrait se retrouver dans cette catégorie aussi !

C pour current, ma lecture en cours: Imposteur, de Suzanne Winnacker. Je viens tout juste de la commencer (la lecture).

D pour drink, la boisson qui accompagne tes lectures: Je ne bois jamais lorsque je lis ou si vraiment j'ai soif, je fais une pause. Mais je pense répondre l'eau, car lorsque je lis l'été au soleil, ça m'arrive d'être assoiffée et de boire en lisant...

E pour E-book, E-books ou roman papier : Roman papier sans hésiter une seule seconde. Comme beaucoup, je préfère sentir le papier sous mes mains, et avoir l'odeur du papier dans les narines.

F pour fictif, un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycée: La question est assez dure... J'ai toujours eu des petits chouchous dans mes lectures, mais c'est j'ai du mal à répondre... Quoi que ! Je crois que je répondrais "Orest" de L'héritage des Darcer. Un livre absolument génial, dont j'ai enfin demandé la suite à Noël !! J'ai beaucoup aimé ce personnage: aventureux, sombre, pas très... honnête. 

G pour glad, un roman auquel tu es contente d'avoir donné une chance: "La nuit des temps " de René Barjavel. Je l'ai eu en cadeau à Noël dernier, et c'est vrai que la couverture ne m'inspirait pas trop, et que le résumé ne m'attirait pas plus que ça. Au final, je l'ai bien aimé, sans que ce soit un coup de coeur non plus, et je ne comprends pas pourquoi je l'ai fait autant patienter dans ma Pal. 

H pour hidden, un livre que tu considère comme un joyau caché: La question est difficile dans le sens où je ne savais pas vraiment comment la comprendre, mais j'ai finalement décidé de vous présenter un livre que j'ai bien aimé, mais pas trop connu et qui ne paye pas forcément de mine avant de l'avoir lu. Ce sera donc "L'école est finie " de Yves Grevet. Un petit livre pas très impressionnant comme ça, mais qui fait passer plusieurs idées en quelques pages. Vraiment très intéressant. 

I pour important, un moment important dans ta vie de lectrice: Ce n'est pas très difficile cette fois-ci, au contraire. Pour moi, comme pour beaucoup d'autres, c'est la création de mon blog. Ça va bientôt faire 9 mois que je l'ai et que je l'alimente le plus souvent possible. D'accord, 9 mois ce n'est pas énorme, mais c'est suffisant pour faire changer la manière de lire, la quantité des lectures, et c'est aussi largement suffisant pour rencontrer plein de gens merveilleux sur la blogo. 

J pour juste, le roman que tu viens juste de finir: La voleuse de livres. Un livre absolument merveilleux, un énorme coup de coeur.

K pour kind, le genre de roman que tu ne liras jamais: l'érotique.

L pour long, le roman le plus long que tu n'aies jamais lu: En enlevant les intégrales que j'ai: Harry Potter tome 5, et l'ordre du phoenix. C'est vrai qu'on ne croise pas tous les jours des livres de presque mille pages...


M pour Major, le roman qui t'a causé le plus gros "book hangover" (trop plein livresque), où tu ne pouvais plus rien lire après ça: Je n'ai jamais eu de trop plein livresque. Évidemment, je n'arrive pas à enchaîner les livres sans au moins une pause de quelques heures. Le seul livre après lequel j'ai eu ce qui ressemble le plus à un book hangover, c'est Inconnu à cette adresse, dont j'ai pensé à la fin encore plusieurs jours après, même après avoir commencé un autre livre. Mais dans le cas-là, c'était plus un trop plein de réflexion, et de sentiments. Je pouvais encore très bien lire après ! ^^

N pour nombre: le nombre de bibliothèques (meubles) que tu possèdes: Une seule, mais elle est plutôt bien remplie, surtout que j'ai encore tous mes livres de "quand j'étais petite" !

O pour one, le roman que tu as lu plusieurs fois: Il me semble vous l'avoir dis plusieurs fois, mais les seuls livres que j'ai relu (en enlevant les BD et les mangas évidemment) sont... Les Harry Potter !!

P pour préféré, ton endroit préféré pour lire: Mon lit ! C'est le seul endroit où je lis, en dehors du cdi exceptionnellement, quand je n'ai pas de devoirs à faire pendant mes heure de libre, et parfois, mais encore plus rarement, le bus ! Et puis je suis tellement bien sur mon lit !

Q pour quote, une citation d'un livre que tu as lu, qui t'inspires ou qui te fait ressentir plein d'émotions: Il y en a eu beaucoup dans La Voleuse de livres,  mais intelligente que je suis, je ne les ai même pas noté quelque part... Il y en avait aussi pas mal dans No et moi, mais finalement, c'est une citation d'aucun de ces deux livres que je vais vous présenter:
"Un jour, Papa m'avait dit que, d'après les conjectures des savants, la Terre vue de la Lune paraissait bleue. Ce soir-là, je voulais bien le croire. Je l'aurais volontiers représenté ainsi: bleue et pleine de larmes." Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre. 

R pour regret, un regret de lecteur: Ne jamais être allée à un festival du livre,et donc, ne jamais être allée au festival du livre de Montreuil. Mais j'ai encore le temps pour ça !

S pour série, une série que tu as commencé mais jamais finie, et dont tous les livres sont sortis: Hunter Games, dont je n'ai lu que le premier tome... Mais je compte me rattraper !!

T pour trois, trois de tes livres préférés de tout les temps: C'est une question difficile, et en choisir trois, c'est impossible. Allez plutôt voir mon top 10 des livres qui ont changé ma vie ;-) 

U pour unapologetic, quelque chose dont tu n'éprouve absolument aucun remord d'être fane girl: Honnêtement, je n'avais aucune idée, jusqu'à ce que je lise la réponse d'un Blogger (je ne sais plus qui par contre) qui répondait: la lecture. Et c'est exactement la même réponse que je vais donner. Quand j'étais plus petite, tout le monde savait que j'aimais lire, mais j'en étais un peu honteuse, et je ne l'acceptais jamais vraiment. Et un beau jour j'ai assumé, et maintenant je n'ai plus honte, et j'en suis même fière.

V pour very, un roman dont tu attends la sortie plus que celle ses autres: Aucun ! À vrai dire, je ne sais même pas quelles sont les sorties prévues pour les prochains mois. Mais de ça non plus, je n'ai pas honte ;-) 

W pour worst, ta pire habitude livresque: Je crois que je n'en ai aucune particulièrement, à part peut-être que je ne me lave pas toujours les mains avant de lire. Après avoir mangé, si, bien sûr, mais parfois, après une chaude journée, alors que j'ai les mains un peu moites, je ne vais pas forcément me les laver... Ce qui peut être assez mauvais pour certaines couvertures, sans que ce ne soit catastrophique non plus, hein, je vous rassure !

X pour X, commence à compter en haut à gauche de ton étagère la plus proche, et prend le 27ème livre: Tara Duncan et le sceptre maudit, donc le tome 3 de la saga.

Y pour your, ton dernier livre acheté: Candide, de Voltaire. 

Z pour Zzz, le livre qui t'a volé(e) ton Zzz (le livre qui t'a tenu(e) éveillé(e) jusque bien trop tard dans la nuit: Je suis dans le regret de vous annoncer que ce ne m'ai jamais arrivé. Je ne vais jamais la grâce matinée (je me lève à 8h30 le week-end) mais il ne faut pas ouvert non plus, j'ai besoin d'un certain nombre d'heures de sommeil pour tenir le coup, encore plus depuis ma rentrée au lycée...

Et voilà, le tag est terminé ! J'espère qu'il vous a plu ! En tous cas j'ai pris plaisir à le faire !
Je ne tag personne en particulier, que ceux qui veulent le faire le fasse !

samedi 15 novembre 2014

La voleuse de livres

La voleuse de livres,
de Markus Zusak
Éditions Pocket Jeunesse
558 pages

4ème de couverture:
1939, EN ALLEMAGNE NAZIE.
LA PAYS RETIENT SON SOUFFLE.
LA MORT N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI OCCUPÉE.
 
C'est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d'un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Parmi eux, une rencontre va éveiller sa curiosité, celle de Liesel Meminger.
Trois fois cette fille a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée.
Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspirée à la Mort un bien joli surnom: "la voleuse de livres"...
 
Mon avis:
La couverture:
Et bien, ça a beau être l'affiche du film, je trouve la couverture vraiment très belle (mis à part le fait que je ne me suis jamais imaginée Liesel comme ça). De plus, le dos ainsi que la quatrième de couvertures sont rouges foncé, et c'est assez simple, mais beau. Et ça rend bien dans la bibliothèque !!
 
Le livre:
Comme dit dans le résumé, c'est la Mort qui raconte l'histoire. Un point de vue que j'ai trouvé très intéressant, car il permettait de donner un avis extérieur, ainsi que des petites anecdotes sur les événements, de faire des allusions à des éléments futurs, ce genre de choses... Ça permet aussi, je pense, des moments d'émotions qui n'auraient peut-être eu lieu, si le point de vue était interne.
Les petites remarques de la Mort sont assez marrantes, et/ou malignes. J'ai beaucoup aimé lire le livre sous ce point de vue, drôle, intéressant, et original.
De plus, la Mort est un personnage différent de comment on l'imagine d'habitude, avec une sorte de grande robe à capuche noire, une faux, et un visage squelettique.
"À cause" de ce point de vue, je me suis imaginée dans des scènes "vraies", je veux dire dans la vraie vie, la Mort faire son chemin, et emmener dans ses bras les corps des morts.
 
Pour rester du côté des points de vue, le fait que les événements se passent en Allemagne m'a bien plu. Ce n'est pas le premier livre à avoir eu cette idée, évidemment, mais c'est bien de rappeler, même si on le sait, que les Allemands ont, eu aussi, beaucoup souffert, à la fois de la fureur d'Hitler, mais aussi de "nos" attaques d'Alliance. Je dis ça dans le sens où, évidemment que l'on apprend ça à l'école, que les Juifs se sont fait déportés, y compris des juifs Allemands, mais on oublie parfois que les Allemands n'étaient pas tous assoiffés de sang et de vengeance comme lui en les casant directement, durant cette guerre, d' "ennemi'. Je ne sais pas si vous comprendrez ce que j'ai voulu dire, mais voilà: j'ai bien aimé que tout ça se passe en Allemagne.
 
D'ailleurs, par rapport à l'Allemagne, j'ai aimé l'idée de faire entrer des mots d'allemand dans les conversations. J'ai ainsi appris quelques insultes (^^).
 
Liesel perd son frère au tout début du livre, alors qu'il se fait emporté par la fièvre. Tout de suite après, sa mère la laisse entre les bras de deux personnes, un couple, sans qu'elle ne comprenne pourquoi. La confiance va alors peu à peu s'installer entre Liesel, une jeune fille courageuse, intelligente et dévouée, et Rosa et Hans Hubermann, ses parents nourriciers.
Hans est un vrai père de famille, aimant et rassurant. Il a de véritables valeurs, et se montre tout de suite très aimable avec Liesel. Il va lui apprendre à lire, et lui jouera régulièrement de l'accordéon.
Rosa, elle, est plus ronchon, mais cache derrière ses insultes un vrai cœur. Elle lave le linge du quartier, et c'est comme ça qu'elle rapporte un peu de sous à la maison.
Il y a aussi le voisin, Rudy, avec qui Liesel commence à jouer au foot, pour enfin devenir sa meilleure amie.
Comment dire que j'ai absolument aimé TOUS les personnages ?! Qu'ils sont tous plus intéressants les uns que les autres ? Qu'ils m'ont tous, d'une manière ou d'une autre touchée ? Que même les "méchants" ont réussi à me faire ressentir quelque chose ?
Je crois que vous l'avez compris: j'ai adoré les personnages !
 
Mais ce que j'ai le plus aimé dans tout ça, c'est l'histoire et l'écriture !! C'est excellemment (et je pèse mes mots) bien écrit. Le livre est bourré de petites phrases sublimes, de comparaisons et de métaphores très justes ! J'ai été d'accord avec chacune d'entre elles, en étant à chaque fois époustouflée de la manière dont elles étaient emmenées, et de comment elles étaient dites.
Et pour l'histoire en elle-même, je l'ai trouvé non seulement pleine d'actions et de suspens, juste ce qu'il fallait, mais trop, de telle sorte que l'on ne s'ennuie jamais et que l'on veut toujours lire un peu plus; mais en plus terriblement humaine, émouvante et triste. J'ai eu (surtout vers la fin) les larmes aux yeux... non, en fait, je pleurais vraiment, pleinement. J'ai donc pleuré plus d'une fois, tant l'émotion me prenait à la gorge, tant les moments étaient à la fois magnifiques et d'une violence crue. Je ne sais comment m'exprimer plus justement. L'auteur arrive à nous faire passer d'une émotion à l'autre, des rires (avec les commentaires de la Mort ou certains moments de complicité) aux larmes.
 
Mon avis final:
Le point de vue de la Mort m'a beaucoup plu, ainsi que le fait que l'histoire se passe en Allemagne, en intégrant quelques mots allemands.
Les personnages m'ont tous plu, sans exception (ce qui est assez rare, j'ai souvent quelque chose à reprocher à une personne au moins).
L'écriture est absolument splendide, et l'histoire est parfaite.
L'un de mes plus gros coups de cœur depuis le début de l'année:
 

lundi 10 novembre 2014

C'est lundi, que lisez-vous ?... 10/11/14




Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Étant donné le peu de lectures que je faisais dernièrement, je n'avais pas à mon goût assez de livres pour vous faire un "C'est lundi, que lisez-vous ?". Aujourd'hui, je vais donc vous faire un rendez-vous regroupant mes lectures des trois dernières semaines... Et même là, vous allez voir que je n'ai pas beaucoup lu...

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu ces trois dernières semaines ?

Ces trois dernières semaines, j'ai lu:

"Lucides" de Ron Bass et Adrienne Stoltz... J'ai beaucoup aimé... même si je n'ai pas bien compris la fin ^^
Un livre qui mérite le détours quand même !



J'ai aussi lu "Candide", de Voltaire. C'était une lectures pour les cours. Un grand classique que je me devais de lire de toutes façons, mais disons... que j'aurais préféré qu'il soit mieux. C'est en fait assez étrange, car même s'il y a un certain nombre de choses que je n'ai pas aimé et qui m'ont dérangés, j'en sors assez contente !



Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis (oui, je sais, je n'ai lu que deux livres pendant trois semaines...):

"La voleuse de Livres" de Markus Suzak. Pour l'instant, j'aime énormément, mais il faut avouer que c'est un pavé, et que c'est donc assez long à lire, même si les pages se tournent facilement.



Que vais-je lire ensuite?

Ensuite, je compte lire:

"Imposteur, de Suzanne Winnacker". Il me fait envie depuis un bon moment, et ça fait maintenant plus de deux mois qu'il attend patiemment dans ma PAL, il était temps que je l'en sorte. Et puis il à l'air tellement bien !!


 

Bonnes lectures à vous,

 

À très vite,
Coccinelle

dimanche 2 novembre 2014

Bilan Octobre 2014

 

Hello tout le monde ! Et voilà, Octobre est fini ! Et déjà, après avoir fêter Halloween et s'être bien amusé durant les vacances, c'est déjà (et oui !) le retour en cours... Et oui, la rentrée... Mais que pouvons-nous y faire ?
Aussi, pour nous remonter le moral, quoi de mieux qu'un petit bilan ?!

Le Mois d'Octobre a été le mois, du côté livres...
 
De 7 chroniques (vous remarquez d'ailleurs, que je commence à prendre mon pied avec les horaires: j'ai lu plus de livres que le mois dernier ^^):

Tout d'abord, les...
 
-La peau d'un autre, de Philippe Arnaud. Assez spécial, mais très profond: à découvrir !
 
 
Ensuite, ceux que...
 
 
 
-James and the Giant Peach, de Roald Dahl, mon premier livre VO !!
-Lucides, de Adrienne Stoltz et Ron Bass. Je n'ai pas vraiment compris la fin, mais à part ça, ce livre est génial, et très bien écrit !
 
 
 Pour bien continuer, ceux que...


 
 

Et puis ceux pour lesquels j'ai ressenti une...

 
(Aucune ce mois-ci)
 
 
Et pour mal terminer: ceux qui ont vraiment été une...

 
(Aucune grosse déception ce mois-ci)
 
 
 
Du côté films...
Aucun avis ce mois-ci...
 
Et j'ai aussi fait un tag...
 
Un seul tag ce mois-ci, le Tag des créatures de la nuit, dans lequel il faut associer chaque créature d'Halloween avec un livre...

 
 
Mais Octobre, ça a aussi été...
 190 commentaires, pour un total de 1723
et 1642 pages vues pour un total de 12456 !
Vous êtes aussi 27 à vous être abonné à mon blog !
 
 
Et voilà pour le mois d'Octobre,
Je vous souhaite à tous un excellent mois de Novembre !
 
 
À très vite,
Coccinelle