mercredi 26 novembre 2014

Ascenseur pour le futur (chronique express)

Couverture Ascenseur pour le futur
Ascenseur pour le futur,
de Nadia Coste
Collection Soon des Éditions Syros
139 pages

4ème de couverture:
Pour mieux vivre le présent, rien de tel qu'un détour par le futur !

1991. Le jeune Brett est persécuté par Jérémy Mazalet et sa bande. Un soir, il se réfugie dans un entrepôt désaffecté pour tenter de leur échapper. Il se croit perdu, quand soudain la port d'un ascenseur s'ouvre: à l'intérieur, un adolescent tout en noir, qui semble le connaître... Sauvé ! Brett s'aperçoit alors que le panneau de l'ascenseur comporte une centaine de boutons: 1980, 1981, 1982... jusqu'à 2080.
C'est le début d'un incroyable voyage.

Mon avis:
La couverture:
Je trouve le dessin sympa, mais ça ne va pas bien dans l'univers, et l'ensemble ne me plaît pas plus que ça... Mais ce n'est pas la catastrophe non plus !

Le livre:
Ce livre parle de l'histoire de Brett, victime de racket. L'un des thèmes du livre est d'ailleurs le racket, ce qui fait, je pense, la particularité de ce livre de SF. Une manière agréable de sensibiliser les plus jeunes.
Je dis les plus jeunes, oui, car ce livre est tout d'abord destiné aux enfants, ce qui se ressent dans l'écriture (que je n'ai pas trop aimé, et que j'ai aussi trouvé trop simple) et dans les personnages.
On y parle aussi des rapports dans la famille, père/fils, grands-parents/petits-enfants, et c'est plutôt bien amené.

J'ai été déçue de ne pas voir tant de voyages dans le temps que cela: effectivement, Brett et le garçon en noir ne vont finalement que dans une époque, ce que j'ai trouvé un peu dommage par rapport à ce que le résumé annonçait. Sinon, pour l'histoire, c'est très bien comme ça !
Que serait un livre sur les voyages dans le temps sans des paradoxes temporels ? C'est tout naturellement donc que nous retrouvons ce thème là-aussi.
Ce bouquin est donc un moyen facile pour commencer la Science-Fiction pour les enfants.
Seulement voilà. On y parle de paradoxe temporel, soit. Mais encore faut-il que la fin soit cohérente avec ce que l'on apprend avant...ce qui n'est pas le cas ici. Je l'ai trouvé un peu fouillis, pas très clair, et pas très bien écrite non plus, ce qui est bien dommage.

Le voyage dans le futur, à notre époque actuelle finalement, permet de faire un parallèle entre avant et maintenant, ce que l'auteur ne se prive pas de faire. Il critique ou met ainsi en avant la différence d'un côté nutritif, vestimentaire, de la locomotion aussi, de la technologie par rapport à il y a une vingtaine d'années, et fait même apparaître ce qui est devenu une grande mode chez nous français: les mots anglais qui se glissent dans nos phrases. Je ne sais pas si je suis très claire, mais c'est dur d'expliquer correctement...

Mon avis final:
Un livre bien agréable et rapide à lire pour les plus jeunes qui veulent s'initier à la science-fiction, ou qui sont juste à la recherche d'un livre à lire. Les grands peuvent aussi aimer, mais peut-être un peu différemment.
De bons côtés comme souvent, mais aussi des moins bons, comme l'écriture, ou le problème de la fin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire