samedi 15 novembre 2014

La voleuse de livres

La voleuse de livres,
de Markus Zusak
Éditions Pocket Jeunesse
558 pages

4ème de couverture:
1939, EN ALLEMAGNE NAZIE.
LA PAYS RETIENT SON SOUFFLE.
LA MORT N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI OCCUPÉE.
 
C'est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d'un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Parmi eux, une rencontre va éveiller sa curiosité, celle de Liesel Meminger.
Trois fois cette fille a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée.
Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspirée à la Mort un bien joli surnom: "la voleuse de livres"...
 
Mon avis:
La couverture:
Et bien, ça a beau être l'affiche du film, je trouve la couverture vraiment très belle (mis à part le fait que je ne me suis jamais imaginée Liesel comme ça). De plus, le dos ainsi que la quatrième de couvertures sont rouges foncé, et c'est assez simple, mais beau. Et ça rend bien dans la bibliothèque !!
 
Le livre:
Comme dit dans le résumé, c'est la Mort qui raconte l'histoire. Un point de vue que j'ai trouvé très intéressant, car il permettait de donner un avis extérieur, ainsi que des petites anecdotes sur les événements, de faire des allusions à des éléments futurs, ce genre de choses... Ça permet aussi, je pense, des moments d'émotions qui n'auraient peut-être eu lieu, si le point de vue était interne.
Les petites remarques de la Mort sont assez marrantes, et/ou malignes. J'ai beaucoup aimé lire le livre sous ce point de vue, drôle, intéressant, et original.
De plus, la Mort est un personnage différent de comment on l'imagine d'habitude, avec une sorte de grande robe à capuche noire, une faux, et un visage squelettique.
"À cause" de ce point de vue, je me suis imaginée dans des scènes "vraies", je veux dire dans la vraie vie, la Mort faire son chemin, et emmener dans ses bras les corps des morts.
 
Pour rester du côté des points de vue, le fait que les événements se passent en Allemagne m'a bien plu. Ce n'est pas le premier livre à avoir eu cette idée, évidemment, mais c'est bien de rappeler, même si on le sait, que les Allemands ont, eu aussi, beaucoup souffert, à la fois de la fureur d'Hitler, mais aussi de "nos" attaques d'Alliance. Je dis ça dans le sens où, évidemment que l'on apprend ça à l'école, que les Juifs se sont fait déportés, y compris des juifs Allemands, mais on oublie parfois que les Allemands n'étaient pas tous assoiffés de sang et de vengeance comme lui en les casant directement, durant cette guerre, d' "ennemi'. Je ne sais pas si vous comprendrez ce que j'ai voulu dire, mais voilà: j'ai bien aimé que tout ça se passe en Allemagne.
 
D'ailleurs, par rapport à l'Allemagne, j'ai aimé l'idée de faire entrer des mots d'allemand dans les conversations. J'ai ainsi appris quelques insultes (^^).
 
Liesel perd son frère au tout début du livre, alors qu'il se fait emporté par la fièvre. Tout de suite après, sa mère la laisse entre les bras de deux personnes, un couple, sans qu'elle ne comprenne pourquoi. La confiance va alors peu à peu s'installer entre Liesel, une jeune fille courageuse, intelligente et dévouée, et Rosa et Hans Hubermann, ses parents nourriciers.
Hans est un vrai père de famille, aimant et rassurant. Il a de véritables valeurs, et se montre tout de suite très aimable avec Liesel. Il va lui apprendre à lire, et lui jouera régulièrement de l'accordéon.
Rosa, elle, est plus ronchon, mais cache derrière ses insultes un vrai cœur. Elle lave le linge du quartier, et c'est comme ça qu'elle rapporte un peu de sous à la maison.
Il y a aussi le voisin, Rudy, avec qui Liesel commence à jouer au foot, pour enfin devenir sa meilleure amie.
Comment dire que j'ai absolument aimé TOUS les personnages ?! Qu'ils sont tous plus intéressants les uns que les autres ? Qu'ils m'ont tous, d'une manière ou d'une autre touchée ? Que même les "méchants" ont réussi à me faire ressentir quelque chose ?
Je crois que vous l'avez compris: j'ai adoré les personnages !
 
Mais ce que j'ai le plus aimé dans tout ça, c'est l'histoire et l'écriture !! C'est excellemment (et je pèse mes mots) bien écrit. Le livre est bourré de petites phrases sublimes, de comparaisons et de métaphores très justes ! J'ai été d'accord avec chacune d'entre elles, en étant à chaque fois époustouflée de la manière dont elles étaient emmenées, et de comment elles étaient dites.
Et pour l'histoire en elle-même, je l'ai trouvé non seulement pleine d'actions et de suspens, juste ce qu'il fallait, mais trop, de telle sorte que l'on ne s'ennuie jamais et que l'on veut toujours lire un peu plus; mais en plus terriblement humaine, émouvante et triste. J'ai eu (surtout vers la fin) les larmes aux yeux... non, en fait, je pleurais vraiment, pleinement. J'ai donc pleuré plus d'une fois, tant l'émotion me prenait à la gorge, tant les moments étaient à la fois magnifiques et d'une violence crue. Je ne sais comment m'exprimer plus justement. L'auteur arrive à nous faire passer d'une émotion à l'autre, des rires (avec les commentaires de la Mort ou certains moments de complicité) aux larmes.
 
Mon avis final:
Le point de vue de la Mort m'a beaucoup plu, ainsi que le fait que l'histoire se passe en Allemagne, en intégrant quelques mots allemands.
Les personnages m'ont tous plu, sans exception (ce qui est assez rare, j'ai souvent quelque chose à reprocher à une personne au moins).
L'écriture est absolument splendide, et l'histoire est parfaite.
L'un de mes plus gros coups de cœur depuis le début de l'année:
 

15 commentaires:

  1. Tu me donne très envie de le lire !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est génial, tu ne seras pas déçue ! Enfin j'espère ;-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. 100% d'accord avec toi ! Ce livre est génial !! ^^

      Supprimer
  3. Ce n'est pas l'édition que j'ai, mais c'est vrai que la couverture a l'air bien sympa. La Mort en narrateur a été une très bonne idée de l'auteur (en tout cas, j'avais beaucoup aimé ^^), donc je suis contente que tu aies apprécié. Pour ce que tu expliques dans le paragraphe avec " les événements se passent en Allemagne", je suis totalement d'accord avec toi, j'ai eu le même ressenti. C'est important de se rendre compte que tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier. Pour les personnages, comme toi, je les ai adoré. Avec une belle préférence pour la relation qu'ont Liesel et Max. L'adaptation ciné est vraiment pas mal non plus ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'on se rejoigne dans nos avis :-)
      J'ai beaucoup aimé la relation entre Liesel et Max aussi. J'essaierai de voir le film un de ses quatre ;-)

      Supprimer
  4. Ce livre est magnifique, je rejoins ton avis.
    Toutefois, j'ai visionner le film avant de pouvoir le lire car dès que j'essayais, je n'arrivais pas à rentrer dedans, c'est très rare mais ça arrive.
    Et une fois que j'ai commencé le livre, plus moyen de m'arrêter. Je l'ai acheté en format poche et quand j'ai vu qu'ils le sortaient ensuite avec la couverture que tu présentes, en grand format, j'étais un peu dégoûtée, mais bon, l'histoire est la même.
    Superbe chronique.
    Bises et bonnes lectures :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça arrive, mais l'important, c'est que tu aies aimé la suite ;-)
      Ahah ! On ne t'a jamais dis de ne pas juger un livre sur sa couverture ? ^^
      Dis-toi que comme ça, il prend moins de place dans ta bibliothèque ! ;-)

      Supprimer
  5. Tu me donnes, comme tant d'autres, envie de le lire... Un jour je le ferai, oui !

    RépondreSupprimer
  6. Oh! Comme j'ai aimé ce livre. Il y a des phrases si belles dedans, j'aurais eu envie de me les tatouer partout sur le corps x) Perso, j'ai vraiment adoré le personnage de Max, même si j'aimais aussi tous les autres et que la fin m'a détruite :') Un coup de coeur pour moi aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est horriblement bien écrit, avec des citations juste magnifiques !! Je ne voulais pas me couper de la lecture et du rythme en prenant le temps de mettre des post-it pour me souvenir des passages, du coup je serai incapable de les retrouver ^^
      Ce livre est un chef-d'œuvre (moi aussi, j'adore Max !! ^^).

      Supprimer
  7. J'ai très envie de lire ce livre depuis un moment et aux vues de ta chronique il a l'air vraiment bien ! Je vais essayer de le lire rapidement et je regarderais le film après :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. petite erreur dans mon url de blog : http://lectricedanslalune.wix.com/moonbooks

      Supprimer
    2. Si tu aimes ce genre de livres alors oui je te le recommande complètement ! Tu peux même y aller les yeux fermés (quoi que, ça risque de ne pas être facile pour lire ^^) :D

      Supprimer