Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

jeudi 31 décembre 2015

2015

RÉCAPITULATIF DE L'ANNÉE 2015 !!
 
Salut à toutes et à tous !
En ce jour du 31 décembre, à H-11 de la nouvelle année, je me suis dit qu'il était temps de faire un petit bilan de l'année, même si celui de décembre n'est pas encore sorti (il arrivera demain si tout va bien). Pourquoi un "petit" bilan ? Déjà parce-que je trouve ça plutôt pas mal de rappeler mes meilleures lectures, et que vous montrer ce que je réalise, à ma petite échelle, grâce à vous, c'est une manière de vous remercier. Donc voilà: Merci !!
Ah oui, et aussi: je fais un bilan parce-que j'adore ça, tout simplement ! Ça me permet de rendre les choses plus réelles et de mieux les imprimer dans ma mémoire.
 
Bien, je crois que l'on peut y aller, et je vais commencer par les dates clé de cette nouvelle année sur la blogo !
 
 
En Janvier 2015, j'ai eu ma première (et ma seule ^^) lecture commune, et c'est avec Ninon/Ninouille en Rêves que j'ai eu l'honneur de la vivre :)
J'ai également été pour la toute première fois contactée par un auteur pour que je lise son livre, à ma plus grande joie et surprise ! Je remercie donc du fond du cœur Mathieu Mériguet qui m'a mis du baume au cœur par son simple mail !
Pour finir, en janvier a été lancé mon compte twitter (LavisCoccinelle si vous voulez me trouver) que je n'alimente plus tellement autrement que par des liens vers mes articles, m'enfin il a le mérite d'exister.
En Février (oui oui, ça s'est enchaîné !), j'ai lu ma 2ème lecture VO (!!) et, comble de joie (vous m'auriez vu devant ma boîte mail), les Éditions Sarbacane ont accepté un partenariat avec moi ! J'étais excitée comme une puce pendant des jours après ça, et j'avais raison vu la qualité de leurs envois !
J'ai fêté en Mars l'anniversaire de mon blog (1 an), ai participé pour la 2ème fois au WE à 1000, et, très étrangement, ce mois a explosé tous mes scores puisqu'en seulement 31 jours, j'ai fait plus de 7000 pages vues, merci à vous !!!!
En Avril, les Édition Talents Hauts (dont Gabriel est l'attaché de presse) m'ont proposé un partenariat (j'étais comme une folle), que j'ai accepté même si je ne connaissais pas la maison d'édition. Encore une fois, je suis agréablement surprise, et je les remercie donc de tout mon coeur !
En Mai, j'ai appris à connaître un peu mieux Milo (mais maintenant que je ne trouve plus le temps, on se parle beaucoup moins, à mon grand regret), et j'ai participé au Marathon Harry Potter qui m'a permis de me replonger dans cet univers incroyable pendant encore un mois après !
En Juin, j'ai gagné le concours organisé par Loulitlà  et j'ai participé à celui des éditions Macadam, en espérant devenir un de leurs partenaires...
Et c'est en Juillet que j'ai appris avoir perdu le-dit concours... Finalement j'en suis plutôt contente (comment ça je suis bizarre ?) car je crois que je n'aurais jamais eu le temps de tout concilier, et puis j'aurais du refuser les deux autres partenariats qui se sont offerts à moi (Un énoooorme merci pour m'avoir contactée !!) ceux des Éditions Père Fouettard (qui font des albums pour enfants extraordinaires !!) et de l'École des Loisirs (qui m'a permis de découvrir des romans coup de coeur et autres merveilleuses lectures).
Encore une fois, j'ai été comme une folle (oui, ça commence à faire beaucoup) quand ils m'ont contactée !
Ensuite, ça se complique, étant seulement partiellement présente (à mon grand dam !)
Finalement, aujourd'hui, en Décembre, j'ai lu ma 3ème lecture VO, et j'ai été contactée par un auteur publié en autopublication pour lire son roman: Guy Paulin Bisuu, merci ! En plus, ça me permet de finir l'année comme j'avais fini la dernière, avec le mail d'un auteur !
 
 
J'ai publié en tout 235 articles (contre 221 l'année dernière) dont 15 tags, 14 de films (avec des articles regroupant plusieurs films) et 94 de films/BD/mangas/albums (contre 101 l'année dernière, ce qui est dû à mon abscence) !!
 
 
Voici mes meilleurs lectures de l'année, mon TOP 8:
(dans l'ordre de publication), sachant que j'ai eu en tout 21 coups de coeur (en comptant les 7 Harry Potter, que je ne mettrai évidemment pas dans ce classement: c'est beaucoup trop simple ^^)
 
Couverture L'Héritage des Darcer, tome 1Couverture Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patatesCouverture Le journal de GurtyCouverture Quelqu'un qu'on aimeCouverture DysfonctionnelleCouverture Simple
 
Mais il y en a d'autres qui m'ont marqué et dont j'aimerais tout de même que la couverture apparaisse dans cet article:
 
Couverture WonderCouverture Le Palanquin des larmesCouverture L'été des secondes chancesCouverture Ce n'est pas toi que j'attendaisCouverture De rêves et d'eauCouverture La folle rencontre de Flora et MaxCouverture Le livre sans images
 
Et pour finir, car j'aime les statistiques, je voulais tout simplement résumer l'année en quelques chiffres (que je ne réalise tout simplement pas en fait):
Durant cette année, il y a eu 33 755 pages vues, 2 551 commentaires et vous êtes 25 de plus par rapport à l'année dernière à me suivre, ce qui fait un total de 50 852 pages vues, 4 625 commentaires et 56 abonnés !!! Je n'en reviens tout simplement pas, vous avez explosé les scores: MERCI !!!
 
Une merveilleuse année à tous,
et...
À très vite,
Coccinelle

jeudi 24 décembre 2015

A bear called Paddington

 Couverture A Bear Called Paddington: The Original Story of the Bear From Darkest Peru
 A Bear Called Paddington
de Michael Bong
Collection Children's Book des Éditions HarperCollins
160 pages
(Lu en VO !)
 
4ème de couverture:
Paddington Bear had travelled all the way from darkest Peru when the Brown family first met him on Paddington station. Since then their lives have never been quite the same... for ordinary things become quite extraordinary when a bear called Paddington is involved.
 
Mon avis:
Le livre:
Voici (enfin !) le premier livre VO que je lis depuis ce début d'année scolaire. Un livre que, vous vous en doutez probablement, j'ai ramené de mon petit voyage à Londres (ne vous inquiétez pas, je n'ai pas oublié l'article spécial "voyage" mais avec Noël, il risque d'être quelque peu repoussé).
 
Le premier élément qui fait que j'aime ou non un livre en VO anglaise, c'est évidemment le niveau de langue et la facilité avec laquelle je comprends ce qui est écrit. Alors d'accord, c'est un roman premièrement adressé à des enfants, donc ça aide pas mal, mais je trouve que le vocabulaire et la construction des phrases sont tout à fait abordables, à peu près au même niveau que Roald Dahl je dirais... quoi qu'un peu dur par moment... mais c'est dû à mon manque d'expérience (en comparaison, je précise tout de même que Wonder est extrêmement simple !).
 
Enfin bref, j'ai compris, et je suis plutôt contente de moi !
 
Au niveau de l'histoire, et bien... elle ne casse pas trois pattes à un canard, mais que demander de plus à un livre pour jeunes enfants ?
La famille est attachante, Paddington plutôt mignon et marrant avec toutes ses petites bêtises, c'est enfantin, c'est facile à lire... En résumé, c'est une très bonne lecture, je ne vais pas m'apesantir sur le sujet pendant vingt lignes, vu que je n'ai rien d'autres à rajouter.
 
À part peut-être vous prévenir que l'histoire n'est pas la même que dans le film, en tous cas pas dans ce tome-ci (à savoir qu'il existe plusieurs tomes de Paddington), ce qui, pour ma part, est plutôt bien !
Nous avons ici plus affaire à des petites scènettes mettant les personnages dans des situations assez rigolotantes, comme au magasin, à la plage ou au théâtre par exemple.
Seul petit bémol: la famille n'est justement pas assez présente à mon goût, Paddington prenant largement le dessus (ce qui semble finalement assez logique...).
 
Mon avis final:
A bear called Paddington n'est donc pas le livre extraordinaire à lire de toute urgence, mais un petit roman bien sympathique dans lequel j'ai aimé me plonger.
L'anglais n'est pas très difficile à comprendre, donc pour les apprentis en la matière comme moi, et bien... Pourquoi pas ?
 


mercredi 23 décembre 2015

Pour les petits curieux...

Bonjour à toutes et à tous.
 
   Un article assez différent aujourd'hui, qui, plutôt qu'aborder un roman en particulier ou quoi que ce soit en rapport avec Noël, va plutôt s'intéresser à trois "petites" choses adressées en priorité aux petits curieux... sans que ça ne soit trop compliqué !
J'avais très envie de vous faire cet article, j'espère qu'il vous plaira !
 
   Je vous présenterai ainsi une revue (qui est déjà bien présente sur la blogosphère grâce à Cassandra de Croque Les Mots), un livre et une émission de télévision.
 
   Commençons tout de suite par la revue, qui sera certainement la plus simple à présenter !
"L'éléphant" est une revue éditée par la maison d'édition Scrineo, et écrite par des professeurs, des journalistes et autres personnes évidemment fortement renseignées sur le sujet qu'elles traitent. Leur but est très simple, agrandir notre culture générale... dans le temps, nous forgeant ainsi une mémoire d'éléphant (d'où le nom de la revue).
   Les articles, traitant Histoire, Société, Arts, Environnement, Philosophie, ou encore Sciences et Actualité, sont, je trouve, très bien écrits, très clairs et pleins d'anecdotes croustillantes qui vous permettront sans doute de briller en société !
   Plus sérieusement, j'apprends bien plus avec cette revue qu'avec certains de mes cours, c'est pour dire ! C'est le troisième numéro que j'achète (la revue étant publiée tous les trois mois), et je ne m'en lasse pas, j'ai vraiment trouvé le magasine qu'il me fallait !
   En plus les pages sont soignées, colorées, illustrées... C'est un plaisir de naviguer entre ces lignes pleines de savoir !
   Une idée des termes abordés ? Dans le dernier numéro, on parle de la croyance chez l'Homme (Philosophie), de Marignan (Histoire), de dérive des continents (Géologie), du théâtre avant Molière (Arts), du climat (Environnement), d'antiterrorisme (Société) ou encore de lumière (Sciences). Les sujets sont encore nombreux, et tout aussi variés.
Petit plus: vous pourrez retrouver sur leur site internet des articles originaux, qui ne figurent pas dans leur magasine, ainsi que des exercices pour faire travailler votre mémoire et d'autres récapitulatifs.
 
 
   Je vais maintenant vous présenter le livre, sur lequel je suis tombée tout à fait par hasard il y a de cela quelques mois maintenant, et qui s'agit de "Tout ce qu'Einstein n'a jamais dit: la compil !" de Robert L. Wolke.
   Le livre regroupe en fait trois sous livres: "Ce qu'Einstein disait à son coiffeur", "Ce qu'Einstein n'a jamais dit à son tailleur" et "Ce qu'Einstein aurait pu dire à sa cuisinière".
   En fait, je cherchais simplement un livre de vulgarisation scientifique assez facile à comprendre, et le titre m'attirant pas mal, je me suis dirigée vers celui-ci... pour mon plus grand plaisir !
   Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'ai tendance à me poser des questions un peu, disons, "idiotes" sur la vie de tous les jours auxquelles les personnes de mon entourage ne sont généralement pas capables de répondre. Avec cette petite merveille de curiosité, je suis comblée !
   Le ton abordé est humoristique, les explications ne sont pas trop compliquées, et l'auteur ne se contente pas d'une réponse "de surface": il ose approfondir le sujet autant qu'il y arrive. Je n'ai bien sûr aucune garantie que tout ce qu'il écrit soit juste, mais pour le peu de sujets que j'ai déjà lus, les réponses avaient l'air plausibles.
   Pour trouver un sujet, rien de plus simple, vous pouvez soit, bien entendu, feuilleter le bouquin à votre guise, soit vous rendre à l'index en fin de livre, qui vous renverra à la bonne page.
Par contre, c'est vrai que l'intérieur n'est pas spécialement beau à regarder, ne contenant presque que du texte.
   Une idée des questions que l'on peut trouver à l'intérieur ? "Lorsque l'on tire une balle en l'air (pour avertir par exemple), elle doit bien retomber quelque part. Quel danger courrons-nous si l'une d'elle nous touche ?", "Pourquoi le carrelage est-il si froid lorsqu'on marche dessus pieds nus ?", "Pourquoi le rideau de douche a-t-il tendance à nous coller ?", "Pourquoi le caoutchouc est-il extensible ?", "Qu'advient-il de la cire d'une bougie lorsqu'elle fond ?", "Comment la neige "fond-elle" alors que la température reste en-dessous de zéro ?" etc. Bref: je trouve ça absolument génial !
 
 
   Pour finir, et j'irai plutôt vite sur l'émission, n'ayant pas grand-chose à vous dire dessus, si vous adorez l'Histoire et comprendre comment les gens vivaient réellement à une certaine époque, L'Histoire au Quotidien est fait pour vous.
   Honnêtement, c'est très bien fait. J'adore l'Histoire mais ne suis pas du tout intéressée par les cours d'Histoire au lycée, alors que là, ça me plaît vraiment !
   C'est clair, simple, et surtout: ça aborde des éléments "réels" qui nous parlent vraiment. J'arrive à m'imaginer correctement une époque grâce à eux et à leur manière d'aborder les choses, en parlant mode, "médicaments" et autres soins, éducation, nourriture, bourgeois ou paysans...
   Pour le coup, ça représente très bien l'époque dont ils (Mac Lesggy et Marjolaine Boutet) parlent, et, enfin, ça m'a réellement passionnée !
 
Et voilà pour cet article destiné aux petits curieux,
J'espère vous avoir permis de trouver de nouveaux moyens d'étancher votre soif de connaissance,
 
À très vite,
Coccinelle

lundi 21 décembre 2015

Le théorème des Katherine

Couverture Le Théorème des Katherine
Le théorème des Katherine
de John Green
Éditions Nathan
279 pages
 
4ème de couverture:
Dix-neuf fois Coline est tombé amoureux.
Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine.
Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy,
et surtout pas Catherine, mais
KATHERINE.
Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer.
 
Mon avis:
Le livre:
Aaah... John Green... L'auteur devenu plus que mondialement connu (ne me demandez pas comment c'est possible) grâce à Nos Étoiles Contraires. Un roman extraordinaire, que j'avais adoré, et qui, sans grande surprise, m'avait immédiatement donné envie de lire d'autres livres de l'auteur. Étant donné que Qui es-tu Alaska ne m'a jamais tenté, je me suis décidé pour un autre, celui-ci, qui est, après ces 2 ans et demi, le premier livre de M. Green que je lis.
 
Quelle surprise de découvrir dans Le théorème des Katherine un livre radicalement différent de Nos étoiles Contraires ! Le ton y est plus léger, plus frais, plus naïf aussi avec des enjeux bien moindres.
Certains principes de fond sont bels et bien intéressants, le théorème (qui fonctionne vraiment ?) une idée attirante par son aspect romantique et "farfelu" et le ton pince-sans-rire est agréable.
Bref: la lecture, en partie grâce aux annotations humoristiques en bas de page, et surtout grâce aux personnages, est plaisante.
 
Cependant, même si j'ai aimé découvrir Colin, son passé de surdoué avec toutes les Katherine, ainsi que sa nouvelles vie auprès de Hassan, Lyndsey et Hollis, l'histoire reste classique, prévisible à 10km à la ronde, et manque parfois de crédibilité...
Le théorème est lui-même trop présent à mon goût, alors même que l'idée était géniale...
 
Mon avis final:
Un bon livre pour peu que l'on en attend pas trop et que les histoires classiques et prévisibles ne nous rebutent pas. Pour ma part, j'ai été plutôt déçue dans l'ensemble.
 

dimanche 20 décembre 2015

Le tag de Noël

Bonjour à toutes et à tous !
 
Il ne fait pas spécialement froid, il n'y a pas de neige, pas de chansons ni de belles décorations dans les rues (enfin, pas tellement, quoi), et pourtant, Noël approche. Pour que l'on s'en rende un peu plus compte, j'ai décidé de faire le tag de Noël. Un tag très simple, très rapide, que j'ai trouvé chez Wondermômes.
 
1. Pour toi, Noël c'est un fête... ? chaleureuse, en famille, avec de la bonne humeur, de la joie, des chansons de Noël à tout va, des Disney qui passent à la télé, durant laquelle on reçoit mais surtout on offre des cadeaux !
 
2. D'ailleurs, feras-tu la fête ? Oui et non. Oui, car je la ferai avec ma famille, et non car ce ne sera pas une fête comme on a trop tendance à l'imaginer maintenant avec beaucoup trop d'alcool...
 
3. Noël at home ou Noël ailleurs ? At home et ailleurs, sachant que le ailleurs c'est chez mes grands-parents ^^
 
4. Robe noire, tenue flashy ou vêtements ordinaires pour Noël ? Vêtements ordinaires, je n'ai pas envie d'être différente de d'habitude, et puis bon, m'acheter une tenue que pour ça, ça ne me tente pas trop.
 
5. Le petit bonhomme en mousse en rouge, tu y as cru jusqu'à quel âge ? Jusqu'à mes quatre ou cinq ans si je ne dis pas de bêtises. C'est ma cousine qui m'a dévoilé le secret, et ainsi détruit mes rêves ;D
 
6. Tes mômes ne te saoulent pas trop à parler de Noël 24/24h ? Heu... je n'ai pas d'enfants ^^
 
7. Si tu ne devais avoir qu'un seul cadeau à Noël, ce serait ? J'hésite, car tout ce qu'il y a sur ma liste me tente énormément. Mais je vais dire ce que je veux depuis le plus longtemps, et surtout qui me serait le plus utile: un thermos !
 
8. À Noël, tu es sûre de manger ? Des escargots et du saumon !!!! *-*
 
9. Après Noël, régime or not ? Pas de régime, vous êtes malades, je ne ferai jamais de régime de ma vie !
 
10. Si tu devais m'offrir un cadeau de Noël, ce serait... ? Et bien, étant donné que je ne te connais pas, je pense que je ne t'offrirais rien ;)
 
Et voilà, le tag est terminé, n'hésitez pas à le reprendre, et à prévenir Wondermômes ! ;)
 
À très vite,
Coccinelle

vendredi 11 décembre 2015

Mes acquisitions... 11/12/2015


Cinquante-troisième "Mes acquisitions", voici...

Mes acquisitions du 11 décembre 2015 !

Salut à toutes et à tous !

Comme je suis en vacances dans une semaine et que je pars en voyage à Londres pendant cette semaine qui me sépare des vacances (je vous ferai peut-être un petit article à mon retour, vu que je verrai des quartiers sympas), j'ai fait un tour au CDI du lycée pour faire le plein... Mais pas trop quand même, car il va y avoir Noël ^^

Je suis reparti avec deux romans que, comme d'habitude, je voulais lire depuis des lustres:
Le théorème des Katherine, de John Green (déjà commencé), et le premier tome de La La 5e vague, de Rick Yancey. De belles lectures en perceptive ;)

Couverture La 5e vague, tome 1Couverture Le Théorème des Katherine

Bonnes lectures à vous !

À très vite,
Coccinelle

jeudi 10 décembre 2015

Simple

Simple,
de Marie-Aude Murail
Collection Médium Poche des Éditions École des Loisirs
204 pages
Sortie le 06 septembre 2015
 
4ème de couverture:
Simple dit " oh, oh, vilain mot " quand Kléber, son frère, jure et peste.
Il dit " j'aime personne, ici " quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges. Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui, est en terminale, il est très très courageux et très très fatigué de s'occuper de Simple.
Simple a un autre ami que son frère. C'est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie à la mort. Il va tuer Malicroix, l'institution pour débiles où le père de Simple a voulu l'enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule. Rien n'est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l'idée d'habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué.
 
Mon avis:
Le livre:
Simple... Un livre qui me tentait énormément depuis très longtemps, mais vers lequel, étrangement, je ne serais peut-être pas allée avant un bout de temps si les éditions École des Loisirs ne me l'avait pas proposé à l'occasion de sa sortie poche... cela aurait été une sacrée bêtise !
 
Je pense tout simplement que les lectures les plus touchantes, celles que l'on a le plus aimées sont celles dont on arrive le moins à parler. Le discours devient bégayant, discontinu, parfois difficile à comprendre. Parfois même, on n'a tout simplement pas les mots pour en parler. C'est ce qui va arriver ici.
 
Car comment expliquer tout l'attachement, la tendresse, l'humour que nous procurent Simple et Kléber; toute l'amitié qui se dégage des autres collocs; de la beauté de la relation naissante entre Enzo et le voisin M. Villededieu; des situations à un moment hilarantes, tragiques l'instant suivant; de la complicité entre chacun des personnages, sans paraître fade ?
Je pourrai continuer l'énumération pour vous faire comprendre ce qu'il y a à découvrir dans un tel roman, les sensations que l'on ressent (amour, haine, peine, ou simplement joie), notamment avec ce drôle d'enfant-adulte qu'est Simple, mais ça ne rendrait pas tout à fait justice à la beauté du récit.
 
Car ce n'est pas que cela, c'est un ensemble, qui se situe entre l'écriture, simple elle aussi mais facile à lire, et tous les sujets abordés prônant tolérance, amour, et respect.
 
J'adore !
 
Mon avis final:
Un roman absolument génial que je ne pensais pas aimé autant, sincèrement. J'ai été bien surprise, agréablement surprise, et j'en suis tout simplement heureuse ! Je recommande !
 
Livre reçu et lu en partenariat avec les éditions École des Loisirs, merci à vous !!!
(Mon avis est 100% sincère)

samedi 5 décembre 2015

Les 100 tome 3: "Retour"

Couverture Les 100, tome 3 : Retour
Les 100 tome 3: "Retour"
de Kass Morgan
Collection R des Éditions Robert Laffont
346 pages
 
4ème de couverture:
Survivre.
Le manque d'oxygène à bord de la Colonie a déclenché une panique meurtrière. Seuls les plus chanceux ont pu emprunter les dernières navettes partant en direction de la Terre.
Aimer. Cette nouvelle apocalypse plonge les 100 dans l'angoisse : qui parmi leurs proches a survécu à l'atterrissage ? Les retrouveront-ils à temps ?.
Manipuler. Bien décidé à conserver le pouvoir, le vice-chancelier n'hésitera pas à faire taire quiconque tentera de lui résister.
Combattre. Prêts à tout pour garder leur nouvelle liberté, Clarke, Bellamy, Wells et Glass devront chacun affronter leur destin pour sauver leur idéal. L'ultime compte à rebours a commencé.
 
Mon avis:
Le livre:
Cela fait maintenant un moment que j'ai lu les deux premiers tomes de la saga et j'avais très envie de la finir. Ayant vu entre temps la première saison de la série adaptée des romans, qui n'est absolument pas fidèle, j'avais peur de ne pas me souvenir de tout correctement. C'est pourquoi je me suis aidée des résumés de SummariesBooks qui sont, au passage, extrêmement bien faits et du coup utiles !
 
Les 100 est une saga simple, comme on peut avoir l'impression d'en voir pas mal en ce moment, avec une histoire pas plus fouillée que cela (et je n'irai pas vous contredire), mais avec moi, ça marche.
L'écriture instinctive n'y est évidemment pas pour rien, et l'univers-histoire à mis chemin entre de la science-fiction et du Robinson Crusoé est de celui qui me tente toujours pas mal.
L'on est immédiatement pris dans l'action, et à partir de là, impossible de s'ennuyer, pris que nous sommes entre les Nés-Terre, gentils ou méchants, les nouveaux-venus et les 100 que l'on connaît à présent très bien.
 
Inutile de vous préciser que le vice-chancelier Rhodes se conduit comme une véritable ordure, mettant qui plus est en doute tout ce que les 100 avaient jusqu'alors construit. Il fait régner dans un monde qui n'est pas fait pour cela les lois de la Colonie.
 
Les nouveaux-venus, comme je vais les appeler tout le long de l'article, sont principalement des adultes, mais la différence de maturité avec les 100 est flagrante: ils se contente de se tourner les pouces et de laisser les autres faire. De quoi nous faire apprécier d'autant plus les 100, et regretter d'autant plus la venue des survivants de la Colonie... dans un premier temps.
 
J'étais habituée dans les tomes précédents à avoir un aperçu des passés de nos personnages principaux, ce que j'ai extrêmement peu retrouvé ici... malheureusement. Cela permettait de mieux les comprendre, et c'était donc selon moi, une très bonne idée.
 
Pour finir, la fin est... brutale (spoiler, surligner la suite pour la découvrir: juste après l'arrivée des parents de Clarke ou la mort de toute la Colonie) d'une certaine manière, mais cela ne m'a pas empêchée de l'apprécier.
Tout n'est cependant pas tout à fait finis là où j'aurais aimé voir une suite ou des explications (Spoiler: Que se passe-t-il avec les Nés-Terre sauvages ensuite ? Et avec Rhodes ?).
 
Mon avis final:
Les 100 n'est pas une saga très originale, mais par son écriture, ses personnages, sont univers et son histoire, nous fait passer un bon moment.
 

vendredi 4 décembre 2015

Le livre sans images

Couverture Le livre sans images
Le livre sans images,
de B.J. Novak
Collection Mouche des Éditions École des Loisirs
56 pages
Sortie le 04 novembre 2015
 
4ème de couverture:
ATTENTION! ATTENTION!
Ce livre a l’air sérieux mais en vérité il est complètement idiot. Si un enfant essaie de vous obliger à le lire, sachez que cet enfant est en train de vous tendre un piège. Vous allez vous retrouver en train de proférer des insanités, et tout le monde va se tordre de rire. Ne dites pas que vous n’avez pas été prévenu.
Les enfants, ce livre est un piège ! Débrouillez-vous pour que les grandes personnes ne l’apprennent pas !
Ça a l’air sérieux, mais c’est exprès ! En fait, c’est vraiment le livre le plus idiot du monde.
 
Mon avis:
L'album/livre:
Un livre sans images... un concept audacieux quand on y pense. Car il faut tout de même être sacrément doué pour faire aimer un tel livre à des enfants. Pourtant, je suis persuadée que B.J. Novak y arrive haut la main !
Comment cela fonctionne-t-il ? Tout simplement comme énoncé dans le résumé: on donne le livre à lire à un adulte (ou du moins quelqu'un capable de le lire en mettant le ton), et on regarde la magie opérée... Car oui, l'adulte est obligé de lire tout ce qui est écrit !
 
C'est ce principe, plus qu'original et attirant qui m'a poussée à demander ce petit bijou d' "album" aux éditions École des Loisirs, alors même que je n'ai ni enfant ni petit frère ou sœur.
 
Toute la subtilité vient du texte, et uniquement de lui (en même temps, il n'y a rien d'autres). Grâce aux couleurs et aux typographie expressives, les enfants peuvent suivre l'histoire pendant que leurs parents (par exemple), se retrouvent à prononcer des phrases et des sons sans queue ni tête ! Pourquoi est-ce si drôle ? Car le livre rompt complètement le quatrième mur ! Alors qu'il pourrait se contenter de lancer des petites phrases rigolotes, il les place dans un contexte (en l'occurrence l'adulte "obligé" de lire tout ce qui est écrit) en le faisant réagir à ce qu'il dit.
 
Cela vous semble incompréhensible ?
Juste un exemple, pour vous faire plaisir:
La non-histoire commence avec des règles qui expliquent que l'adulte doit lire tout ce qui est écrit. Et apparaît tout à coup un TCHOK ! que l'adulte répète consciencieusement avant de prendre un air étonné pour lire la suite: "Attends une minute. Qu'est-ce-que tu dis ?".
 
Comme ça, cela ne vous parle peut-être pas beaucoup. C'est pourquoi je vous encourage à aller voir la vidéo que je vais mettre à la fin de l'article. C'est beaucoup plus explicite.

Comme je n'arrive pas à vous insérer la vidéo, voici simplement le lien pour que vous alliez voir par vous-même:
https://www.youtube.com/watch?v=tgtTZ_KPAB0
 
Mon avis final:
En tous cas, ce que je sais, ou du moins suppose vu que je ne l'ai pas testé, c'est qu'il amène un vrai moment de complicité entre enfants et adultes, et, d'après la vidéo, de bons fous-rire. Livre Sans Images est un "album"-"livre" que je garderai précieusement pendant des années jusqu'à ce qu'il me soit possible de le partager à mes enfants.
 
Album reçu et lu en partenariat avec l'École des Loisirs (merciii beaucoup à vous pour votre confiance, en plus cet album est une pépite !)
Mon avis est 100% sincère !

mardi 1 décembre 2015

Mes acquisitions... 01/12/2015


Cinquante-deuxième "Mes acquisitions", voici...

Mes acquisitions du 01 décembre 2015 !

Bonjour tout le monde !

L'autre jour, je faisais mes courses tranquillement dans le supermarché de mon village, quand, en faisant un tour du côté librairie, je suis tombée, pour pas trop cher (en même temps, c'est un poche) sûr... ""Le Roi Arthur" de Michael Morpurgo !! Je l'ai déjà lu au collège pour les cours, mais j'avais tellement adoré que je suis bien contente de le rajouter à ma bibliothèque pour pouvoir le lire et le relire quand bon me semble !

J'ai également "fait le plein" au CDI, puisque je suis partie avec le troisième et dernier tome de la saga "Les 100" de Kass Morgan, que j'ai d'ailleurs commencé. J'ai hâte de découvrir la suite !!
Par contre j'ai dû lire un résumé spoilant avant de le commencé à cause de la série qui m'a complètement transformé l'histoire...

Couverture Le Roi ArthurCouverture Les 100, tome 3 : Retour

Bonnes lectures à vous !

À très vite,
Coccinelle

Bilan Novembre 2015

 
Bonjour à toutes et à tous !
Ça y est, nous avons mangé le premier chocolat du calendrier de l'avent, ce qui indique clairement qu'il est temps du bilan.
Un bilan assez maigre ce mois-ci (je n'ai jamais eu un mois aussi vide) que je peux expliqué de différentes manières. Tout d'abord, le fait que j'ai lu des livres en PDF, et que les PDF ne sont, me semblent-ils, pas autorisés au lycée. Et comme j'ai eu des problèmes d'ordinateur à la maison, ce n'était pas la joie pour lire là-bas non plus. Et même si je trouvais le temps de le faire, j'étais beaucoup occupée par les leçons de conduite (mais elles sont finies jusqu'à la fin de ma conduite accompagnée) et bien sûr, par les cours.
Par contre, promis, je fais de mon mieux pour revenir en force ce mois-ci (n'en attendez pas trop niveau commentaire tout de même, on ne sait jamais), car Noël, ça se fête !

Trêve de blabla, c'est partit !


Le Mois de Novembre a été le mois, du côté livres...

De 4 chroniques:

Tout d'abord, les...
(Aucun)

Ensuite, ceux que...

 

 Pour bien continuer, ceux que...



Et puis ceux pour lesquels j'ai ressenti une...

(Aucun)


Et pour mal terminer: ceux qui ont vraiment été une...



 Du côté films...
Aucun...


J'ai aussi fait le tag suivant...
Aucun...

Et dans la catégorie "Autre"...
(Aucun article autre ce mois-ci)

C'est finis pour le mois de Novembre,
un superbe Noël... hum... Décembre à vous !! :)


À très vite,
Coccinelle

dimanche 29 novembre 2015

Dylan Dubois

Couverture Dylan Dubois
Dylan Dubois,
De Martine Pouchain,
Collection Exprim' des Éditions Sarbacane
300 pages
Sortie le 04 novembre 2015
 
 
4ème de couverture:
Après un ans en foyer, Dylan, un garçon de 16 ans tendre et solitaire, rentre chez lui... où une surprise l'attend : son père a remplacé sa mère, partie trois ans plus tôt.

A priori, Dylan n'a rien contre Cynthia, sa séduisante belle-mère. Sauf quand elle met son chien Rusty dehors "parce qu'elle ne supporte pas son odeur". Et puis, Dylan ne comprend pas pourquoi son père mute caniche dès qu'elle le siffle...

Mais le pire, c'est quand il comprend. Cynthia n'est pas juste une belle-mère désagréable : c'est une machine à démolir les gens. Dylan n'a plus qu'une issue: se tirer avec Rusty. Direction la forêt !
 
Mon avis:
La couverture:
Magnifique !
 
Le livre:
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi, à m'excuser pour le retard de ma chronique de ce livre et pour mon absence ces derniers temps (que je vous expliquerai plus en détails dans le bilan de novembre).
 
Dylan Dubois, qu'est-ce-que c'est ?
C'est un Exprim' tout à fait à la hauteur de ces prédécesseurs. Et ça veut dire quoi ? Que comme d'habitude, il est bourré d'émotions. Et dicté par une écriture tantôt terre-à-terre et tantôt poétique (même s'il y a quelques fois des oublis de mots).
On découvre un Dylan perdu dans cette maison qu'il lui tardait de retrouver mais qui n'a finalement rien à voir avec ce dont il se souvenait. Un Dylan qui ne sait plus s'il doit aimer ou détester; un Dylan qui peine à trouver ses marques dans la famille qui s'est créée sans lui. Le rapport qu'il entretient avec son père est plein de silence mais d'amour, celui avec Pedro, le fils de Cynthia, plein de tendresse et d'exaspération. On se met facilement à sa place, et on souffre avec lui de sa situation familiale dont Cynthia est à présent le centre. On est triste avec lui de l'absence de sa véritable mère, et on aime avec lui son chien, Rusty, tout simplement adorable, ainsi que Tobie, son amie.
 
L'ambiance que Cynthia fait peser sur la maison est presque malsaine, et elle en devient immédiatement un personnage plus que détestable.
 
Je profitais du voyage jusqu'à ce que l'ambiance change du tout au tout à un moment donné. Ça a été un changement surprenant, inattendu, mais malheureusement déplaisant... Déplaisant car c'est devenu très cru, limite vulgaire, et que cela m'a donné l'impression d'une trahison, d'être emmenée là où je n'avais jamais demandé à aller.
Des pensées qui restent présentes pendant encore plusieurs dizaines de pages avant de les voir disparaître peu à peu, pour mon plus grand plaisir. Alors certes, cela permet de mieux se rendre compte de la psychologie de Dylan et de l'influence de Cynthia sur sa vie, mais il n'empêche que sans cela, le roman aurait été bien meilleur (de mon point de vue).
 
Une fois ce "ton" presque enlevé du récit, j'ai été à nouveau portée par la lecture, découvrant le paysage et les plaisirs (et contraintes) de la vie en pleine nature.
Car c'est en effet ce que découvre Dylan, à travers un voyage hésitant, mais rempli de convictions, de rencontres et d'humain à la Into The Wild.
 
Mon avis final:
Comme souvent avec ce genre, Dylan Dubois est un roman qui donne envie de découvrir la liberté et les rapports profonds que l'on peut entretenir avec un animal. J'aurais cependant souhaité que ce qu'il vive soit encore plus impressionnant. Là, ça aurait été parfait. Enfin presque, à condition de supprimer les passages qui m'ont moins plus, pendant lesquels le ton et les pensées de Dylan ne sont plus les mêmes. Sans oublier de rajouter quelques moments avec Tobie. Voilà, là, ça aurait été parfait. Mais c'est déjà pas si mal comme ça !
 
Livre lu et reçu en partenariat avec les éditions Sarbacane, merci à eux !!
(Mon avis est 100% sincère !)

lundi 16 novembre 2015

C'est lundi, que lisez-vous ?... 16/11/2015


Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.
 
Nous y répondons à trois questions:
 
Qu'ai-je lu cette semaine ?
 
Cette semaine, j'ai lu:

"Mémé Dusa" d'Anne Schmauch, un Pépix comme d'habitude frais, drôle, une très bonne lecture !

Couverture Mémé Dusa
 


"La folle rencontre de Flora et Max" de Coline Pierré et Martin Page, un très beau livre, dur et plein d'amour et de douceur à la fois.

Couverture La folle rencontre de Flora et Max

Que suis-je en train de lire ?
 
En ce moment, je lis:

"Dylan Dubois", de Martine Pouchain, que j'ai à peine commencé mais que j'aime déjà beaucoup !

Couverture Dylan Dubois
 
Que vais-je lire ensuite ?

Ensuite, je compte lire:

Je ne sais pas tellement encore...
 
Bonne semaine à vous, bonnes lectures, et bon courage !
À très vite,
Coccinelle