lundi 30 mars 2015

Illusionologie



Qu'est-ce-que c'est ?
"La science secrète de la magie: Illusionologie" appartient à la collection Les Mondes Secret des Éditions Milan. Les auteurs sont plusieurs et ne sont pas cités dans le livre, c'est pourquoi je ne les dis pas tout simplement car je ne les connais pas.
Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la collection Les Mondes Secret, mais au cas ou, voici une brève explication: Dans cette collection, on y trouve de nombreux livres ("livres", pas "romans") dans lesquels un thème en particulier est expliqué. Ainsi, l'un sera consacré aux dinosaures, d'autres au monde marin et encore un autre... à l'illusionologie, ou l'art des illusions et de la prestidigitation.

Le format est vraiment très intéressant. La taille est en effet plus imposante que la plupart des livres, et la couverture est rigide. De plus, vous ne pouvez pas le voir, mais le lapin sur la couverture est en matière "3D", ce qui fait qu'en bougeant la tête à gauche ou à droite on peut voir apparaître tour à tour un lapin de magicien basique ou un lapin en métal.
Une mise en abyme plutôt sympathique qui donne de suite envie d'en savoir plus.

Et heureusement, j'ai envie de dire !
Pourquoi ? Tout simplement car dès l'instant où l'on tourne la couverture, on plonge dans un ensemble d'articles, d'explications et de livrets "interactifs". Vous savez, ces petits papiers que l'on peut manipuler, en les ouvrant, ou en les tournant par exemple en plus du papier "normal" des pages... Comme des rajouts si vous préférez, mais je suis sûre que vous voyez de quoi je veux parler.
Enfin bref, vous l'aurez compris, j'adore complètement ce genre de présentation ! J'en suis complètement fane !
En voici un petit aperçu:

Voici pour la forme, mais ensuite pour le fond...ah oui, car je ne vous ai toujours pas dit ! On y apprend tout simplement beaucoup sur l'illusion et la prestidigitation en commençant par le début, l'origine. On retourne jusqu'à l'Égypte Ancienne pour en apprendre un peu plus ! Puis, en suivant l'histoire d'un certain A.D.Shafer (inventé il me semble) on découvre des événements plus enrichissants les uns que les autres sur les années du début du 20ème siècle en matière de magie (comme Houdini qui se libère de menottes par exemple) ! En plus de certains événements de ce genre, on comprend comment tout cela marche, ce qui se passe exactement dans l'oeil et différentes manières de "brouiller les sens".

Car oui, on nous enseigne également une trentaine de petits tours, plus ou moins importants mais quand même ! Certains sont faisables avec des objets du quotidien (comme une pièce de monnaie), d'autres avec des cartes basiques et d'autres encore...avec du matière fourni dans le livre ! D'ailleurs, si j'ai bien un conseil à vous donner avant votre achat c'est: vérifiez que tout semble y être, qu'il ne manque rien. Bon, j'avoue, certains sont vraiment simples et connus de tous, mais la plupart m'étaient tout à fait inconnus.
Je ne sais pas si on peut les compter dans les dévoilements de tours, mais certains grands tours, tel que la disparition dans une cabine ou la "tête qui flotte" nous sont également expliqués. Je ne les compte pas spécialement dans les tours faciles à réalisés, m'enfin bon, si vous avez le matériel pourquoi pas !

En gros:
Pour faire simple, le graphisme et la mise en page est au top ! Magnifiques et addictifs (entre autre à cause des interactions)!
Dans le contenu, on apprend énormément de choses, que ce soit sur l'histoire de l'illusionologie, comment elle marche et comment en faire nous-même ! Complètement instructif, c'est un petit livre à avoir pour les amoureux de la magie (et ceux qui voudrait en savoir un peu plus) qui se prend de temps en temps sur son étagère pour le lire.
Je recommande !

C'est lundi, que lisez-vous ?... 30/03/2015



Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:

Beaucoup moins de livres que la semaine dernière puisque je n'ai lu que
Carambol'Ange, de Clémentine Beauvais. De l'humour et de l'aventure: une très bonne lecture !

Couverture Carambol'Ange : L'affaire Mamie Paulette
 
Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis:

"Le palanquin des larmes" de Chow Ching Lie. J'ai intérêt à bientôt le finir car il va falloir que je le rende cette semaine ! :)



Que vais-je lire ensuite?

Ensuite, je compte lire:

 Pareil que la semaine dernière, si j'arrive à tout lire j'emprunterai sûrement Le labyrinthe tome 1 de James Dashner.
Bonnes lectures à vous !

À très vite,
Coccinelle

jeudi 26 mars 2015

Carambol'Ange


Couverture Carambol'Ange : L'affaire Mamie Paulette

Carambol'Ange
de Clémentine Beauvais
Illustré par Églantine Ceulemans
Collection Pépix des Éditions Sarbacane
224 pages
Sortie le 1er Avril

4ème de couverture:
Pour Nel, ange de rang 47, c’est une mission comme les autres : aller chercher une âme sur Terre et la conduire au Ciel, dans sa voiture volante. Mais l’âme en question, c’est Mamie Paulette. Elle a 93 ans et 3 jours, Mamie Paulette, et un caractère trempé ; et elle a l’intention de comprendre pourquoi on a voulu se débarrasser d’elle – car elle en est sûre : elle a été assassinée !… Nel et Mamie Paulette mènent l’enquête, jusqu’en Enfer s’il le faut !
 


Mon avis:
La couverture/les illustrations:
Ils sont vraiment super sympas tous les deux, voire même excellents ! Les personnages, et même les anges ne sont pas forcément beaux dans ces dessins, et c'est tant mieux ! C'est ainsi bien plus réalistes. J'adore le coup de crayon et tout l'humour des situations (mais je reviendrai sur l'humour tout à l'heure, car il provient surtout du texte en fait).
Je vais mettre ça ici aussi puisque ça fait parti de la forme, mais la typo qui change pour les exclamations et les bruitages est vraiment très agréable à regarder et met une autre dimension au texte comme si on nous impliquait dedans. Un peu du genre de la 4D ou, pour rester dans les livres, de Géronimo Stilton si vous voulez.

Le livre:
Les deux personnages principaux ? Un duo assez spécial mais qui fonctionne très bien ! Tout d'abord nous avons Mami Paulette, 93 ans et trois jours, très drôle, très maligne, très courageuse et pleine d'entrain. Elle a été tuée dans la forêt par un loup (?) mais pense plutôt avoir été assassinée. Elle a aussi très envie de devenir grand-mère pour de vrai... Pourquoi pas devenir celle de Nel, un ange très amoureux de sa voiture (qui en devient même un personnage à part entière) ? Et tant pis s'il/elle n'est là que pour l'emmener jusqu'au Purgatoire et qu'ensuite ils ne se verront plus ! Du coup, comme elle insiste, forcément, ils vont s'attacher l'un à l'autre et vont finir par aller plus loin qu'il n'aurait du !
J'ai... adoré Mami Paulette et son tempérament incroyable ! Elle peut être complètement inconsciente et l'instant d'après aux petits soins et toute douce, c'est très drôle !
Nel est très gentil/le aussi ! Le seul "truc" un peu étrange, c'est qu'il n'a pas précisément de sexe. On ne sait pas si c'est un garçon ou une fille, et c'est assez perturbant... Mais il suffit de l'oublier et ça passe très bien !

Le récit se fait en alternance récit normal/journal intime de Paulette, ce qui, du coup, fait aussi une alternance de point de vue Nel/Mamie Paulette. J'ai aimé lire les petites histoires de Mamie Paulette dans sa maison de retraite, mais je trouvais les passages tout de même moins intéressants que le "récit normal". Même si la vision des événements était sympathique, je n'ai pas été fâchée lorsque les passages "journal intime" se sont arrêtés.

J'ai apprécié l'enquête, bien que je trouve l'intrigue assez simpliste... Peut-être notamment à cause des clins d'oeil au Chien des Baskervilles (La Bête, et le directeur de la maison de retraite qui s'appelle Basquerville) qui, alors que l'idée était excellente, m'ont donné une impression de "je sais déjà qu'elle sera le vrai tueur". Heureusement que ce n'était pas ça le plus important pour moi, mais c'est vrai que de ce côté-là j'ai été un peu déçue. Et heureusement aussi que ça reste assez léger et que l'histoire de la Bête n'est pas le principal sujet du livre (et qu'il est même au contraire assez vite éclipsé). Par contre, celui au Petit Prince est hyper bien amené et amusant ! 
L'enquête en elle-même, comme dit plus haut, m'a beaucoup plu. Les décors que l'on traverse sont nombreux, l'aventure est bien présente, ainsi que l'humour ! On trouve ce dernier vraiment partout ! Que ce soit dans les relations entre les personnages, Mamie Paulette qui devient à nouveau "comme neuve" et ose rire de ses 93 ans, et les bonus. Ce qui est sûr, c'est qu'avec son extrême légèreté, Carambol'Ange détend complètement et fait passer un excellent moment !

Mon avis final: 
Une bonne découverte ! Décidément, Clémentine Beauvais se débrouille très bien avec l'humour, puisque là aussi il n'en manque pas ! Les personnages sont géniaux, l'aventure est présente, les péripéties intéressantes ! On passe un bon moment, c'est sûr ! Par contre, petit bémol, c'est le "but" de toute cette histoire que je trouve un peu simple et moins... captivant...

Merci aux éditions Sarbacane pour leur envoi !



mercredi 25 mars 2015

Nouveau décor !

Salut à toutes et à tous !
 
Je commençais à trouver le décor et la bannière de mon blog un peu tristounets... Surtout qu'ils avaient encore leurs looks d'hiver alors que nous sommes maintenant au printemps !
 
Je n'ai pas fait quelque chose de très compliqué (même si ça m'a pris du temps) mais j'espère que ça vous plaira quand même !
 
N'hésitez pas à me dire si jamais il y a quelque chose qui vous chiffonne, que ce soit dans les couleurs du blog, des écritures, de la mise en page (en tenant compte évidemment que j'ai quelques problèmes d'écritures) ça serait chouette !
 
À très vite,
Coccinelle


lundi 23 mars 2015

C'est lundi, que lisez-vous ?... 23/03/2015



Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:

Et finis, je suis heureuse... La guerre des mondes, de H.G. Wells !! Au bout d'un mois de pause j'ai décidé de le reprendre, et il faut croire que ça m'a été bénéfique puisque je l'ai terminé assez rapidement !
Une grosse déception tout de même, même si la fin m'a un peu plus plu que le reste...


J'ai ensuite finis la saga de BDs Long John Silver, de Xavier Dorison et Matthieu Lauffray, c'est-à-dire que j'ai lu les tomes 2,3 et 4 ! Une très bonne découverte !

Couverture Long John Silver, tome 2 : NeptuneCouverture Long John Silver, tome 3 : Le labyrinthe d'émeraudeCouverture Long John Silver, tome 4 : Guyanacapac

Pour finir, j'ai lu un livre envoyé par les éditions Sarbacane et qui s'est trouvé être mon premier coup de cœur de mars ! Il s'agit de Les petites reines, de Clémentine Beauvais ! Très drôle, très frais, et qui nous transporte au soleil, sur un vélo avec ses amies... Je recommande !

Couverture Les petites reines
 
Que suis-je en train de lire?

En ce moment, je lis:

"Le palanquin des larmes" de Chow Ching Lie. À lire surtout pour toutes les découvertes que l'on peut faire sur la Chine, toutes ses traditions que l'on ne connaissait pas forcément. Pour l'instant, j'aime beaucoup !



Carambol'Ange, de Clémentine Beauvais, lui aussi reçu en service presse. Le ton y est très humoristique aussi, mais je n'ai pas encore assez lu pour me prononcer !

Couverture Carambol'Ange : L'affaire Mamie Paulette

Que vais-je lire ensuite?

Ensuite, je compte lire:

 ... Si j'arrive à tout finir... Peut-être bien Le labyrinthe tome 1 de James Dashner. Mais je ne suis pas sûre, les "appâts" ne manquent pas à mon CDI  donc je risque de changer d'avis ! :) 
 
Bonnes lectures à vous !

À très vite,
Coccinelle

dimanche 22 mars 2015

Les petites reines


Couverture Les petites reines
Les petites reines,
de Clémentine Beauvais
Collection Exprim' des Éditions Sarbacane
304 pages
À paraître le 1 avril 2015 !


4ème de couverture:
À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le «concours de boudins» de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des «trois Boudins» est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo –comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

Mon avis:
La couverture:
Je suis vraiment très déçue de ne pas avoir ce livre en version papier car la couverture est trop belle ! Le côté argenté me plaît beaucoup, l'écriture et les petits boudins également ! 

Le livre:
Je remercie tout d'abord les éditions Sarbacane pour leur envoi !

La première chose que l'on remarque en commençant ce livre, c'est l'humour des personnages, et plus particulièrement de Mireille. Elle prend presque bien la nouvelle d'être élue Boudin D'Argent, riant même sur le fait qu'elle n'est plus, contrairement aux dernières années, Boudin D'Or. Le fait qu'elle décide de vendre des boudins m'a fait beaucoup rire. Elle apporte de la légèreté partout où elle passe. Alors que sa situation familiale n'est pas des plus faciles (avec un père qui l'a abandonné avant même sa naissance et qui est devenu entre temps le mari de la présidente de la république) elle en parle facilement, sans complexe. Et c'est la même chose pour son poids et son apparence !
Pourtant, derrière cette façade, on comprend qu'elle est malgré tout touchée par l'avis des autres gens et qu'elle-même ne se supporte parfois pas tout à fait comme elle est.
Elle a vraiment du cran, et m'impressionne beaucoup !
Mais je l'ai parfois trouvé aussi un peu bizarre, notamment avec sa mère, et je ne sais pas trop quoi pensé de cette manière-là de se comporter...

J'ai également bien aimé Astrid, même si je n'ai pas été particulièrement proche d'elle, Hakima et son frère, Kader, alias le Soleil, qui va prouver à tout le monde que ce n'est pas parce-que nous sommes en fauteuil roulant que l'on ne peut rien faire de sa vie.

Les personnages sont hauts en couleurs, pleins de vie, et liés par une splendide amitié.
Ils sont complètement attachants et on leur souhaite très vite le meilleur.
Je me sentais même tellement proche d'eux que j'avais l'impression d'être moi aussi sur mon vélo, au soleil, avec des amies. Et croyez-moi, c'est une sensation qui fait du bien !

J'ai aussi adoré leurs relations, et plus particulièrement l'amour de Mireille pour le Soleil, qui, alors que je ne suis pas fane des histoires d'amour, est particulièrement touchante.

D'ailleurs, leurs histoires à eux tous sont touchantes (moins Astrid, mais bon...) ce qui prouve que l'on peut allier humour et sujets plus graves.
On trouve ainsi de la réflexion sur le harcèlement au collège/lycée, sur l'importance dans nos sociétés d'aujourd'hui des réseaux sociaux (avec le concours des boudins), on se rend compte (ou on se rappelle) de la cruauté des ados entre eux, et de la manière dont peuvent évoluer des individus entre l'âge enfantin et l'âge adulte... Et ce, pas forcément en bien.
On parle plus particulièrement de l'importance de l'apparence de nos jours et du mal-aise qu'elle peut causer, et, plus généralement, de la tolérance.
Un livre qui parle à merveille de sujets d'actualité.
Mais il le fait avec humour, pas d'inquiétude ! Vous n'allez pas pleuré, pas ici ! Peut-être être remplis de nostalgie, mais vous ne pleurerez pas ! Car le ton y est très léger !

Par rapport à l'expédition en elle-même, je ne vous dirai pas ici le pourquoi du comment elles partent. Je préfère vous laissez la surprise !
Sachez juste que les personnages se découvrent durant celle-ci, et qu'ils mûrissent énormément. Et qu'elle est passionnante.
Ah, et aussi: si vous aussi avant de lire ce bouquin vous vous attendez à quelque chose du genre de Les Triplettes de Belleville, je peux vous rassurez en vous disant que ce n'est pas le cas ! C'est beaucoup moins inquiétant, et, même si j'aime bien le film, beaucoup moins traumatisant ! :)
Pour finir, avec la fin (ce qui me semble plutôt logique), elle m'a beaucoup émue, alors qu'elle n'est pas spécialement triste. L'histoire se termine joliment

Mon avis final
Alors qu'au début je n'étais pas plus emballée que ça, la lecture est devenue de mieux en mieux (et ce, assez rapidement) pour finalement devenir un beau coup de coeur ! Le premier de mars (même si Le Guide Galactique n'était pas trop mal non plus) !
Les Petites Reines parle de sujets sérieux avec un ton humoristique, et nous fait réfléchir tout en passant un excellent moment !
Encore un grand merci aux éditions Sarbacane pour cet envoi, d'autant que j'ai ainsi pu découvrir Clémentine Beauvais dans un genre complètement différent de celui de La Pouilleuse !

vendredi 20 mars 2015

Long John Silver (BD)


Couverture Long John Silver, tome 1 : Lady Vivian HastingsCouverture Long John Silver, tome 2 : NeptuneCouverture Long John Silver, tome 3 : Le labyrinthe d'émeraudeCouverture Long John Silver, tome 4 : Guyanacapac
Long John Silver (BD)
de Xavier Dorison et Matthieu Lauffray
Éditions Dargaud
Respectivement 58, 49, 54 et 60 pages

Mon résumé:
L'histoire est ici centrée sur John Silver après L'île au trésor. Mais attention, ce n'est pas forcément une suite ! L'histoire se passe après, mais pas immédiatement après, et elle n'a aucun lien à part les personnages avec L'île au trésor.
Voici l'histoire:
Lady Vivian Hastings vit seule. Son mari est parti depuis longtemps déjà avec son navire chercher l'or de Guyanacapac (une ville proche de l'El Dorado dans le concept, si vous préférez). Apparemment, il y parvient puisque revient Moc, un indien de là-bas, afin de conduire un navire guidé par le capitaine Hastings.
Mais Lady Vivian Hastings souhaite la mort de son mari. Avec l'aide du docteur Livesey, elle contacte donc Long John Silver qui sera chargé de cette tache en échange de l'or de Guyanacapac.

Mon avis:
Je m'excuse tout d'abord pour mon résumé assez fouillis...
Les dessins, les couvertures:
Les dessins sont vraiment très beaux. On comprend bien les situations, et les expressions des visages des personnages. À noté que les contours sont noirs, ce qui ne plaît pas forcément à tout le monde, mais qui personnellement ne me dérange pas.
Les couvertures sont, elles, absolument splendides. Elles donnent envie de se plonger dans l'histoire, ça, c'est sur !
En plus elles ont toutes un "thème de couleur": la première dans les tons gris/noirs, la deuxième dans les bleus, la troisième dans le vert d'eau, et la dernière dans le orange/jaune.

La BD:
La première chose que j'ai aimé est, je crois, le fait que l'on retrouve des personnages de L'île Au Trésor, tels que le docteur Livesey et Long John Silver (j'aurais été très étonnée si ce dernier n'était présent dans aucun des tomes d'ailleurs). Mais même ceux qui n'apparaissent pas ne sont pas "morts" non plus. On retrouve ainsi le nom de Flint et de Jim dans les conversations.
Les auteurs ont bien réussi à mettre les BDs dans l'univers de L'Île Au Trésor.

L'ensemble est plus sombre et sérieux que le livre original, ce qui ne me dérange absolument pas, mais que je devais souligner. Au contraire, je crois que ça me plaît bien !
Et à côté de cela, il y a également plus de rythme que l’œuvre originale que j'avais trouvé parfois un peu lente.

On y trouve également pas mal d'actions, d'aventure, de suspens, et certains moments sont assez inquiétants. Un joli patchwork qui permet de passer un bon moment sans s'ennuyer !

Mais la saga devient vraiment intéressante à partir du troisième tome, en partit car les situations des deux tomes précédents peuvent parfois (je dis bien parfois) faire un peu trop penser au livre à mon goût.

De plus, c'est à ce moment-là que les personnages de Long John Silver et de Moc prennent vraiment leurs importances, même s'ils étaient déjà bien présents avant. Long John Silver se dévoile en effet tout aussi brutal qu'auparavant, tout aussi bougon, mais on se rend compte qu'il peut aimer et montrer de la gentillesse.
Je l'aimait déjà beaucoup dans le livre, mais je crois que je le préfère là, bien que son visage ne soit pas assez charismatique à mon avis.

Mon avis au final:
De très jolis dessins qui portent magnifiquement une histoire pleine de rebondissements, d'actions, de mystères et de trahisons... et bien rythmée !
Encore une histoire de pirates, donc forcément, j'aime ! Ou plutôt non, j'adore !


jeudi 19 mars 2015

Mes acquisitions... 19/03/2015


Vingt-huitième "Mes acquisitions". Voici...

Mes acquisitions du 19 mars 2015 !

Aujourd'hui, c'est avec une joie immense que j'ai reçu en partenariat avec les maisons Sarbacane deux jolis livres... :

Les petites reines, et Carambol'Ange, de Clémentine Beauvais tous les deux !
Les histoires ont l'air vraiment très drôles, j'ai hâte de m'y plonger ! (Avouez, les couvertures sont magnifique *-*)

Couverture Les petites reinesCouverture Carambol'Ange : L'affaire Mamie Paulette

 Et comme je reçois les services presses en format PDF et que les portables ne sont pas autorisés au CDI, j'ai du également emprunté un livre (histoire de ne pas m'ennuyer pendant les heures de perm').

Étant donné que les choix au CDI de mon lycée sont immenses, j'en ai profité pour en prendre un qui me faisait envie depuis un bon moment mais que je n'aurais jamais acheté:
"Le palanquin des larmes" de Chow Ching Lie. C'est une autobiographie relatant les coutumes chinoises à travers l'histoire de Chow Ching Lie. Je l'ai à peine commencer, c'est assez dur comme écriture, mais sinon très instructif !
Je ne le lis pas dans cette version-là, mais la couverture de celle que j'ai n'est pas terrible, je trouve celle-ci bien plus belle.



Bonnes lectures à vous !
À très vite,
Coccinelle

mercredi 18 mars 2015

La Guerre Des Mondes

Couverture La Guerre des mondes
La Guerre des Mondes,
de H.G. Wells
Collection 1000 soleils des Éditions Gallimard
256 pages
4ème de couverture:
Un instant après, il avait atteint la rive, et, dans une enjambée, à demi traversé le courant; les articulations de ses pieds avant se plièrent en atteignant le bord opposé, mais presque aussitôt, à l'entrée du village de Shepperton, il reprit toute sa hauteur. Immédiatement, les six canons de la rive droite qui, ignorés de tous, avaient été dissimulés à l'extrémité du village, tirèrent une fois. Les détonations si proches et soudaines, presque simultanées, me firent tressaillir. Le monstre élevait déjà l'étui générateur du Rayon Ardent, quand le premier obus éclata à six mètres au-dessus de sa tête. 

Mon résumé:
Un jour, près de Londres, des capsules atterrirent. Des capsules bien étranges, et, cela est prouvé assez rapidement, venant de Mars. Quelles seront les réactions des humains face à ces extraterrestres ? Et eux, comment seront-ils ?

Mon avis:
Vous savez à quel point j'ai eu du mal avec ce livre... Du coup, je suppose que vous vous doutez que l'avis ne sera pas des plus positifs. Et pour être, je suis un peu embêtée étant donné que je n'ai pas grand-chose à dire dessus... 

La narration, à la première personne, est assez basique. Mais là où c'est vraiment original, c'est qu'à aucun moment le nom du personnage que l'on suit n'est donné, ce qui permet de l'imaginer comme on le souhaite, de manière à ce qu'il devienne un peu "Monsieur Toutlemonde".

L'histoire en elle-même est également intéressante. J'aime beaucoup la science-fiction, et c'était donc avec joie que je m'étais lancée dans ce roman, l'un des premiers du genre, qui promettait de bons moments de lectures... 

Sauf que j'ai eu énormément de mal à rentrer dedans. Tellement de mal, même, que je n'y suis pas parvenue... 
Le style, forcément un peu vieillot est compliqué et bourré de descriptions et d'éléments scientifiques qui me sont restés inaccessibles.

Je me suis beaucoup trop ennuyée, ce qui a fait que l'envie d'abandonner pour de bon n'était pas loin.
Je ne comprenais pas forcément tout ce qui se passait et j'avais plus l'impression de regarder que d'assister aux événements. 

Par contre, je suis obligée d'admettre que la narration donne une impression de vraie, avec tellement de détails que c'était presque comme si je lisais un témoignage d'un événement réel ! C'est donc plutôt bien fait de ce côté-là !

À un moment, n'y tenant plus, j'ai laissé La Guerre des Mondes de côté, sans pour autant l'oublier, et ce n'est qu'il y a quelques jours que je m'y suis replongée, soit un mois après l'avoir laissé tomber. Heureusement que je me sois laissée du temps !
J'ai été immédiatement plus fraîche et plus apte à affronter les dernières pages qui sont parties relativement vite. 

Je suis bien contente de ne pas avoir abandonné, d'autant que la fin est complètement inattendue et donc très sympa à lire !

Mon avis final:
Un livre durant la lecture duquel je me suis pas mal ennuyée et perdue aussi... Je ne voyais pas le bout arriver, mais heureusement que l'histoire est tout de même intéressante et que j'avais envie de connaître la fin (complètement inattendue) car cela m'a portée et aidée à finir ce roman, qui n'est malheureusement pas mieux qu'une très grosse déception pour moi...

mardi 17 mars 2015

Tag: Et si on retombait en enfance ?

Hello !! :)
Aujourd'hui je vous retrouve pour un petit tag !
Un énorme merci à Sandrine de m'avoir taguée !! Vous pouvez retrouver son blog ici si ça vous tente.

Sandrine a réparti les questions en deux catégories, ce que je trouve plutôt chouette ! La partie "enfance" et la partie "lectrice".
Sachez juste qu'au début, le tag a été créé par Les Petites Lectrices.

LIVRES

Quel est le livre que tu as le plus lu étant enfant ?
Je crois vous en avoir déjà parlé à plusieurs reprises, mais tant pis.
J'ai plusieurs fois lu les Amandine Malabulle, de Jill Murphy.
Couverture Amandine Malabul, tome 1 : Sorcière maladroite Couverture Amandine Malabul, tome 2 : La Sorcière ensorceléeCouverture Amandine Malabul, tome 3 : La Sorcière a des ennuis
Couverture Amandine Malabul, tome 5 : La Sorcière et la Fourmi

 J'ai également plusieurs fois lu les Sabrina, l'apprenti sorcière et quelques autres livres mais bon vous les connaissez déjà ^^
Ah, et aussi, mais j'ai beau avoir cherché partout dans la maison le livre (et sur internet aussi) je ne l'ai pas trouvé... C'est un livre dont toutes les pages sont des dessins représentants un terrier (comme un labyrinthe) de fourmis et le personnage principal, fourmi, doit aller d'un point a à un point b en passant par des points c et d par exemple. C'est dur d'expliquer, mais croyez-moi, c'était génial !! 
 
Le livre que tu lisais le plus le soir ?
Je ne lisais jamais un livre en particulier le soir, mais je dirais les Belles Histoires. Je n'étais pas abonnée, mais on avait une sorte de numéro contenant plusieurs histoires et peu importe si je les avais déjà lues plusieurs fois ^^

Aimais-tu déjà lire ?
Ouiiii ! :)
Je ne saurais dire quand exactement, mais j'ai très vite aimé lire !

Quelqu'un t'a-t-il donné goût à la lecture ? Si oui, qui ?
Probablement ma mère, puisque c'est surtout elle qui lisait (mais elle lit encore !) chez nous.

Quels genres de livre lisais-tu petite ?
Je lisais un peu les mêmes genres de livres que maintenant en fait ^^
Le fantastique, les chick-lits, mais par contre je n'étais absolument pas dans les livres "témoignages" (ceux qui semblent vrais), et je ne lisais pas de livres basés sur un fait historique ou se passant dans le passé non plus...

Qui te faisait la lecture du soir ?
Je crois que je n'ai jamais vraiment eu de lecture le soir sauf une ou deux fois peut-être... Mais je n'en suis pas sûre à 100% non plus...

À quel âge as-tu commencé à lire le plus ?  
Vers mes 9 ans je dirais, à peu près au moment où j'ai découvert Harry Potter, Tara Duncan, Tobie Lolness, Uglies, Une Vie Ailleurs, La déclaration etc. (en gros l'époque où j'ai découvert mes plus gros coups de coeurs livresques de tous les temps)

PERSO

Comment s'appelait (ou s'appelle) ta/tes peluches sans qui tu ne pouvais (ou peux) pas dormir ? Quelles peluches étaient-ce (chien, chat...) ?
... Je n'avais pas de peluches ^^

Si tu devais te décrire quand tu étais petite ? (caractère et physique) 
Une petite blonde qui voulait toujours tout savoir, qui aimait bien bouger et passer du temps avec sa famille même si, on est d'accord, ils peuvent être sacrément embêtants parfois (c'est ce que je me disais en tous cas).
Des yeux bleus qui étaient comme ses petits trésors, comme un don, et elle se disait qu'elle avait bien de la chance d'avoir ces petites perles car c'est joli quand même.
Des amis, des amies, des profs qui l'appréciaient (à cause de ses bonnes notes et de sa bonne attitude en classe probablement). Elle savait qu'on l'aimait facilement et ne faisait rien contre. Et pourquoi l'aurait-elle fait ? Et puis elle donnait tellement d'amour à ceux et celles qu'elle aimait que c'était normal si c'était réciproque. Et tant pis si physiquement elle n'était pas extraordinaire puisque de toutes façons on ne doit pas s'arrêter à ça. Et tant pis aussi si elle n'était pas à la mode, et qu'elle se retrouvait même plutôt en décalage... Car la mode c'est nul !
Une envie de grandir plus vite (elle ne saurait pas plus tard que cette époque fut la meilleure de sa encore courte vie), de se grandir. Mais en même temps de profiter. De se faire plaisir.
Avec tout de même une fâcheuse manie à foncer tête baissée sans réfléchir aux conséquences... Et parfois un peu brutale aussi...
Mais ce que je retiens surtout, c'est que cette "Coccinelle"-là avait le rire facile et qu'elle était heureuse.

Avais-tu un indispensable avant de t'endormir ? (lecture du soir, biberon...)
Du tout ^^

Es-tu déjà allée à l'hôpital petite ? Pourquoi ?
Jamais.

En quoi croyais-tu petite ? Pourquoi ? (à cause de livres ?)
Au Père Noël !! Et je croyais même qu'il vivait sur la lune ! ^^

Quelles étaient tes plus grandes phobies ?
Les araignées !!! Berk !!

Qu'est-ce-que tu voulais faire comme métier ?
Orthodontiste, mais ça a bien changé depuis !

Et voilà, ce tag est terminé, j'espère qu'il vous a plu !
Je tag tout le monde qui a envie de le reprendre !

À très vite,
Coccinelle