jeudi 26 mars 2015

Carambol'Ange


Couverture Carambol'Ange : L'affaire Mamie Paulette

Carambol'Ange
de Clémentine Beauvais
Illustré par Églantine Ceulemans
Collection Pépix des Éditions Sarbacane
224 pages
Sortie le 1er Avril

4ème de couverture:
Pour Nel, ange de rang 47, c’est une mission comme les autres : aller chercher une âme sur Terre et la conduire au Ciel, dans sa voiture volante. Mais l’âme en question, c’est Mamie Paulette. Elle a 93 ans et 3 jours, Mamie Paulette, et un caractère trempé ; et elle a l’intention de comprendre pourquoi on a voulu se débarrasser d’elle – car elle en est sûre : elle a été assassinée !… Nel et Mamie Paulette mènent l’enquête, jusqu’en Enfer s’il le faut !
 


Mon avis:
La couverture/les illustrations:
Ils sont vraiment super sympas tous les deux, voire même excellents ! Les personnages, et même les anges ne sont pas forcément beaux dans ces dessins, et c'est tant mieux ! C'est ainsi bien plus réalistes. J'adore le coup de crayon et tout l'humour des situations (mais je reviendrai sur l'humour tout à l'heure, car il provient surtout du texte en fait).
Je vais mettre ça ici aussi puisque ça fait parti de la forme, mais la typo qui change pour les exclamations et les bruitages est vraiment très agréable à regarder et met une autre dimension au texte comme si on nous impliquait dedans. Un peu du genre de la 4D ou, pour rester dans les livres, de Géronimo Stilton si vous voulez.

Le livre:
Les deux personnages principaux ? Un duo assez spécial mais qui fonctionne très bien ! Tout d'abord nous avons Mami Paulette, 93 ans et trois jours, très drôle, très maligne, très courageuse et pleine d'entrain. Elle a été tuée dans la forêt par un loup (?) mais pense plutôt avoir été assassinée. Elle a aussi très envie de devenir grand-mère pour de vrai... Pourquoi pas devenir celle de Nel, un ange très amoureux de sa voiture (qui en devient même un personnage à part entière) ? Et tant pis s'il/elle n'est là que pour l'emmener jusqu'au Purgatoire et qu'ensuite ils ne se verront plus ! Du coup, comme elle insiste, forcément, ils vont s'attacher l'un à l'autre et vont finir par aller plus loin qu'il n'aurait du !
J'ai... adoré Mami Paulette et son tempérament incroyable ! Elle peut être complètement inconsciente et l'instant d'après aux petits soins et toute douce, c'est très drôle !
Nel est très gentil/le aussi ! Le seul "truc" un peu étrange, c'est qu'il n'a pas précisément de sexe. On ne sait pas si c'est un garçon ou une fille, et c'est assez perturbant... Mais il suffit de l'oublier et ça passe très bien !

Le récit se fait en alternance récit normal/journal intime de Paulette, ce qui, du coup, fait aussi une alternance de point de vue Nel/Mamie Paulette. J'ai aimé lire les petites histoires de Mamie Paulette dans sa maison de retraite, mais je trouvais les passages tout de même moins intéressants que le "récit normal". Même si la vision des événements était sympathique, je n'ai pas été fâchée lorsque les passages "journal intime" se sont arrêtés.

J'ai apprécié l'enquête, bien que je trouve l'intrigue assez simpliste... Peut-être notamment à cause des clins d'oeil au Chien des Baskervilles (La Bête, et le directeur de la maison de retraite qui s'appelle Basquerville) qui, alors que l'idée était excellente, m'ont donné une impression de "je sais déjà qu'elle sera le vrai tueur". Heureusement que ce n'était pas ça le plus important pour moi, mais c'est vrai que de ce côté-là j'ai été un peu déçue. Et heureusement aussi que ça reste assez léger et que l'histoire de la Bête n'est pas le principal sujet du livre (et qu'il est même au contraire assez vite éclipsé). Par contre, celui au Petit Prince est hyper bien amené et amusant ! 
L'enquête en elle-même, comme dit plus haut, m'a beaucoup plu. Les décors que l'on traverse sont nombreux, l'aventure est bien présente, ainsi que l'humour ! On trouve ce dernier vraiment partout ! Que ce soit dans les relations entre les personnages, Mamie Paulette qui devient à nouveau "comme neuve" et ose rire de ses 93 ans, et les bonus. Ce qui est sûr, c'est qu'avec son extrême légèreté, Carambol'Ange détend complètement et fait passer un excellent moment !

Mon avis final: 
Une bonne découverte ! Décidément, Clémentine Beauvais se débrouille très bien avec l'humour, puisque là aussi il n'en manque pas ! Les personnages sont géniaux, l'aventure est présente, les péripéties intéressantes ! On passe un bon moment, c'est sûr ! Par contre, petit bémol, c'est le "but" de toute cette histoire que je trouve un peu simple et moins... captivant...

Merci aux éditions Sarbacane pour leur envoi !



4 commentaires:

  1. J'avais également reconnu les "références" à Le Chien des Baskerville, ça m'a d'ailleurs donné envie d'enfin lire ce livre ^^ Qui sait, je vais peut-être m'y mettre le mois prochain. Bref, encore un Pépix que j'ai énormément apprécié, et je suis contente que ce soit également ton cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras Le Chien des baskervilles ! :)
      C'est dommage car c'est un livre que j'aurait bien lu de mon côté mais j'en ai été gavée en anglais du coup il ne me fait plus du tout envie ^^

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Il l'est ! :)
      En plus ce n'est pas du tout un livre qui fait "gamin" donc on peut le lire à tout âge très facilement !

      Supprimer