Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

vendredi 24 juillet 2015

Bilan Juillet 2015

 
Salut à toutes et à tous ! Comme je suis en vacances, je vous fait le bilan en avance !

Et... c'est partit !
 

Le Mois de Juillet a été le mois, du côté livres...

De 5 chroniques (la faute aux pavés, encore et toujours ! ^^):

Tout d'abord, les...

Ensuite, ceux que...

 

 Pour bien continuer, ceux que...


(Aucun ce mois-ci)

Et puis ceux pour lesquels j'ai ressenti une...

(Aucune ce moi-ci)


Et pour mal terminer: ceux qui ont vraiment été une...

(Aucune grosse déception ce mois-ci)


 Du côté films...
Je vous ai parlé de 3 films:

J'ai aussi fait le tag suivant...
-Le Tag 100% films, 100% axé sur les films (ça semble logique)

Et dans la catégorie "Autre"...
(Aucun article autre ce mois-ci)


 Mais Juillet, ça a aussi été...
 197 commentaires, pour un total de 3 968
et 1 907 pages vues pour un total de 40 828
Vous êtes aussi 49 à vous être abonnés à mon blog !
C'est moins que les autres mois, mais vu le peu d'articles, c'est tout à fait normal, et je vous en remercie ! :)

Sur Google+ vous êtes 45 à me suivre pour 151 217 consultations !
Et sur Twitter, pour terminer, vous êtes actuellement 107 !!! *-*

C'est finis pour le mois de juillet,
Un magnifique, merveilleux, mois de août à vous tous !! ☼ 


À très vite,
Coccinelle

Les Misérables tome 2

Couverture Les Misérables (2 tomes), tome 2
Les Misérables (tome 2)
de Victor Hugo
Éditions Folio Classique
887 pages (948 en tout)
 
4ème couverture:
Paris et ses prisons, ses égouts. Paris insurgé: le Paris des révolutions, des barricades sur lesquelles fraternisent les hommes du peuple. Paris incarné à travers la figure de Gavroche, enfant des rues effronté et malicieux. Hugo retrace ici avec force les misères et les heures glorieuses des masses vivantes qui se retrouvent. Les événements se précipitent, les personnages se rencontrent, se heurtent, s'unissent parfois, à l'image de Cosette et de Marius. L'histoire d'un forçat évadé et de petite miséreuse symbolise quelque chose de plus grand: avec Les Misérables, Hugo réalise enfin l'esprit du peuple.
 
Mon avis:
Le livre:
Alors que j'avais bien aimé le premier tome tout en le trouvant un peu longuet par moment, je suis littéralement tombée sous le charme de ce deuxième tome (ce qui n'exclu pas quelques longueurs tout de même) !
 
Jean Valjean, malgré les difficultés qu'il endure lui-même, est toujours aussi bon, aussi généreux. Il devient un père, doux, tendre, mais également perdu et jaloux. Cosette est toujours aussi douce, elle aussi. Elle a bien grandi et est devenue femme (ou presque), capable d'aimer à son tour; et Marius, lui, est devenu un nouveau bienfaiteur éperdument amoureux que la fille Jondrette trouve séduisant.
 
Il y a toute une affaire qui se met en place, dont on sent que la fin risque d'être mauvaise pour nos héros. Les démons du passé ressurgissent et ils pourraient bien les perdre.
Le stress monte et l'inquiétude pointe le bout de son nez. Mais le plus prodigieux est que le coup est monté sous l'œil d'un innocent qui ne se doute pas de ce qui va se passer. Bref, la troisième partie s'est arrangée par rapport à la fin du premier tome.
 
J'ai apprécié de suivre Jean et Cosette sous le regard de quelqu'un d'autre, c'est-à-dire de manière indirecte avant de les retrouver pour de vrai.
 
Cosette ayant grandi, on se rend bien compte que le lien qui la liait à Jean se détend petit à petit, sans mauvaises pensées cependant. Elle est simplement plus curieuse du reste  du monde et aspire plus à la "liberté" qu'avant.
 
En parallèle, on découvre tout le côté obscure et froid de Paris, celui de la misère dans lequel même les bons peuvent devenir mauvais et où même les mauvais peuvent être bons avec en premier plan le fils Thénardier, Gavroche. On assiste également aux émeutes, aux révolutions, ce qui permet de bien comprendre l'idée générale de l'époque  et du peuple.
Cela rend, du coup, ce deuxième tome plus sombre et plus sanglant que le premier.
 
Ce qui est sûr en tous cas, c'est que malgré le temps de lecture, Les Misérables est un régal qui ne donne pas trop l'impression de lire 1800 pages tant c'est intéressant ! On s'inquiète, on se fait surprendre à de nombreuses reprises, et on s'attriste autant que les personnages.
D'ailleurs, soyons clair, je ne valide pas cette fin-là !! Bon, en fait, elle est géniale, mais voilà quoi...
 
Mon avis final:
En bref, je ne m'attendais pas à cela, mais je suis obligée d'admettre que Les Misérables est un véritable chef-d'œuvre !! Oubliez les quelques longues descriptions, et je suis sûre que pour peu que vous n'ayez rien contre les classiques, vous serez aussi comblée que moi !
 

jeudi 23 juillet 2015

Mes acquisitions... 23/07/2015


Quarante-quatrième "Mes acquisitions", voici...

Mes acquisitions du 23 juillet 2015 !

Salut !

Alors oui, je sais, je vous ai déjà fait cet article hier, mais comment dire que je ne m'attendais pas du tout à recevoir ce que j'ai reçu ce matin !? Enfin, c'était prévu, mais pas aussi tôt ! ^^

Cet article servira donc également à vous informer d'un nouveau partenariat, avec les Éditions Père Fouettard ! Je remercie donc cette maison d'édition (que je ne connaissais pas, je l'avoue) et Gabriel !

Grâce à eux, j'ai reçu deux albums ce matin, le premier étant "Radegonde et la Grand'goule" de Naïma et Anne Mahler, un ouvrage qui se lit dans les deux sens (recto et verso) pour avoir deux points de vue différents. Le concept m'a tout de suite séduite, et le dessin est assez sympathique.
Le deuxième est "De rêves et d'eau" de Louyuling Ice et Heiba et se déroule dans un monde où la Terre n'est plus recouverte que par des océans. Encore une fois, j'ai trouvé le dessin terriblement mignon !

Couverture Radegonde et la Grand'gouleCouverture De rêves et d'eau
 
 Encore merci ! ☼
Bonnes lectures à vous !
À très vite,
Coccinelle

mercredi 22 juillet 2015

Dans ma valise, il y a...

Salut à toutes et à tous !!

Comme le titre vous l'aura indiqué (ou pas en fait), je pars en vacances pour trois semaines samedi !
Je serai donc de retour... le 15 août ! Autant vous dire qu'entre temps, comme je n'aurai pas internet, le blog ne sera plus tellement alimenté, à moins que je me décide à planifier des articles, mais je n'ai pas trop la motivation.
En rentrant, j'aurai donc plein de chroniques à vous faire, mais pour que cela soit possible (et aussi tout simplement car je n'aime pas partir sans lecture), j'emmène quelques petites choses avec moi !
Je vais donc vous montrer ce que l'on appelle communément la PAL des vacances, mais que je renomme, car j'ai envie, le "Dans ma valise, il y a...".
Et il y a donc, en images, c'est plus fun:

Couverture AfterworldsCouverture Aristote et Dante découvrent les secrets de l’universCouverture La bibliothèque des coeurs cabossés

(Ces derniers sont des relectures, mais comme je ne me souviens plus tellement de l'histoire et que j'ai du temps, c'est un moment idéal pour les redécouvrir !)
 
Mais j'emmène aussi des magazines comme:
Une-11Capture d’écran 2015-03-31 à 14.25.28Couv_HS2 (1)

 Et vous, que lisez-vous ?
Bonnes vacances !!
 
Et à très vite (enfin...)
Coccinelle

Mes acquisitions... 22/07/2015


Quarante-troisième "Mes acquisitions" (oui oui, je suis précise). Voici...

Mes acquisitions du 22 juillet 2015 !

Hello, hello !

Aujourd'hui, j'ai eu la trèèès grande joie de recevoir de la part des éditions Sarbacane, l'une de leur nouveauté (qui sortira le 26 août): "Quelqu'un qu'on aime" de Séverine Vidal !! Ça a typiquement l'air d'une lecture pour l'été et j'ai donc bien hâte de la lire ! Merci à eux !
 
 Hâte de me plonger dedans ! ☼
Bonnes lectures à vous !
À très vite,
Coccinelle

lundi 20 juillet 2015

C'est lundi, que lisez-vous ?... 20/07/2015


Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:

Les Misérables tome 1, de Victor Hugo. J'ai bien aimé, mais c'est vrai que certains moments sont assez longs...

Que suis-je en train de lire ?

En ce moment, je lis:

Les Misérables tome 2, de Victor Hugo.

 

Que vais-je lire ensuite ?

Ensuite, je compte lire:

Encore une fois, je ne vais rien dire, car je ne pense pas réussir à lire autre chose de la semaine.

Une merveilleuse semaine à vous ! ☼
Et bonnes lectures !

À très vite,
Coccinelle

samedi 18 juillet 2015

Les misérables tome 1

 Couverture Les Misérables (2 tomes), tome 1
Les misérables (tome 1)
de Victor Hugo
Éditions Folio Classique
913 pages
 
4ème de couverture:
Victor Hugo, écrivain engagé, entreprend ici un vaste réquisitoire social. Dans cette épopée que sont Les Misérables, parus en 1862, il peint une fresque riche en couleurs. Loin de n'être que le récit de la réhabilitation d'un forçat évadé victime de la société, Les Misérables sont avant tout l'histoire du peuple de Paris. Jean Valjean, et le lien qui l'unit à Cosette, en est le fil conducteur et le symbole. À travers sa vie et ses rencontres apparaît l'image d'une humanité misérable mais pleine de grandeur, dont il semble l'archétype. Homme du peuple par excellence, damné et accablé par les humiliations successives, Jean Valjean prend sur lui le péché du monde et l'expie. Dans son effort incessant pour se racheter, il assume un destin tragique qui nous envoie le reflet de l'humanité en marche.

Mon avis:
Le livre:
"Les Misérables" est un classique que je veux lire depuis un sacré moment. Tout simplement, premièrement, car il est très connu et que j'avais envie de découvrir la vie de Cosette et de Jean Valjean et, deuxièmement, car je n'avais encore jamais lu de Victor Hugo.
Près d'un an et demi après l'avoir ajouté à ma PAL (enfin, je ne connaissais pas ce nom n'ayant pas encore découvert la blogo), je me suis donc lancée dans cette lecture, pendant cette période de grandes vacances, avouons-le, plutôt propice aux gros pavés comme celui-là.
Et ce pavé est même tellement gros que je l'ai dans une édition en deux volumes que je vais vous chroniquer séparément pour vous éviter un mois d'attente pendant lequel le blog serait quasiment "mort".

J'avais assez peur du nombre de pages, je ne vais pas le cacher, et c'est entre autre pour cela que j'ai mis autant de temps à franchir le cap. Mais ce n'étaient pas seulement des 1800 pages et quelques que les deux tomes cumulaient qui me "repoussaient" mais plutôt l'appréhension d'avoir affaire à 1800 pages complexes et lourdes, c'est-à-dire quasiment impossible à lire.
Heureusement, j'ai été plutôt rassurée sur ce point... À demi-teinte, disons.
L'écriture est assez classique mais reste jolie, et je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer la présence explicite de l'auteur dans les lignes ce qui est relativement rare (surtout à l'époque, j'imagine) et donc original.
À contrario, même si certains passages se lisent avec fluidité et facilité, j'ai pas mal peiné avec d'autres, généralement à cause des longues descriptions (dont on ne comprend parfois pas l'utilité) ou encore tout simplement de la complexité due aux faits précis évoqués que je ne connaissais pas.
Certains passages étaient même tellement longs en descriptions sur des événements, disons-le, peu utiles pour le livre, que, pour la première fois, j'ai osé sauter quelques pages. Mais je pars du principe que la lecture est censée rester un plaisir et que si pour cela il faut au lecteur passer quelques passages ennuyants, alors il a le droit de le faire.

Les personnages sont vrais et pourraient avoir vraiment existé, je pense d'ailleurs que c'est le cas pour certains d'entre eux. On les apprécie tous, pour leurs bons ou pour leurs mauvais côtés et on peut tous leur trouver des circonstances atténuantes à leurs actes lorsque c'est nécessaire.
M. Myriel, par exemple, est un être plein de bonté et d'amour pour son prochain et qui ne dévie jamais de ses croyances. Il vit pauvrement et donne généreusement de l'argent aux plus démunis que lui.

Après un début assez long (les 100 premières pages pour vous faire une idée, et encore c'est écrit petit) durant la lecture duquel je ne voyais pas du tout où cela pouvait bien me mener, on se prend finalement assez facilement dans l'histoire grâce à l'arrivée de Jean Valjean qui remet du dynamisme notamment dans l'écriture.
Jean Valjean, ce personnage bourru, confronté aux difficultés du retour à la vie après 19 ans de bagne, est un être attachant voire même enfantin pour peu qu'on le traite en homme. Il est poursuivi par son identité d'ancien forçat et par sa haine de l'humanité. Il se bat avec les Hommes mais aussi avec lui-même pour retrouver la distinction entre le bien et le mal.
C'est un personnage évidemment extraordinaire que j'ai immédiatement beaucoup aimé.

On rencontre ensuite, sans avoir été prévenus et sans comprendre pourquoi on quittait ainsi Jean, Fantine, jeune fille au coeur pur et à la passion véridique. Son histoire est terriblement injuste et révoltante. Elle se fait berner sans s'en apercevoir, et c'est bien là ce qui est le plus triste.
Et puis Cosette... Cette jeune fille innocente, cette jeune Cendrillon au milieu de ces être cruels, les Thénardier... Douce, pur, adorable, j'ai très envie de la voir encore des pages et des pages.

Finalement, on fait connaissance dans la troisième partie (à cheval sur les deux tomes de cette édition-ci) Marius, dont la vie témoigne encore une fois de l'amour des bons et de la cruauté des mauvais, à cela près que ceux-ci sont eux-mêmes dictés par l'amour.
Honnêtement, je n'ai pas aimé cette troisième partie, j'espère que ça s'arrangera par la suite.

J'avais quelques fois l'impression de ne faire que des bonds, allant de personnage en personnage sans que cela n'ait de sens (avant de le saisir, forcément). Cela a entraîné de nombreuses montées en flèches du côté de l'ennui avant que, encore une fois, un événement fasse que la lecture devienne soudain beaucoup plus facile.

Mon avis final:
Je ne vais pas présenter tous les personnages, mais sachez que je les ai tous aimé, même si j'avais quelques fois l'impression d'être baladée de l'un à l'autre...
L'écriture et certains passages sont parfois soporifiques, mais l'histoire est tellement portante que je ne peux pas trop en vouloir à Victor Hugo, même si évidemment cela m'empêche le coup de coeur.

lundi 13 juillet 2015

C'est lundi, que lisez-vous ?... 13/07/2015


Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:

Le tome 7 de Harry Potter: "Et les reliques de la mort" de J.K. Rowling, une relecture plus que plaisante ! J'ai vraiment adoré ce livre (encore un gros coup de cœur) ! Comme quoi, les relectures de saga coup de cœurs ne peuvent être que de bonnes surprises à nouveau.

http://img.livraddict.com/covers/80/80793/couv34263255.jpg

J'avais ensuite besoin d'une petite lecture, facile à lire et sans prise de tête. Mon choix s'est très vite porté sur "Charlie et le grand ascenseur de verre" de Roald Dahl. Encore une fois une relecture, mais je ne m'en souvenais tellement plus que cela aurait très bien pu être la première fois que je le lisais. C'est un humour étrange mais qui personnellement me plaît bien. Bref: j'ai adoré !

Couverture Charlie et le grand ascenseur de verre

Que suis-je en train de lire ?

En ce moment, je lis:

(Et je me suis attaquée à gros) Les Misérables tome 1, de Victor Hugo. J'ai une édition en deux tomes de... 900 pages chacun ! Je vous présente donc les deux plus gros bouquins de ma bibliothèque ! Cela faisait plus d'un an et demi je crois qu'ils attendaient d'être lus, et quoi de mieux que les grandes vacances pour en lire ? :)


Que vais-je lire ensuite ?

Ensuite, je compte lire:

Hum... C'est déjà un miracle si j'arrive à lire 900 pages écrites en tout petit en une semaine, vous ne trouvez pas ?

Une extraordinaire semaine à vous ! ☼
Et bonnes lectures !

À très vite,
Coccinelle

samedi 11 juillet 2015

Charlie et le grand ascenseur de verre

Couverture Charlie et le grand ascenseur de verre
Charlie et le grand ascenseur de verre,
de Roald Dahl
Éditions Folio Junior
197 pages
 
4ème de couverture:
Charlie a gagné la fabuleuse chocolaterie de Willy Wonka, qu'il survole maintenant à bord d'un extraordinaire engin, le grand ascenseur de verre, en compagnie de toute sa famille. Mais une fausse manœuvre projette l'ascenseur dans l'espace. Un espace qu'ils découvrent peuplé d'êtres fantastiques et monstrueux, les Kpouts Vernicieux, terreurs de l'univers interstellaire, contre lesquels ils vont livrer une terrible bataille...
 
Mon avis:
Le livre:
Après les géniallissimes lectures que j'ai faites avec les Harry Potter, je savais que j'aurais du mal à me replonger directement et dans un gros livre, et dans un monde auquel j'aurais véritablement envie de faire attention. Bref: je ne voulais pas trop réfléchir. Mon choix s'est donc porté sur ce roman jeunesse, que j'avais déjà lu et que je savais qu'il serait une bonne lecture sans prise de tête.
Et ce fut le cas !
 
Charlie et le grand ascenseur de verre met en place une histoire abracadabrante et incroyablement magique qui plonge en enfance avec des personnages complètement loufoques et absurdes (comme Wonka, ou encore le Président, niais et sot dicté par sa nounou, dont tout le monde se moque) sur un ton humoristique détaché et étrange qui interpelle et personnellement me plaît.
Par contre, quand j'étais plus jeune, cet humour un peu grinçant et particulier me dérangeait parfois... Mais bon, c'est l'humour Roald Dahl ! Si vous avez lu d'autres livres de lui, je pense que vous voyez ce que je veux dire !
 
On voyage donc dans le grand ascenseur de verre à travers l'espace, sous les caméras du monde entier et le regard du Président des États-Unis.
Ça n'a absolument aucun sens et personne ne semble s'en étonner mais c'est ce qui fait rire. Et ça m'a, d'ailleurs, pas mal fait rire (bien plus que lors de ma première lecture) !!
 
Seul bémol, et encore, c'est que l'histoire est un peu... courte...
 
Mon avis final:
C'est terriblement délicieusement idiot que l'on en redemande !
Ne vous attendez donc pas à de la logique pure et dure puisque ce bouquin en est dépourvu !
Sachez juste que je donne mon avis sur ce livre sans jamais avoir lu le tome d'avant, c'est-à-dire Charlie Et La Chocolaterie.
 

jeudi 9 juillet 2015

Harry Potter tome 7: "Et les Reliques de la Mort"

Couverture Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la Mort
Harry Potter tome 7: "Et les Reliques de la Mort"
de J.K. Rowling
Éditions Folio Junior
882 pages

4ème de couverture:
Cette année, Harry a dix-sept ans et ne retourne pas à Poudlard. Avec Ron et Hermione, il se consacre à la dernière mission confiée par Dumbledore. Mais le Seigneur des Ténèbres règne en maître. Traqués, les trois fidèles amis sont contraints à la clandestinité. D'épreuves en révélations, le courage, les choix et les sacrifices de Harry seront déterminants dans la lutte contre les forces du mal.
 
Mon avis:
Le livre:
Ce tome-ci commence presque immédiatement, en plongeant dans l'action et du coup dans l'ambiance que l'on risque de retrouver dans les pages suivantes.
 
On passe ainsi d'émotions en émotions, de la peur, à la tristesse, au stress, au bonheur et donc une impression de chaleur, l'amour, l'amitié, la soif d'aventure, l'excitation...
Certains passages seront ainsi remplis d'allégresse, comme Spoiler: le mariage de Fleur et Bill, l'annonce de l'enfant de Tonks et Lupin, les retrouvailles ou quand Ron, Hermione et Harry avancent enfin dans leur quête.
 
D'autres seront beaucoup plus tristes et empreints d'une étrange mélancolie comme par exemple Spoiler: la séparation définitive avec les Dursley, la perte de l'oreille de George, la mort de Fol Œil et Hedwige, ainsi que celles de Dobby et Fred...
 
Il y a une totale opposition de sentiments qui nous plonge dans une sorte de confusion tout à fait maîtrisée et c'est en partie elle (la confusion) qui rend la lecture aussi agréable: car l'on sent que tout ce que l'on pensait ancré est finalement assez précaire, capable de s'écrouler tout à coup, ce qui nous permet de nous sentir au plus proche des personnages, qui sont tout autant perdus.
 
Attention, spoilers sur ce paragraphe !
Ainsi, après avoir acquis leurs biens légués par Dumbledore, Harry, Ron et Hermione s'engagent sur la route sinueuse des horcruxes et des reliques de la mort dont la recherche demeure bien compliquée. Plongés en parallèle dans le passé de Dumbledore et Rogue et la recherche de leurs "véritables personnalités", ils vont voyager en croisant de nombreuses attaques, de multiples meurtres et disparitions et en s'infiltrant avec grandiose dans des endroits où la troupe traquée n'auraient jamais dû mettre les pieds tels que le Ministère et Gringotts. Ces moments sont extraordinaires, tout comme celui passé chez les Malefoy, chez Bathilda Tourdesac (absolument terrifiant, à glacer le sang) et à la fin à Poudlard. Le fait que Harry et ses amis ne soient pas en cours à Poudlard est une idée vraiment sympa qui fait de ce tome-ci un tome tout à fait à part dont l'intrigue ne se situe pas dans l'enceinte connue.
Leur quête ne sera pas simple, car les disputes ne seront jamais loin, nous provocant, à nous aussi, une certaine exaspération et crainte. Les trahisons pointent évidemment elles aussi le bout de leur nez.
Je n'en ai pas parlé, mais j'ai adoré le principe de PotterVeille et du fait que Voldemort soir devenu un mot tabou.
 
Le seul moment qui m'a dérangé finalement dans ce livre, c'est l'épilogue... Lors de ma première lecture je l'avais trouvé bien mais sans plus, je me rends compte aujourd'hui de sa faiblesse... Alors que le passage juste avant était plein de puissance et boostait le lecteur, l'épilogue "ramollit" immédiatement tout en décevant...
 
Ce tome tout en puissance met en scènes des personnages de plus en plus travaillés et de plus en plus attachants, dont Harry que l'on sent grandir à travers ses pensées et les sorts qu'il ose lancer. D'ailleurs, l'évolution de Harry se ressent aussi bien sur ce tome qu'en prenant les 7 tomes en globalité.
 
Tous les thèmes abordés ici font d'une manière ou d'une autre référence à de véritables éléments de notre monde, ce que je trouve tout à fait grandiose de la part de l'auteur, et je pense que même de cette manière cachée, les Harry Potter peuvent apporter énormément.
Pour rester sur les thèmes abordés, il est vrai que j'ai été beaucoup plus émue, que j'ai beaucoup plus ressenti et compris ce qui se passait maintenant que lorsque j'avais 9 ans, probablement grâce à mes quelques années de plus et à l'expérience que j'ai gagné.
 
Mon avis final:
En tous cas, j'ai été plus qu'agréablement surprise de voir qu'après toutes ces années, j'aimais autant, sinon plus, l'univers de ce plus si petit que cela sorcier à lunettes. Une aventure qui arrive à vous retourner le cerveau, à vous plonger dans de sentiments incroyables et à vous pousser au-devant des aventures et de l'énorme quantité d'heures de lectures tant vous serez pris au tripes par ces personnages, leurs aventures et l'univers.
 

lundi 6 juillet 2015

C'est lundi, que lisez-vous ? ... 06/07/2015


Ce rendez-vous a été initialement créé par Mallou.
Le récapitulatif se fait chez Galleane.

Nous y répondons à trois questions:

Qu'ai-je lu cette semaine ?

Cette semaine, j'ai lu:

Très peu. En fait je n'étais pas là de vendredi matin à dimanche soir puisque je suis allée à l'expo Harry Potter, à la Japan Expo et à l'expo Aardman, ce qui a considérablement diminué le temps de lecture possible.

Je n'ai donc eu le temps de lire qu'un seul livre, mais pas des moindre, puisqu'il s'agit du gros pavé qu'est le tome 6 de Harry Potter: "Et le prince de sang-mêlé" de J.K. Rowling qui fut, là encore, un gros coup de cœur !

Couverture Harry Potter, tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

Que suis-je en train de lire ?

En ce moment, je lis:

Le tome 7 de Harry Potter: "Et les reliques de la mort" de J.K. Rowling, car après la fin du 6, j'étais obligé d'enchaîner directement avec la fin !

http://img.livraddict.com/covers/80/80793/couv34263255.jpg

Que vais-je lire ensuite ?

Ensuite, je compte lire:

Je changerai probablement d'avis, mais pour l'instant, je suis plutôt d'avis de lire "La bibliothèque des coeurs cabossés" de Katarina Bivald !

http://img.livraddict.com/covers/144/144034/couv48880769.jpg 

Une merveilleuse semaine à vous, avec un peu moins de chaleur si possible ! ☼
Et bonnes lectures !

À très vite,
Coccinelle

Harry Potter tome 6: "Et le Prince de Sang-Mêlé"

 Couverture Harry Potter, tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
 Harry Potter tome 6: "Et le Prince de Sang-Mêlé"
de J.K. Rowling
Éditions Folio Junior
747 pages

4ème de couverture:
Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione.
Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l'entraîner ?

Mon avis:
Le livre:
Attention, spoilers !
Depuis la déclaration officielle du retour de Voldemort, tout le monde, y compris les Molus, sentent que plus rien ne va. Tout le monde est impliqué dans cette future guerre qui ne va pas manquer d'éclater.
On sent que l'ambiance, au fur et à mesure des tomes, s'assombrit, avec un monde moins heureux, de nombreux blessés, morts et disparus.

Alors que Harry hérite des biens de Sirius (et donc de Kreattur), Fudge se retrouve écarter du ministère, Dumbledore a un main morte résultat d'un étrange événement, Ollivander a disparu...
À l'école, alors que Harry continue ses études pour devenir Auror après avoir eu les B.U.S.E nécessaires, il devient capitaine de l'équipe de quidditch de Griffondor, suit des cours particuliers avec Dumbledore au coeur des souvenirs et Rogue est à présent professeur de Défense contre les forces du mal en étant remplacé en potions par Horace Slughorn. Dans cette matière, il sera aidé par le mystérieux manuel du Prince de Sang-Mêlé dont il va chercher l'identité.
Mais surtout, à côté des cours de transplanage, des disputes incessantes entre Ron et Hermione et de ses sentiments naissants pour Ginny, il va enquêté sur Malefoy et Rogue, qui sont plutôt ambigües tous les deux: Rogue est-il si gentil que cela, Malefoy si mauvais qu'il veut bien le laisser penser ?

Dans ce tourbillon d'événements et d'émotions, dans cet amour et cette amitié incroyables, au milieu de ces personnages extrêmement attachants et intéressants, on vit une année à Poudlard riche en découvertes, et c'est bien un des rares livres dans lequel les aventure amoureuses et les disputes amicales ne m'énervent pas !
Le mystère et le suspens sont bien présents, on brûle de voir comment la vie de nos héros va se dérouler, ce qu'ils vont apprendre et nous avec, sur Voldemort et ses agissements.
En plus, cette fin époustouflante donne plus qu'envie de se plonger dans le tome 7 sans attendre !

Mon avis final:
Encore un très beau livre. Il est indéniablement bourré d'une quantité incroyable de petites choses qui toutes ensembles donnent l'un des meilleurs livres jamais écrit à ma connaissance !

dimanche 5 juillet 2015

Avis film #17: Les chemins de la liberté, La famille Bélier, Paddington

Salut à toutes et à tous !

Me revoilà pour vous parler à nouveau de films (oui oui). Et pour ne pas passer trop de temps à blablater, je vais commencer tout de suite !

Les Chemins de la liberté : affiche 
° Le premier dont je vais vous parler est Les chemins de la liberté de Peter Weir. Ce drame se passe tout d'abord en Sibérie où une bande d'hommes s'enfuient d'un camp de travaux communiste et vont franchir des milliers de kilomètres et plusieurs pays afin d'atteindre l'Inde.
Les paysages sont beaux, l'histoire est globalement intéressante et les deux heures et quart passent relativement rapidement. Certains passages sont un peu ennuyants et parfois un peu rapides sachant la durée réelle de leur trajet. Car oui, ce film est inspiré d'une histoire vraie.
J'ai apprécié, mais c'est vrai qu'il ne se passe d'une certaine manière pas grand-chose et c'est assez dommage. Un bon film tout de même !

La Famille Bélier : Affiche 
° J'ai ensuite découvert (enfin !) la fameuse Famille Bélier d'Éric Lartigau, que j'ai beaucoup aimé ! Certains films du genre m'ont beaucoup plus plu que celui-là, mais les musiques de Michel Sardou, très présentes et très bien interprétées, permettent de passez un très bon moment, ainsi que le fait que la famille soit sourde ce qui donne lieu à des scène assez sympas. Le langage des signes est un moyen de communication qui m'a toujours passionné et que j'aimerais beaucoup apprendre.
Par contre, je n'ai pas trouvé le film si drôle que cela, ni si triste d'ailleurs (à part à la fin) même lorsqu'il était censé l'être, et c'est vrai que le paquet de stéréotypes sur les ados m'a assez vite lassée si bien que mon personnage préféré a été finalement le professeur de musique, Monsieur Tomasson.
À part ça, c'est évidemment un bon film à voir en famille, qui ne m'a pas plus touchée que cela par rapport aux avis que j'avais pu entendre et lire dessus malheureusement.

Paddington : Affiche

° Et pour finir, j'ai vu un film qui me tentait depuis un moment, Paddington de Paul King. C'est assez jeunesse, mais comme je m'en doutais avant de le voir, je n'ai pas été surprise, ni déçue ! Certaines scènes sont complètement abracadabrantes mais amusantes et d'autres un peu étranges et du coup dérangeantes dans un tel film.
L'ensemble fonctionne bien voire très bien, et c'est assez fun et on rit pas mal !
Il existe de nombreuses affiches différentes, toutes plus belles les unes que les autres, mais j'avais envie de mettre celle-là ^^
Et voilà !
J'espère que ça vous a plu !
À très vite,
Coccinelle

vendredi 3 juillet 2015

Tag 100% films

Salut à toutes et à tous !
En me baladant sur youtube je suis tombée sur une vidéo tag de Le Livre Ouvert, qui est le tag 100% films. Et j'avais très envie de vous la faire, donc c'est parti !

1. Quel film as-tu vu le plus récemment ?
Paddington, l'histoire d'un ours dans Londres. C'est assez marrant et bon-enfant.

2. Le film que tu as le plus envie de voir en ce moment ?
En fait, aucun...

3. Un film qui fait pleurer ?
Sans hésitation Hatchi. Ce film est très émouvant, encore plus lorsque l'on sait qu'il est inspiré d'une histoire vraie.

4. Un film qui fait rire ?
Les OSS 117 ne sont pas trop mal dans le genre, mais il faut aimer l'humour un peu "débile" ^^

5. Un film a suspens (thriller) ?
J'avais beaucoup aimé Misery dont je vous ai déjà parlé et qui est l'adaptation du livre de Stephen King, ainsi que Le Prestige et Usual Suspect mais je ne me souviens plus tant que ça de celui-là.

6. Un film a voir en famille ?
Beaucoup, beaucoup, trop ! Je vais plutôt citer des films d'animation, comme Toy Story, Monstres et Compagnie, Kuzco, El Dorado, Chicken Run, L'Âge de Glace, ou bien La véritable histoire du Petit Chaperon Rouge qui est hilarant, mais il y en a d'autres bien entendu. Ces films auraient très bien pu se retrouver aussi dans la catégorie "qui fait rire" bien entendu, mais je ne pouvais pas tous les mettre partout.
 
7. Un film romantique ?
Je n'ai aucun nom qui me vient à l'esprit, désolée.

8.  Un beau film ?
Il y en a tellement ! Gladiator par exemple, Into The Wild ou encore Amélie Poulain !

9. Un film qui fait peur ?
Les films ne me font pas tellement peur donc ça va être compliqué... Ceux qui me fichent le plus les chocottes sont ceux à suspens, donc allez voir à la question 5 :)

10. Un film qui ne vaut pas la peine ?
Il y a des films que je n'ai pas aimé voire détesté, mais je pense qu'ils valent tous la peine, et que surtout ils dépendent des spectateurs...

11. Un film pour un jour férié ?
Un Disney, comme Aladdin ou Mulan par exemple peut très bien faire l'affaire ^^

12. Un dessin animé ?
Dessin-animé comme dessin-animé que l'on regarde le matin à la télé ? Et bien alors sans hésitation Bob L'Éponge, qui me fait toujours aussi rire, et dernièrement Souvenirs de Gravity Falls !

13. Un film que tout le monde doit avoir vu ?
Les Retour Vers le Futur, trois de mes films préférés de tous les temps !

14. Le film que j'ai vu le plus de fois ?
Le château dans le ciel des studios Ghibli ne doit pas être trop mal classé à mon avis, mais Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre doit rentrer dans le classement aussi je pense ^^

15. Un documentaire ?
Honnêtement, je n'ai pas souvenir d'avoir vu beaucoup de documentaire, donc je vais vous en donner un que j'ai vu il n'y a pas longtemps Les chemins de l'école.

Et voilà, j'espère que ce tag vous a plu et que vous ne m'en voulez pas trop d'avoir esquivé certaines questions !

À très vite,
Coccinelle