mercredi 19 août 2015

Afterworlds

Couverture Afterworlds
Afterworlds,
de Scott Westerfeld
Éditions Pocket Jeunesse
670 pages

4ème de couverture:
L'une l'écrit, l'autre le vit.
 
Darcy Patel, dix-huit ans, a mis l'université entre parenthèses. Elle vient de signer un contrat pour publier son premier roman, Afterworlds. L'histoire de Lizzie, une ado qui échappe de justesse à une attaque terroriste en simulant la mort.
 
Tandis que Darcy écrit et plonge dans l'effervescence de la série littéraire new-yorkaise, Lizzie passe de notre monde à un monde intermédiaire, un lieu entre la vie et la mort, où elle va dénouer les secrets de son passé... et rencontrer le garçon de ses rêves.
 
Mon avis:
La couverture:
Simple, mais en même temps tellement belle !!
 
Le livre:
C'est toujours compliqué de lire d'autres livres d'un auteur qui nous a largement plu par le passé, et ça le fut cette fois-ci encore puisque j'ai lu et adoré sa saga Uglies il y a plusieurs années. Et comme ça l'est toujours dans ce cas-là, j'attendais énormément de Afterworlds... surtout que le sujet me tentait beaucoup !
 
L'idée des deux histoires parallèles est donc, vous l'aurez compris, excellente ! Elle n'est malheureusement pas poussée au maximum de son potentiel. Je m'explique: j'aurais aimé trouvé plus de répercussions entre Darcy et Lizzie, alors que là elle vivent chacune de leur côté sans que l'on sente un lien entre elle. Par exemple, on ne sent pas assez que l'histoire de Lizzie est en fait entièrement imaginaire, que c'est un livre.
Par contre, on retrouve quand même deux ou trois éléments dans le livre de Darcy par rapport à sa vie et c'est plutôt sympa pour le lecteur de les reconnaître, surtout que l'on sait à quoi ils font "réellement" référence.
J'ai aimé aussi lire la version définitive de l'histoire de Lizzie et pas le premier jet de Darcy. On peut voir les transformations effectuées par cette dernière lors de sa réécriture.
 
Les deux héroïnes m'ont plu, avec deux mondes totalement différents: celui de Lizzie est plus sombre, plus inquiétant, entre le réalité et aussi... la religion indoue (!), parfois à la limite de l'horreur mais parfois aussi de la romance... ce qui est bien dommage (pour la romance), surtout qu'elle (toujours la romance) est fantastique, du genre que l'on a déjà vu maintes et maintes fois, et du genre assez gnian-gnian !
 
Ce que l'on apprend sur les fantômes et l'au-delà est très intéressant par contre. Pareil avec les mondes complexes que sont ceux de l'édition, de l'écriture et de New-York, sauf que le fait qu'il y ait -encore !- une histoire d'amour m'a soûlée... même si elles passent relativement bien, surtout qu'elles ne sont pas le centre des événements.
 
La fin n'est pas extra, mais elle a le mérite de laisser une vraie impression de "fin", d'une certaine douceur sans être tout rose non plus.
 
Mon avis final:
Le roman n'est donc au final pas au niveau de mes espérances, notamment car l'idée des deux histoires en un n'est selon moi pas assez poussée et car les histoires d'amour m'ont un peu gavée... À part ça, je me suis vraiment attachée aux héroïnes et à leurs vies, plus précisément lorsque Darcy parle "livres" et Lizzie "au-delà".

8 commentaires:

  1. Dommage... C'est tout de même un livre qui me tente =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout n'est pas à jeter, donc c'est possible que tu trouves ton bonheur :)

      Supprimer
  2. Même si ton avis n'est pas très positive, tu me donnes quand même envie de le lire ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'hésitais beaucoup avec ce livre mais tu n'es pas la seule a avoir un avis pas très enthousiaste, je ne vais peut-être pas l'acheter ! :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah je sais pas, on ne peut jamais savoir si on va aimer un livre ou pas avant de l'avoir lu, mais c'est à toi de voir ;)

      Supprimer
  4. J'ai eu beaucoup de mal avec ce roman que je n'ai pas apprécié finalement :(.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aimé pas mal de choses dans ce livre, mais je comprends que tu n'aies pas accroché :/

      Supprimer