lundi 22 février 2016

La guerre des mercredis

Couverture La guerre des mercredis
La guerre des mercredis,
de Gary D. Schmidt
Éditions L'École des Loisirs
384 pages
Sortie le 20 Janvier 2016

4ème de couverture:
S’il y a un élève du collège que Mme Baker, la prof d’anglais, ne peut pas voir en peinture, c’est bien lui, Holling Hoodhood.
Chaque mercredi, alors que la moitié de la classe de cinquième est dispensée de cours pour se rendre à la synagogue, et que l’autre moitié va au cathéchisme à l’église de la paroisse, Holling Hoodhood, qui n’est ni juif ni catholique, est le seul et unique élève à rester en cours avec Mme Baker.
Elle le lui fait payer. Cela fait plusieurs mercredis qu’il nettoie les tableaux, dépoussière les effaceurs, retire les toiles d’araignée, décrasse les fenêtres. Et voilà que Mme Baker s’est mis en tête de lui faire lire du Shakespeare ! Encore un stratagème pour le faire périr d’ennui.
Pendant que Holling Hoodhood découvre La tempête et s’aperçoit que Mme Baker est moins mauvaise qu’elle n’en a l’air. Pendant ce temps, l’histoire des États-Unis suit son cours. Robert Kennedy se porte candidat à la présidence, la lutte pour les droits civiques prend de l’ampleur, la guerre du Vietnam fait rage… Nous sommes en 1968, et l’Amérique s’apprête à vivre l’une des années les plus violentes de son histoire.
Mon avis:
Le livre:
Je suis obligée de commencer cet article par un remerciement des plus sincères envers la maison d'éditions L'École des Loisirs, et plus particulièrement envers Coline, l'attachée de presse de cette maison d'éditions. Pourquoi ? Car ce roman est tout simplement ma plus belle lecture de l'année jusqu'à maintenant et même la plus belle depuis un bon moment. Un vrai coup au coeur, un vrai coup de cœur.

Madame Baker, Holling Hoodhood, autant de personnages terriblement attachants qui m'ont tout droit replongée en enfance, m'envahissant de doux souvenirs et de mélancolie. Cela m'a donné envie de profiter à fond de la vie, comme ce petit frère gaffeur sur lequel le destin s'acharne. Un petit frère gaffeur assez enfantin et perdu, qui prend les livres comme référence et qui a du mal à communiquer avec ses parents, dont le travail est la seule préoccupation, et avec sa soeur, rebelle, qui voudrait qu'il se détache plus du cocon familial. Un petit frère gaffeur qui trouve néanmoins son chemin et grandi en se forgeant sa vision du monde et des relations.

À travers toutes ses aventures, aussi marrantes que divertissantes, telles que celle des chous à la crème, des lectures Shakespeariennes, des rats ou du base-ball, on s'interroge sur la nature profonde du personnage de Madame Baker tout en revivant les vieilles angoisses du collège.

Mais tout n'est pas rose non plus, et l'on retrouve un aspect plus profond, s'inscrivant en partie dans un contexte historique réel. La recherche de soi, la perfidie entre élèves et entre professeurs et élèves en font évidemment parti mais je pensais en premier lieu à la Guerre du Vietnam qui touche autant les personnages que les lecteurs sans être trop présente. On entre-aperçoit également la "guerre" du Flower Power... 

On se prend tellement d'affection et l'on se sent tellement impliqués (ou du moins me suis-je sentie tellement impliquée) que les larmes m'ont guettée plus d'une fois et que mon ventre s'est régulièrement serré... 
 
Mon avis final:
La guerre des mercredis a été pour moi tout autant un roman coup de poing qu'un roman doudou et il est très certainement un roman coup de coeur que je garderai pour un sacré moment, au fur et à mesure de mes déplacements.
 
Livre reçu et lu en partenariat avec les Éditions L'École des Loisirs
Un énorme merci à vous pour cet énorme coup de coeur !
(Mon avis est 100% sincère)

4 commentaires:

  1. Eh bien tu donnes envie de découvrir ce livre ^^!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est un livre que je recommanderai plus d'une fois ^^

      Supprimer
  2. Ce roman à l'air super, surtout que j'aime beaucoup les histoires se déroulant dans ce contexte :) Je note !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout ce livre, et ton coup de cœur me donne très envie :) !

    PS : Je t'ai tagué pour le Liebster award tag ici (:
    http://un-univers-de-livres.blogspot.fr/2016/02/17-tag-liebster-award-tag-troisieme.html

    Bisous♥

    RépondreSupprimer