samedi 3 septembre 2016

Les séries de cet été: Quantico, Forever et Humans

Cet été, comme tous les étés je crois, j'apprécie particulièrement regarder des séries le matin (en replay la plupart du temps). Je n'ai pas le temps en temps normal, et pourtant, je trouve que c'est un moyen de se détendre, de découvrir de nouvelles histoires, de nouveaux personnages, et cela ne fourni pas du tout la même sensation qu'un roman par exemple. Ah, et n'oublions pas: quand on ne fait pas grand-chose, ça occupe !

J'ai regardé plusieurs débuts de série. J'ai très vite arrêté un grand nombre d'entre elles dont je n'ai pas retenu les noms. Je vais plutôt vous parler de celles que j'ai suivi, et qui m'ont vraiment plu.

On va commencer en douceur avec celle dont tout le monde parle: Quantico ! Je connais l'enthousiasme qu'il y a eu autours de cette série, mais au risque de vous décevoir, je ne le partage pas. Alors certes, les acteurs jouent bien (et Alex est jolie), et assister à la formation spéciale des agents spéciaux du FBI est une très bonne idée. Mais que serait une série réunissant plein de jeunes sans de grands secrets ? Sans sexe ? Je trouve cela un peu trop classique, même si ça fonctionne bien et que l'on a envie de mieux découvrir les personnages et de voir comment leurs situations va s'améliorer...
Dans le présent (donc après la formation à Quantico), Alex Parrish, l'un des agents, est accusée d'attentat terroriste, et c'est à travers des flash-back que l'on fait connaissance avec ces petits camarades et que l'on essaie de comprendre qui est le vrai méchant derrière tout ça. Et bien maintenant que je le sais, je trouve cela dommage qu'aucun indice n'ait été glissé pour que l'on puisse aussi chercher en temps que spectateurs... à moins que je ne sois mauvaise langue et que je ne les ai tout simplement pas trouvés, même en y repensant... Un dernier avis négatif et je m'arrête là, promis ! Certains moments du scénario sont juste complètement irréalistes ! Alex et tous ces acolytes réagissent parfois d'une manière tellement abracadabrante, tellement illogique, que l'on ne comprend pas comment ils aient pu espérer une seule seconde que leur plan réussira. Ils agissent parfois tout simplement au contraire de la logique !
En dehors de ces quelques points qui me peinent, Quantico est une série que j'ai beaucoup appréciée, et dont j'attendais la suite avec impatience, comme quoi, ce n'était pas si dérangeant que cela ^^


J'ai ensuite regardé Forever, une série composée d'une saison de 22 épisodes. La suite a été annulée faute d'audience aux Etats-Unis. Et ça, c'est vraiment dommage. De mon avis, Forever est une excellente série qui aurait largement mérité de continuer. Heureusement que l'on ait quand même droit à une vraie fin et que l'histoire ne se coupe pas brutalement.
On y trouve le Docteur Henry Morgan, un médecin légiste... immortel. Son choix de métier n'est pas tout à fait anodin, puisqu'il cherche le remède à son problème: comment mourir pour de vrai (même si personne ne cherche vraiment la mort, même pas lui). Sa culture, son observation et son grand esprit de déduction font de lui un médecin légiste hors pair, ce qu'il l'amènera à enquêter avec la détective Jo Martinez sur de nombreuses enquêtes criminelles. À travers ces meurtres, ces coupables et ces petits éléments de la vie auxquels il sera confrontés, Henry se remémorera des moments de sa vie passée, sa première mort, sa femme, etc. Heureusement qu'en cas de coup dur, il pourra toujours compter sur son fils adoptif, Abe, maintenant bien plus vieux que lui, du moins physiquement parlant.
Chaque enquête est très bien travaillée, prenante ce qu'il faut, suffisamment inquiétante. Alors certes, c'est une série policière, mais grâce aux personnages, Forever est bien plus que cela. Les liens qui unissent Abe et Henry sont chaleureux et nous mettent du baume au cœur. Tous les personnages sont plaisants à retrouver. Henry est terriblement attachant et on espère que seul le meilleur lui arrivera. Il y a une forme de tendresse qui se dégage de l'ensemble qui, rajoutée à l'intrigue de fond, accroche complètement le spectateur. Je ne saurais pas décrire exactement le sentiment que j'ai eu en visionnant les épisodes, mais je crois que la sympathie en a une part très importante. C'est touchant, ça parle d'amour impossible mais authentique, de confiance compliquée. De plus, un peu d'humour est présent, et ça ne fait pas de mal (comme le fait qu'en mourant, Henry réapparaît toujours nu dans l'eau, ce qui permet quelques scènes cocasses).
En bref, j'ai littéralement adoré Forever, et je regrette l'annulation de la saison 2.


Pour finir, je me suis lancée récemment dans Humans, une série encore en cours de réalisation comportant à ce jour 2 saisons de 8 épisodes chacune. Il s'agit en fait d'un remake de la série suédoise Real Humans, que j'ai toujours voulu voir, sans jamais en avoir la possibilité. Étant donné que Humans passe actuellement à la télé, je me suis dit: pourquoi pas ? J'ai lu que ceux ayant déjà vu Real Humans étaient en majorité bien déçus, donc je ne vous la recommande pas si vous êtes dans ce cas. Si ne l'avez vu jamais avant, et bien, encore une fois: pourquoi pas ? Je n'ai pas vu assez d'épisodes pour juger, contrairement à Quantico et Forever que j'ai vu en entier, mais pour l'instant, j'apprécie. Certains personnages manquent de travail et de charisme, ce qui fait que je ne me suis pas spécialement attachée à eux. Cela reflète dans un sens un peu mieux la réalité, cependant, je trouve que des personnages intéressants aident beaucoup à l'intérêt du spectateur. De plus, l'histoire me semble bizarrement un peu rapide, mais j'apprécie les questions posées par la série, ce qui est plutôt classique dans une série avec des robots. Car oui, c'est une histoire de robots, mais laissez-moi vous faire un résumé.
Dans ce monde, les robots ont pris une place très importante dans la société, en aidant dans les tâches ménagères chez les particuliers par exemple, ou en effectuant les tâches difficiles. Un père de famille en achète un, qui ne se révèlera pas comme les autres...
Je me demande ce que la suite de la série donnera, mais j'ai plutôt bon espoir.

À très vite,
Coccinelle

6 commentaires:

  1. La première saison de Quantico était pas mal... Mais, plus ça avançait moins j'étais dedans. Quant à Forever, absolument d'accord avec toi ; cette série méritait vraiment de continuer :) J'avais beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le début était plus entraînant que la suite, je trouve... :/
      Il faut croire que Forever a eu plus de succès en France qu'aux Etats-Unis, c'est vraiment dommage.

      Supprimer
  2. J'ai adoré Quantico personnellement ^_^ J'ai juste trouvé la fin un peu dommage, dans le sens où ce n'était pas forcément une grande surprise (même s'il n'y a pas d'indices, et je suis d'accord que ça aurait été bien, je soupçonnais ce personnage depuis un moment).

    RépondreSupprimer
  3. Moi qui attendait avec une impatience non-dissimulée la saison 2 de Forever... Je comprends mieux maintenant ! x)
    J'aurais tellement aimé une suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi ? xD
      Je trouve cela d'autant plus dommage que certaines autres séries continuent alors que je les trouve bien moins bonnes :/

      Supprimer