mardi 17 avril 2018

Les Rumeurs d'Issar tome 1: le talisman perdu

Bonjour bonjour !
Je reviens pour un petit article sur un livre qui me tient très à coeur. Si vous me connaissez depuis longtemps et que vous avez bonne mémoire, vous devrez comprendre en voyant le nom de l'autrice de ce roman. Au pire, j'explique quelques lignes plus bas, donc pas de soucis, vous n'allez pas être perdus.


Les Rumeurs d'Issar tome 1: Le Talisman Perdu
de Marie Caillet
Éditions Hachette
430 pages

Pincez-moi, j'ai l'impression de rêver. Est-ce bien le nom de l'autrice de L'Héritage des Darcer sur cette couverture ? A-t-elle sorti une nouvelle saga ? Bon, voilà à peu près ce qu'il s'est passé lorsque j'ai vu ce livre sur Twitter. Du coup, vous vous en saurez douté si vous connaissez l'amour que je porte pour l'Héritage des Darcer: je me suis empressée de l'acquérir pour pouvoir le savourer comme il se devait.
Bon, je ne vais pas vous mentir: je m'attendais à lire un roman chouette et c'est exactement ce que j'ai eu.

L'histoire prend place dans un monde aux allures orientales où la norme est de voyager à dos de tapis volant et où la magie est monnaie courante. En effet, la coutume veut qu'une fois par an, les habitants du Royaume d'Issar qui ont fêté leur quinzième anniversaire dans l'année se voient attribuer un talisman leur permettant d'utiliser les pouvoirs enfouis en eux depuis leur naissance et qui correspondent à leur signe astrologique. Les personnes du signe du feu par exemple, auront tendance à être plus sanguins que les autres. Edjan, lui, a reçu son talisman l'année précédente, comme tous les autres jeunes de quinze ans. Mais ce que celui-ci lui a révélé ne lui a pas plu. Lorsqu'il se rend au palais pour essayer d'être au moins reconnu pour ce qu'il est, le jour de la cérémonie, il apprend que tous les talismans ont été volés. Puis, par un concours de circonstances, il se retrouve à suivre Shaëll, la voleuse, dans sa mission à l'autre bout du pays.

J'ai lu ce roman il y a quelques temps déjà (ou ce qui me semble être quelques temps en tous cas), donc je ne me souviens pas très bien de toutes mes émotions lors de la lecture. Mais je me souviens, sans grande surprise, avoir trouvé le style très clair - évidemment -, avoir aimé l'univers et les personnages. Je ne sais pas comment dire, mais mine de rien, on y croit. Ça vit, c'est riche... Les talismans, les rumeurs, les trappes de téléportation, etc. Je regrette peut-être un peu que les différences entre les signes ne se ressentent pas plus que cela dans la lecture au niveau des caractères des habitants, mais ce n'est finalement pas trop grave.
L'aspect un peu plan-plan de l'Ange Kez, le mauvais caractère de Shaëll, le trouble d'Edjan qui se retrouve à ne pas bien savoir ce qu'il veut... sans oublier ce cher Phélénas et ce Mouchard sur j'ai envie d'en savoir bien plus, tout ça m'a transporté sans que je ne songe une seconde à arrêter ma lecture. Leurs relations à tous évoluent subtilement tout du long en même temps que l'on se prend d'affection pour eux. Il faut dire, le danger rapproche, non ? Mais ce qui m'a surtout plu c'est le lien un peu ambigüe qui se tisse entre les deux gardiens: Edjan et son ennemi Chanis.

Une lecture qui fait du bien car simple dans le style (j'entends pas là que l'on n'a pas besoin de relire le paragraphe pour comprendre) et sans trop de prise de tête, même si... est-on bien sûr de savoir qui sont les gentils et qui ne le sont pas dans cette histoire ?

Je m'en veux de ne pas m'en souvenir plus pour vous faire un avis plus détaillé. Ce roman le mériterait amplement... Arg. Désolée, Marie Caillet. Je me rattraperai avec le second tome que je compte bien lire.


À très vite,
Coccinelle
Petites remarques supplémentaires:
Je suis désolée d'avoir fait ma vilaine lors de cette lecture, mais étant une fane de l'Héritage des Darcer, j'étais obligée de faire (souvent inconsciemment) des parallèles entre les deux sagas. Et je trouve ça drôle de voir que certains traits de l'univers se retrouvent (le rapport aux animaux, par exemple) ou au contraire s'inversent, comme le fait que le premier tome en tous cas de l'Héritage des Darcer soit intimiste, dans un petit groupe, alors que les événements des Rumeurs d'Issar se passent là en ville, voire au palais, où ça grouille de monde, ou alors le fait qu'Orest représentait la figure forte et réfléchie (et froide) et qu'ici ces traits se retrouvent plutôt en Shaëll.
Alors attention, ce n'est pas une critique, loin de là. Juste des observations qui m'ont fait plaisir de noter.

9 commentaires:

  1. J'ai trop trop trop envie de lire ce bouquin, j'adore les thématiques abordés !!!! J'espère que la suite te plaira :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré le premier tome de L'héritage des Darcer :) celui la me tente un peu moins mais pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais un peu moins intéressée aussi et j'avoue avoir un peu moins aimé également, mais je me demande si ce n'est pas à cause de tout l'amour que je portais à l'autre saga qui en comparaison, fait paraître celle-là un peu moins bonne...

      Supprimer
  3. Pas plus tentée que ça pour le moment, mais je garde dans un coin de ma tête, vu que j'avais également beaucoup aimé l'Héritage des Darcer :)

    RépondreSupprimer
  4. J'avais aussi bien aimé ce premier tome, même si j'étais quand même moins emballée que toi ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ce style de roman :) ! Je ne connaissais ni le livre ni l'auteure (je sais jamais si je dois dire autrice ou auteure, même si on peut dire les deux ça me perturbe) , mais il me tente bien ! Merci pour cette découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours perdue entre les deux appellations aussi, si ça peut te rassurer ^^ De rien, j'espère que tu aimeras si jamais tu te lances dedans ;)

      Supprimer
  6. Un livre qui me donne très envie et dont la couverture, il faut bien le dire, est juste sublime !! Je ne sais pas quand est-ce que je pourrais l'acheter mais j'ai hâte de pouvoir m'y plonger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite une très bonne future lecture avec ce roman dans ce cas :)

      Supprimer